NETFLIX

Netflix : « The Irishman » de Martin Scorsese avec Al Pacino, Robert De Niro et Joe Pesci – « L’Oiseau-tempête » avec Alicia Vikander

1349272.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Cette saga sur le crime organisé dans l’Amérique de l’après-guerre est racontée du point de vue de Frank Sheeran, un ancien soldat de la Seconde Guerre mondiale devenu escroc et tueur à gages ayant travaillé aux côtés de quelques-unes des plus grandes figures du 20e siècle. Couvrant plusieurs décennies, le film relate l’un des mystères insondables de l’histoire des États-Unis : la disparition du légendaire dirigeant syndicaliste Jimmy Hoffa. Il offre également une plongée monumentale dans les arcanes de la mafia en révélant ses rouages, ses luttes internes et ses liens avec le monde politique.

« The Irishman » de Martin Scorsese est, sans aucun doute possible, LE film qu’attendait la firme américaine Netflix pour franchir le cap qualitatif qu’elle peinait à dépasser. Car oui, on se le disait bien souvent, les séries Netflix sont géniales mais leurs films sont.. je vous laisse imaginer la suite. Là pour le coup, l’événement numéro un avant les fêtes, avec la sortie du Star Wars chez l’adversaire Disney (en attendant Disney+ le 31 mars prochain), c’est bien l’arrivée de ce nouveau Scorsese qui apporte à Netflix son aura et sa qualité de réalisateur qu’on ne présente plus. Sous sa direction, Scorsese a réuni ce qui se fait de mieux en terme de nostalgie des films sur la mafia avec Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. 3h30mn, quelques longueurs mais surtout un dernier tiers de film absolument fantastique. « The Irishman » est la mise en abîme de tout un pan du septième art de ces cinquante dernières années. Ce dernier tiers est grandiose car c’est un Scorsese qui s’interroge sur le temps qui passe, sur l’horloge biologique qui tourne et sur cette mort qui approche à grand pas. Voir De Niro, dans un fauteuil roulant, choisir son cercueil a quelque chose de cathartique mais aussi de déchirant. Car les icônes disparaissent elles aussi, les faits sombrent dans l’oubli, de nouvelles générations en remplaçant d’autres et ainsi va la vie depuis la nuit des temps. Cette infirmière soignant De Niro jouant un Franck Sheeran au crépuscule de sa vie, et qui lui demande qui est Jimmy Hoffa.. Nous sombrons dans l’oubli, des prénoms, des noms en remplaçant d’autres. The Irishman ou la quintessence du cinéma Scorsesien. Robert De Niro interprète un ancien soldat, vétéran de la seconde guerre mondiale qui va devenir, peu à peu, un des principaux tueurs à gages de la mafia italo-américaine sous les ordres d’un Joe Pesci remarquable d’ambiguïté en ponte mafieux. On y croise toute l’histoire du XXème siècle jusqu’au début des années 1990 : L’affaire des missiles de Cuba, l’échec de la baie des cochons, l’assassinat de Kennedy, le watergate.. le tout à l’aune de ce qu’en perçoit Franck Sheeran, un homme bon père de famille mais dénué de scrupule, de remord, prêt à tout pour gravir les échelons de Cosa Nostra. « The Irishman » est à Scorsese ce qu' »Il était une fois en Amérique » est à Sergio Leone, un film testamentaire où il revient une dernière fois sur les terres qu’il a tant aimer arpenter. Il y est aussi question de Jimmy Hoffa, magistral Al Pacino, de son ascension jusqu’à sa chute et sa disparition. Les deux premières heures sont moins surprenantes, un peu comme si Scorsese sûr de son chef, gardait le meilleur pour une dernière heure et demi d’anthologie. Voir ces hommes distribuant la mort comme les prêtres donnent les hosties à quelque chose d’effrayant. Les hommes d’honneurs comme on les appelaient, n’en ont en fait aucun. Tous les coups bas sont permis et la vie bien souvent ne tient qu’à un fil. C’est tout un système qui est décortiqué à l’aune de la corruption, du meurtre, du vol, des détournements de fonds.. Avec Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci et Scorsese aux manettes on ne pouvait s’attendre qu’à un grand film et c’est le cas. Bien sûr, tout n’est pas parfait et l’ensemble souffre de quelques longueurs mais quel plaisir de voir ces monstres sacrés, sans doute pour la dernière fois, ensemble. La réflexion sur la mort et le temps est passionnante. Les effets numériques pour rajeunir les acteurs dans certaines parties du film ou les vieillir dans d’autres, sont réussis. « The Irishman » c’est un cadeau de noël avant l’heure pour tous les cinéphiles un peu nostalgiques qui se disent que décidément rien ne vaut un film de Scorsese avec des acteurs légendaires en prime. A l’heure où les Marvels et autres DC Comics font la loi au box office, Scorsese nous fait voir et comprendre que le cinéma n’est pas qu’une question de dollars mais qu’il faut avant tout des idées, des acteurs talentueux et une dramaturgie propre à réveiller les mythes du septième art.
Ma note: 5/5

3222473.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx0554360.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx3238098.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

1586720.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’Histoire : Dans le Tokyo du début des années 90, deux femmes tombent amoureuses du même homme, et de dangereuses conséquences en découlent.

« L’Oiseau-tempête« , un titre énigmatique pour un long métrage qui ne l’est pas moins. Adapté du roman éponyme de Susanna Jones, c’est Wash Westmoreland qui le réalise avec en tête d’affiche la belle et talentueuse Alicia Vikander. Nous sommes au Japon au début des années 90, Lucy joué par Alicia Vikander noue une relation amoureuse avec un étrange photographe japonais du nom de Teiji. Ce dernier la fascine. Lucy parle couramment Japonais, sa vie semble enfin prendre un tournant positif mais c’est sans compter sur la mort qui la poursuit. Elle rencontre une américaine Lily, une fille délurée, libérée. Au début, elles sont amies mais peu à peu Teijy et Lily semblent inexorablement attirés l’un par l’autre. Trahi, Lucy décide de commettre l’irréparable.. Ce qu’elle voit, ce qu’elle entend, est-ce la réalité ou un fantasme liée à une structure psychotique ? Vous l’aurez compris on marche entre deux versants d’une même montagne. Alicia Vikander porte sur ses frêles épaules ce rôle complexe. Elle est parfaite et c’est l’atout majeur de ce film qui souffre de quelques longueurs, ainsi que d’un manque d’ambition sur le plan de la photographie. L’adaptation du roman est assez monotone. Si vous aimez Alicia Vikander, vous pourrez y trouver un certain plaisir car l’actrice y est à son avantage. Pour les autres, cela risque d’être long. Il manque quelque chose, une âme à ce film Netflix pour nous emporter totalement.

Ma note: 3/5

1667785.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxEQB-13352.ARWEARTHQUAKE BIRD (2019) EQB-9418.ARW

(41 commentaires)

  1. Bravo pour cet article enflammé pour le dernier Scorsese.
    Je te rejoins tout à fait sur la dernière partie véritablement déchirante. Il y a quelque chose de testamentaire en effet, comme c’était déjà le cas, spirituellement parlant, dans « Silence » son précédent film. Les acteurs sont tous très bons mais je trouve tout de même que la chronique peine à surprendre, un peu figée dans la nostalgie.
    Je livrerai mon ressenti complet demain.

    Aimé par 2 personnes

  2. Forcément le film avec Miss Vikander a du mal à se hisser à la hauteur, si j’en crois ton avis.

    Netflix multiplie tout de même quelques belles réussites : il y a eu Bong Joon-ho, les frères Coen, on dit grand bien du film de Noah Baumbach avec Adam Driver et Scarlett Johansson, également du recent Soderbergh sur les Panama Papers, et puis Roma ! j’en oublie sûrement mais tout compte fait, Netflix fait figure de refuge pour les auteurs cinéastes.

    Aimé par 2 personnes

  3. Merci beaucoup ! « Silence » était déjà un grand film c’est vrai. Oui il y a un côté nostalgique mais la dernière heure et demi m’a bouleversé. Scorsese organise les adieux de personnages qui sont devenus mythiques. Les acteurs eux mêmes s’amusent à revisiter leurs légendes. Ils laisseront tous un grand vide après eux les Scorsese, Pacino, De Niro, Pesci.. Mon seul regret : qu’il ne soit pas sorti en salle. J’ai hâte de lire ton ressenti demain. 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Alicia Vikander est une grande actrice que j’apprécie beaucoup. Le film est assez banal, rien de transcendant. Je te rejoins les réussites sont de plus en plus nombreuses et Netflix met les bouchées doubles pour contrer l’offensive Disney+. J’ai hâte de voir moi aussi le Noah Baumbach avec Adam Driver et Scarlett Johansson. Sans Netflix, Scorsese n’aurait pas pu faire « Irishman ». Netflix finance des projets intéressants et de plus en plus ambitieux. Le Roma de Alfonso Cuarón est une véritable pépite !

    Aimé par 1 personne

  5. Alicia Vikander est excellente dans ce film. Comme à chaque fois mais le film, lui, est plutôt banal. Le Scorsese vaut pour sa dernière heure et demi qui est magnifique. C’est du grand art et les légendes Pesci, Pacino, De Niro sont au top. Oui, moi aussi il commençait à m’ennuyer avec Di Caprio dans tous ses films. Je ne suis pas un Léonardophile ^^ 😁 De gros bisous 🤗😚

    Aimé par 1 personne

  6. Merci beaucoup, c’est vrai que l’étendu du catalogue de Netflix laisse pantois alors moi aussi je m’aide des blogs pour y voir plus clair 😁 Scorsese signe un très joli film. Tu as fais le bon choix car Netflix nous gâte en cette fin d’année 👏
    Je te souhaite une belle journée 🙂

    J'aime

  7. Tes avis, comme toujours sont bien argumentés, Bravo!
    J’ai vu The Irishman, mais je n’ai pas ressenti ton enthousiasme. J’avoue que souvent je me suis ennuyée ferme!
    Le jeu des acteurs est très bon, pas de doute. Mais je crois que voir de si près ces malhonnêtes, assassins justifier la nécessité de leurs actes m’a perturbée. J’ai du mal avec ça… Avec l’absence de regrets de De Niro à la fin de sa vie!!!
    J’ai beau savoir que ça se passe comme ça, ça me dérange de passer du temps à voir, assister à ça.
    Je vais m’en remettre!
    Belle semaine à toi.

    Aimé par 1 personne

  8. Merci beaucoup Colette. La morale du film est il est vrai difficile car l’assassin n’éprouve aucune compassion. Je comprends ta réserve effectivement sur cet aspect du film de Scorsese. C’est dans sa seconde partie que le film devient intéressant je trouve.
    Je te souhaite une belle semaine Colette 🙂

    J'aime

  9. J’ai signalé ton commentaire positif sur “The Irishman” à ma Moitié. Nous profitons un max de l’abonnement de Netflix de notre fils! Nous regardons d’anciennes séries (Cheers) mais aussi de plus récentes. As-tu essayé “The good place”? (L’acteur principal est le même que celui de Cheers, avec seulement une quarantaine d’années de décalage, aïe, ça fait mal 😖) Malgré un ou deux épisodes moins convaincants, globalement cette série est pleine d’humour et de rebondissements.
    Quant à “L’Oiseau-tempête”, Netflix aurait dû peut-être dû laisser un cinéaste japonais le tourner; les films japonais laissent rarement indifférent.
    Bon week-end, Fred, kenavo!

    Aimé par 1 personne

  10. Génial pour Netflix ! Non je n’ai pas encore vu « the good place » mais c’est vrai que nos acteurs fétiches vieillissent. Tu verras de voir les De Niro, Pacino, Joe Pesci vieux dans le Scorsese ça fait quelque chose.. Oui pour l’oiseau tempête, l’idée du cinéaste japonais aurait été judicieuse. Là, j’ai trouvé que le film manquait de profondeur c’est dommage. Excellent weekend Joëlle, kenavo !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

EmOtionS - Blog littéraire

Chroniques, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF, fiction...

Ju & Vous

Blog lifestyle

Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Collectif polar : chronique de nuit

Lectures noires, polar, coups de coeur, coup de gueule d'une simple bibliothécaire férue de littératures policières et de l'imaginaire

Boho Bijoux Waksu

Bijoux boho, amérindiens, passion des perles

Litterama, les femmes en littérature

Femmes de lettres et histoire littéraire

La Bouche à Oreilles

Bric à brac culturel

MaVoixAuChapitre

L’envie de partager mes lectures et de parler également des auto-édités

Lisez moi ça

conseils de lecture

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Mes Lectures du Dimanche

Le dimanche au coin du feu, je bouquine donc je suis...

Palette d'expressions-Laurence Délis

Ecriture et peinture - Le reflet de mon travail quotidien dans l’art.

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Un Livre Toujours

Un livre est un outil de liberté - Jean Guéhenno

vagabondageautourdesoi

Livre - Expo - Voyage

LIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME

lire pour oublier voyager, moi et la sclérose en plaques

LE TOUR D'ECRAN

le cinéma partout et pour tous

Sin City

Romans - BD - Comics - Manga

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

lacavernedupolar.wordpress.com/

Le blog des passionnés de polars, romans noirs & thrillers

"Les livres d'Eve"

Je vais vous parler des livres que j'aime, de mes auteurs préférés, des trésors littéraires que je peux découvrir, de mes coups de cœur ou de mes déceptions.

Lire&vous

Partageons nos lectures...

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

ma cuisine sans sulfites

des recettes sans gluten, sans laitages, sans additifs ni conservateurs!

LES LIVRES DE K79

Les lectures et les avis d'Anthony

Cat's eyes

Blog sur la Pop Culture

LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore...

LE BOUQUIN IVRE

Ode aux mots, ode à l'imaginaire, évasion et émotion

L'essen-ciel

Naturopathe et cours yoga enfants-ados

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

Ju lit les Mots

Polars, Thrillers, Romans Noirs, horreurs et encore d'autres choses bien sombres...

Just a Story

‑ The diary of your heart ‑

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

Lettres exprès

Des choix de lectures autour du monde

%d blogueurs aiment cette page :