Littérature : « A suspicious river » Laura Kasischke – Un verre de lait s’il vous plaît » Herbjørg Wassmo – « Mauvaise étoile » R.J. Ellory

L’Histoire : Le Swan Motel, de l’autre côté de la rue, était propre et frais – draps amidonnés, moquette beige, serviettes de toilette blanches et décentes que nous envoyions deux fois par semaine à Ottawa City, pour les faire laver, dans un camion plein de sacs-poubelle en plastique vert olive. Derrière le motel, la Suspicious River roulait ses flots noirs… « A suspicious river » est le premier roman signé Laura Kasischke. Ce n’est pas avec ce dernier que j’ai découvert l’auteure mais bien avec « Esprit d’hiver ». Une nouvelle fois, j’ai succombé au plaisir vénéneux de lire cette histoire d’une rare noirceur, nous … Continuer de lire Littérature : « A suspicious river » Laura Kasischke – Un verre de lait s’il vous plaît » Herbjørg Wassmo – « Mauvaise étoile » R.J. Ellory

Littérature : « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » Jonas Jonasson – Laura Kasischke « En un monde parfait » et « Les revenants »

  L’Histoire : Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce … Continuer de lire Littérature : « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » Jonas Jonasson – Laura Kasischke « En un monde parfait » et « Les revenants »

Littérature : Julie Maroh « Le bleu est une couleur chaude » – Laura Kasischke « Esprit d’hiver » – Hillary Jordan « Ecarlate »

L’Histoire : « Mon amour, quand tu liras ces mots, j’aurai quitté ce monde ». C’est avec les yeux d’Emma que nous lisons les derniers mots de Clémentine. Rendue chez ses parents, la jeune femme prend possession des carnets intimes de son amante. En compagnie du lecteur, elle va plonger dans ses souvenirs passés, remonter le fil d’une courte vie placée sous le signe de l’amour et prendre la mesure de la place qui était la sienne auprès de Clémentine. Julie Maroh signe avec « Le bleu est une couleur chaude », une œuvre profondément touchante de par son message universel d’amour. Kechiche … Continuer de lire Littérature : Julie Maroh « Le bleu est une couleur chaude » – Laura Kasischke « Esprit d’hiver » – Hillary Jordan « Ecarlate »