Littérature - Histoire - Poésie

Littérature : « Le chant des revenants » de Jesmyn Ward

20190320_155113L’Histoire : Jojo n’a que treize ans mais c’est déjà l’homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s’occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite sœur Kayla. De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n’ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d’autant qu’il purge une peine au pénitencier d’État. Et puis il y a Léonie, sa mère. Qui n’avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l’apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu’il n’était qu’adolescent. Léonie qui vient d’apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d’embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses…

« Le chant des revenants » est le livre de tous les superlatifs tant il convoque, en son sein, une créativité prodigieuse alliée à une poésie unique, celle des mots, celle du Verbe de Jesmyn Ward. L’écrivaine est d’ailleurs la seule femme à avoir reçu le « National Book Award » à deux reprises : pour « Bois sauvage » en 2012 et pour « Le chant des revenants » en 2017. Elle a aussi obtenu pour ce dernier le « Grand prix des lectrices de ELLE » 2019 ainsi que le « Prix AMERICA » 2019. Ce livre est une promesse, c’est une tragédie, c’est un voyage à travers l’histoire d’une Amérique dont les fantômes sont encore bien ancrés, ceux du racisme envers les populations afro-américaines qui le subissent depuis l’arrivée des premiers esclaves noirs sur son sol et même au delà de son abolition.. L’arrivée au pouvoir de Barack Obama aurait pu signifier qu’un grand pas en avant avait été réalisé, mais hélas la lèpre du racisme empoisonne encore l’Amérique. Jesmyn Ward nous livre un récit d’une élégance, d’une grâce folle, au style sublime, incandescent, élégiaque et mélancolique. La puissance d’évocation de son écriture est digne des plus grands auteurs américains dont elle est l’héritière légitime, les Steinbeck, les Faulkner. L’histoire, ce chant des revenants est d’une beauté crépusculaire. Jojo à treize ans mais il doit déjà s’occuper de Michaela qu’il surnomme Kayla. Sa grand mère est atteinte d’un cancer. Elle va mourir. Elle et son grand père sont les piliers, ceux qui ont donné de l’amour à ce petit fils et à sa sœur. Leur mère, Léonie malheureusement, ne peut pas donner cet amour exclusivement tourné vers son compagnon Michael. Il est blanc, elle est noire. Ils auront deux enfants. La famille de Michael, notamment son père, profondément raciste, n’accepte pas cette union contre nature selon lui. Léonie entame un périple en voiture pour le rejoindre alors que ce dernier va sortir de prison. Jojo voit bien que sa mère le frappe, qu’elle est accroc à toutes sortes de drogues depuis son plus jeune âge, elle qui fût enceinte de Michael à l’âge de dix sept ans seulement. Et puis il y a ces fantômes, ces spectres que Jojo voit, comme sa mère Léonie les voit.. Ce frère de Léonie assassiné mais aussi le jeune garçon que son propre père à connu lorsqu’il était en détention. C’est un récit polyphonique aux voix qui s’entrecroisent sans qu’à aucun moment nous ne soyons perdu. Cette histoire, c’est en toile de fond celui de l’Amérique hanté par ses démons : le racisme, la drogue, la pauvreté.. Mais le talent de Jesmyn Ward est de ne jamais livrer une partition trop pathos, car ce roman transpire aussi de l’amour inconditionnel, de sentiments, d’émotions sublimés par la prose, la plume tout en délicatesse de Jesmyn Ward. La question de l’enracinement, de la famille, des liens qui s’entrecroisent en son cœur, de la mort enfin, compagne malgré nous.. Ce n’est pas seulement, un « excellent livre », c’est d’ors et déjà un classique de la littérature, une œuvre culte comme on en lit peu. Il est en bonne place dans mon panthéon littéraire personnel tant j’ai été soufflé par l’intelligence, la maestria ensorcelante d’une écrivaine au sommet de son art. Absolument sublime.

Ma note: 5/5.

Broché: 272 pages
Éditeur : Belfond (7 février 2019)

jesmyn_ward

(45 commentaires)

  1. Excellent ! il faudrait installer un établi pour supporter le poids de ta PAL à cause de moi ^^ 😂😉 Le Jesmyn Ward est une pure merveille. Elle a un style d’écriture d’une beauté. Il fait grand soleil ici aussi en Bretagne et ça fait du bien, Bisous bretons ensoleillés du coup 😊

    J'aime

  2. Quelle belle chronique Fred!
    Les mots que tu emploies pour en parler parlent d’eux-mêmes ! Il y a tout ce que j’aime dans la littérature, tous les ingrédients sont reunis! Une histoire touchante, au cœur d’une Amérique multiculturelle qui peine à être égalitaire…. je suis très touchée par ce type d’ouvrage. Merci à toi!
    Comment vas-tu Fred ?
    Gros bisous au plus cool des Bretons !

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ma chère Gwen ! Merci beaucoup, c’est un livre magnifique. Jesmyn Ward m’a emporté par son style et le souffle de son histoire. C’est une autre facette de l’Amérique que l’on contemple ici. Il sera à coup sûr dans mon top 5 des livres de l’année 2019. Je pense que c’est un livre qui te plairais. On arrive à une période de l’année que j’aime par dessus tout : noël ! Je n’ai pas encore tout à fait fini d’acheter les cadeaux mais j’aime faire des surprises. Mon frère sera en vacances quinze jours en plus donc j’ai hâte. Malzenn est en pleine forme. Je l’ai baladé ce matin à la plage. Elle va avoir dix ans le 7 décembre !😉Je te souhaite une excellente soirée Gwen !
    Gros bisous pour la plus chouette des Alsaciennes ! 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Merci beaucoup ! Oui c’est un livre qui sera à coup sûr dans mon top 5 des livres de l’année. Son style est sublime et l’histoire nous prend aux tripes. On est dans la lignée des grands auteurs américains, les Faulkner, Steinbeck, Hemingway.. Un plaisir de partager cet immense coup de cœur avec toi. 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Je n’en doute pas 😉
    Ah oui c’est vrai tu adores Noël! J’aime beaucoup aussi, c’est assez féerique, c’est une belle période! 😊 Ton frère habite en Bretagne aussi ?
    Oh yeuuuu c’est tout bientôt son anniv! Que va-t-elle recevoir ? ^^
    Gros bisous pour le meilleur des Bretons!!!

    Aimé par 1 personne

  6. Oui mon frère habite à moins de 10mn de chez moi. C’est cool. C’est l’anniversaire de Malzenn aujourd’hui.. 10 ans ! Elle a eu un os et une balle violette qui rebondit et fait pouet pouet ^^ elle adore sa nouvelle balle. Elle a pu manger aussi un liégeois café.. elle adore ^^ Passe un excellent weekend ma chère Gwen, gros bisous pour la plus chouette des Alsaciennes !! 🤗😊

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Collectif polar : chronique de nuit

Lectures noires, polar, coups de coeur, coup de gueule d'une simple bibliothécaire férue de littératures policières et de l'imaginaire

La viduité

Lecture écriture

Boho Bijoux Waksu

Bijoux boho, amérindiens, passion des perles

Litterama, les femmes en littérature

Femmes de lettres et histoire littéraire

La Bouche à Oreilles

Bric à brac culturel

MaVoixAuChapitre

L’envie de partager mes lectures et de parler également des auto-édités

Lisez moi ça

conseils de lecture

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Mes Lectures du Dimanche

Le dimanche au coin du feu, je bouquine donc je suis...

Palette d'expressions-Laurence Délis

Ecriture et peinture - Le reflet de mon travail quotidien dans l’art.

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Un Livre Toujours

Un livre est un outil de liberté - Jean Guéhenno

Vagabondageautourdesoi

Livre - Expo - Voyage

LIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME

lire pour oublier voyager, moi et la sclérose en plaques

LE TOUR D'ECRAN

le cinéma partout et pour tous

Sin City

Romans - BD - Comics - Manga

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

lacavernedupolar.wordpress.com/

Le blog des passionnés de polars, romans noirs & thrillers

"Les livres d'Eve"

Je vais vous parler des livres que j'aime, de mes auteurs préférés, des trésors littéraires que je peux découvrir, de mes coups de cœur ou de mes déceptions.

Lire&vous

Partageons nos lectures...

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

ma cuisine sans sulfites

des recettes sans gluten, sans laitages, sans additifs ni conservateurs!

LES LIVRES DE K79

Les lectures et les avis d'Anthony

Cat's eyes

Blog sur la Pop Culture

LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore...

LE BOUQUIN IVRE

Ode aux mots, ode à l'imaginaire, évasion et émotion

L'essen-ciel

Naturopathe et cours yoga enfants-ados

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

julitlesmots.wordpress.com/

Polars, Thrillers, Romans Noirs, horreurs et encore d'autres choses bien sombres...

Just a Story

‑ The diary of your heart ‑

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

Lettres exprès

Des choix de lectures autour du monde

%d blogueurs aiment cette page :