BD et Romans graphiques

Album relié jeunesse : « Dans ma Forêt » de Sherley Freudenreich (aux Editions Elitchka)

L’Histoire : Des chemins, des chemins, des chemins… «Je voudrais en choisir un. Et si je me trompais ? C’est la vie et c’est bien aussi, dit papa. Et si je me perdais ? Tu suivras les petits cailloux, dit maman.Et si je tombais ? Jasmine embrassera ton genou, dit mon grand-père.»Ce poème de Sherley Freudenreich est le récit d’un voyage, l’histoire d’une exploration tendre et touchante du corps humain devenu paysage. Par des tableaux poétiques, le lecteur suit cet enfant qui se promène, des lignes de la main de son grand-père à la nuque fleurie de sa voisine, en passant par les yeux de sa sœur. Oeuvre très personnelle, Dans ma forêt est une ode à la famille et aux rencontres de la vie, qui font de nous ce que nous sommes.

Ma Note :

Note : 5 sur 5.

Je remercie très chaleureusement les Éditions Elitchka ainsi que Babelio pour cette lecture et leur confiance !

Quel bonheur de tenir entre ses mains un album relié jeunesse aussi coloré, chatoyant, lumineux, tendre et poétique que « Dans La Forêt » de Sherley Freudenreich paru aux Editions Elitchka. C’est une ode à la magie des mots, des illustrations, l’adaptation d’un spectacle dessiné et musical du même nom créé par la compagnie de Sherley Freudenreich en 2017. Cet album nous raconte l’histoire d’un petit garçon qui se pose la question de savoir quel chemin emprunter lorsque l’on grandit, que peu à peu on doit petit cailloux après petit cailloux faire des choix et suivre son chemin. Ce petit garçon s’interroge sur le fait de grandir, ça lui fait un peu peur, mais en même temps, ça lui fait très envie. Bien sûr les êtres qui l’aiment, sa famille, ses ami(e)s seront là et l’entoureront mais grandir s’est aussi se tromper de direction, expérimenter, tomber et se relever mais ça l’enfant le devine intuitivement même s’il n’a pas encore les mots pour l’exprimer. Ce petit livre est là pour expliquer tout cela avec ses pages qui sont autant de bulles de poésie. C’est le fruit d’un travail artistique patient et long de plusieurs années de l’artiste Sherley Freudenreich. L’enfant se promène et suit les lignes de la main de son grand père, le poignet de sa grand mère, la nuque de Jasmine qui le garde les mercredi après midi, les yeux de sa sœur qui lui dévoile les lettres, une à une afin qu’un jour, à son tour, il sache lire. N’oublions pas Paul, l’ami d’école qui l’aide à se relever lorsqu’il trébuche et enfin les cheveux de maman qui, à travers les mots merveilleusement poétiques de l’autrice, sont une rivière douce qui coule. Ah cette maman, ses mots ont le pouvoir magique de guérir les angoisses, les craintes, les peurs du petit garçon. Le ventre de maman est un potager où grandit son petit frère, et puis il y a papa et ses pieds immenses qui soutiennent et portent. Un très bel album qui met des mots justes sur les interrogation d’un enfant. C’est poétique, sensible, très tendre, malicieux, inventif. Le message adressé met en avant l’importance des liens familiaux ou amicaux, le fait d’expérimenter, l’amour et la tendresse qui sont essentiels. Un album jeunesse à découvrir et une histoire à partager avec les enfants qui s’approprieront celle-ci de façon naturelle et spontanée.

(35 commentaires)

  1. C’est une bonne idée de préparer les enfants aux chemins de la vie et de leur donner quelques clés pour avancer ! J’aurais aimé le lire quand j’étais jeune ! Merci Frédéric de cette présentation Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. En lisant ton excellente rubrique ( comme d’habitude), j’ai tout de suite pensé à « La route non prise », un poème de Robert FROST ( Les forts ne disent rien et autres poèmes) et à la fois à « Rendez-vous dans la forêt » d’Alain Auderset, un auteur suisse de BD chrétienne.
    En tout cas, j’ai très envie de l’avoir cet album. Pour le lire avec mes bouts de chou. Un peu jeunes ( 3 et 4 ans) et quoi que ! Et puis, en attendant qu’ils grandissent un peu, il parle à mon âme d’enfant.
    Merci beaucoup Frédéric. Je te souhaite un bon et beau week-end ensoleillé et chaud. Bisous, à bientôt.

    Aimé par 1 personne

  3. Un livre que j’aurais aimé lire enfant, faire découvrir à mes enfants et qu’il n’est pas trop tard pour partager avec mes petits-enfants… Merci pour ce partage 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :