DISNEY + : « SOUL » de Pete Docter (Pixar-Disney)

L’Histoire : Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le précipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine. En essayant désespérément de montrer à 22 à quel point l’existence est formidable, Joe pourrait bien découvrir les réponses aux questions les plus importantes sur le sens de la vie.

Ma note :

Note : 5 sur 5.

On peut l’affirmer sans ambages, Pete Docter est LE génie du studio Pixar. Déjà réalisateur et scénariste de « Wall E », « Là Haut » et « Vice Versa », il signe un nouveau chef d’œuvre d’émotion emmené par une BO des plus réussies avec son nouveau long métrage animé « Soul » ou Âme. De l’âme, il y en a dans ce nouveau Pixar que j’ai trouvé encore meilleur que « Vice Versa », c’est dire que le studio américain sait se renouveler tout en conservant son ADN, toute la magie, la puissance émotionnelle qui fait la marque de fabrique de PIXAR. C’est sans aucun doute possible, l’un des tous meilleurs Pixar jamais produit. Une pépite qui fait du bien à l’âme justement. On souri mais surtout on est ému de bout en bout par cette idée géniale de réunir une âme voulant à tout prix retrouver la terre, Joe, qui souhaite jouer le concert de Jazz dont il rêve depuis toujours et 22, ce petit être au ciel qui ne souhaite pour rien au monde rejoindre la vie sur terre. Joe, ce professeur de musique afro américain nous tire la larme à l’œil. De péripéties en péripéties, nos deux acolytes vont se retrouver projeter dans différents lieux sur terre et au ciel, dans une sorte de « Grand avant », un pré paradis où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. La Bo signée par le tandem Trent Reznor et Atticus Ross est envoûtante à souhait. Je ne décris pas davantage l’histoire préférant vous laissez la magie de la découverte. La presse critique est unanime pour saluer la qualité de « Soul » aussi je me joins à ce concert de louange et vous invite à regarder au plus vite ce chef d’œuvre « Soul » qui ne vous laissera pas indifférent croyez moi. Un nouveau chef d’œuvre absolu signé Pixar.