LITTERATURE ET HISTOIRE

Littérature : Claire Favan « Les cicatrices » (Harper Collins)

9791033904489_1_75L’Histoire : Centralia, État de Washington. La vie d’Owen Maker est une pénitence. Pour s’acheter la paix, il a renoncé à toute tentative de rébellion. En attendant le moment où il pourra se réinventer, cet homme pour ainsi dire ordinaire partage avec son ancienne compagne une maison divisée en deux. Il est l’ex patient, le gendre idéal, le vendeur préféré de son beau-père qui lui a créé un poste sur mesure. Un type docile. Enfin, presque. Car si Owen a renoncé à toute vie sociale, il résiste sur un point : ni le chantage au suicide de Sally ni les scènes qu’elle lui inflige quotidiennement et qui le désignent comme bourreau aux yeux des autres ne le feront revenir sur sa décision de se séparer d’elle. Mais alors qu’une éclaircie venait d’illuminer son existence, Owen est vite ramené à sa juste place. Son ADN a été prélevé sur la scène de crime d’un tueur qui sévit en toute impunité dans la région, et ce depuis des années. La police et le FBI sont sur son dos. L’enfer qu’était son quotidien n’est rien à côté de la tempête qu’il s’apprête à affronter.

Vous la connaissez tous, Claire Favan est une autrice qui a obtenu de nombreux prix pour ses thrillers et un public fidèle la suit à chaque nouveau projet. Elle nous revient avec « Les cicatrices » paru chez Harper Collins. Nous suivons deux histoires en parallèle. Celle d’un serial killer surnommé Twice qui enlève et séquestre chez lui des jeunes filles pour les violer, les avilir.. Il a une façon de procéder bien à lui. L’autre récit, s’est celui d’Owen Maker, un vendeur de voiture travaillant chez son beau-père et qui a eu la malchance d’épouser Sally. Cette dernière souffre de problèmes psychiques importants qui la rende dangereuse pour elle-même mais aussi pour Owen. Celui-ci divorce. Sa vie est un enfer mais la descente n’est pas fini car la police et le FBI retrouvent sur une scène de crime, qui rappelle furieusement les procédés de Twice, des traces d’ADN d’Owen. Qui est Owen ? Que cache t’il lui qui est amnésique ? Ne vous attendez pas à une banale histoire de tueur en série car Claire Favan sort ici l’artillerie lourde avec cette histoire machiavélique qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Violence, sexe et manipulation sont au menu, le tout dans une atmosphère perverse à souhait alors attention, âme sensible s’abstenir. Pour les habitués de Claire Favan c’est la garantie d’avoir un page turner efficace. Ma seule limite pour ce livre réside dans le côté « too much » de l’histoire. J’aime être surpris mais là le flot de révélations toutes plus folles les unes que les autres m’a empêché d’adhérer pleinement à ce thriller. Malgré cet écueil, cela ne vous empêchera pas, je le sais, d’être encore très nombreux et fidèle au rendez-vous pour ce nouveau Claire Favan, « Les cicatrices » paru chez Harper Collins.

Ma note: 3,5 /5

Broché : 368 pages
Éditeur : HarperCollins (4 mars 2020)
Collection : HarperCollins

ebdbe4cbb1841ec06f49de4b3050252ae4fe7731

(41 commentaires)

  1. Bonjour Frédéric, merci de cette présentation ! D’après ce que je comprends à te lire, ce bouquin ne fait pas dans la dentelle 🙂 Pas très fan de ce type de littérature, je passe mon tour ! Mais il en faut pour tous les goûts …

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Marie-Anne, oui c’est tout à fait ça, ce livre manque de subtilités. L’histoire est pleine d’invraisemblances et du coup je l’ai trouvé moyen ce thriller. Tu ne manqueras rien en ne le lisant pas. Je parlais prochainement de livres qui m’ont enthousiasmé mais celui-ci n’en fait pas partie. Nous avons un beau soleil sur la Bretagne. Belle journée Marie-Anne 🙂☀️

    Aimé par 2 personnes

  3. Oui je te comprends Eve, nos PAL sont immenses et le Claire Favan ce n’est clairement pas une lecture transcendante. Là, je viens de terminer un livre qui m’a ébloui : le guillaume Sire « Avant la longue flamme rouge ». Tu l’as lu il me semble. J’en parlerais dans une prochaine chronique. 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Hello!
    Merci pour cette découverte Fred!
    J’ai un de ses bouquins dans ma PAL, j’ai hâte de le lire! Si celui-ci est un page turner efficace, je t’avoue que je ne te sens pas très emballé et du coup moi non plus ! 😅
    Cette sensation de révélations tirées par les cheveux peut totalement biaiser un ressenti, car mine de rien, on aime les thrillers pour les fins, et pour tomber le cul par terre ^^
    Gros bisous au plus coolos des Bretons! 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Ta présentation de ce thriller, même si elle est bien construite, comme toujours ne me donne pas envie de lire ce livre. La surenchère quant aux actes des malades mentaux ne m’attirent pas vraiment.
    Je me nourris de roman, de psychologie, de musique, de films le plus possible en ce moment.
    Je te souhaite une belle journée, même confiné!

    Aimé par 1 personne

  6. Je lis un peu partout les retours sur Babelio et quelques blogs et les avis sur ce nouveau livre de Claire Favan sont plutôt mitigés. L’histoire manque de subtilité avec pas mal d’invraisemblances. Je lirais ta chronique avec plaisir pour connaître ton ressenti sur ce dernier 😊 Bel après midi à toi !

    J'aime

  7. Tu as tout dit Colette : c’est un livre qui est décevant. Il trouvera son public mais moi je l’ai trouvé peu inspiré et surtout bourré d’invraisemblances. Je pense que ma prochaine note te plaira davantage : je parlerais du dernier Guillaume Sire qui est une merveille sur le Cambodge. Le meilleur livre lu cette année. Je te souhaite une belle journée également Colette, on a le droit à du soleil ici en Bretagne ☀️

    J'aime

  8. Coucou Gwen ! Tu as bien deviné pas emballé le Fred ^^🤣 très honnêtement c’est un livre qui contient trop d’invraisemblances et il y a une surenchère dans la violence qui donne le sentiment que l’autrice s’est perdue en voulant en faire trop. ça se lit mais vraiment il y a des livres mille fois meilleurs à découvrir. Je pense au dernier Sandrine Colette, à Karine Giebel, Niko Tackian.. Je te rejoins totalement, le thriller doit nous bluffer mais là la fin m’a semblé pas du tout crédible. Je me suis dis tout cela pour ça ^^ 😅
    Bel après midi , prend soin de toi, gros bisous à la plus chouette des Alsaciennes😊

    Aimé par 1 personne

  9. Parfois le côté « sans subtilité » peut avoir son charme, en tout cas il paraissait prometteur …
    En revanche je pensait qu’Harper Collins était une maison d’édition anglophone, grosse découverte qu’en faite ils doivent avoir une branche en france :p

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :