Cinéma / Blu Ray-DVD-VOD

Cinéma : « Joker » de Todd Phillips avec Joaquin Phoenix

4765874.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Il brosse le portrait d’Arthur Fleck, un homme sans concession méprisé par la société.

« Joker » réalisé par Todd Phillips était l’un des films les plus attendus de l’année. La réputation qui précédait le long métrage était exceptionnellement positive avec notamment ce Lion d’Or à Venise. Mais c’était surtout l’interprétation de l’immense Joaquin Phoenix qui concentrait les avis dithyrambiques. Je m’attendais donc à un film hors norme emmené par un acteur au sommet. Le moins que l’on puisse dire c’est que mes souhaits ont été exaucés au delà de mes espérances les plus folles. Réjouissons nous car ce « Joker » est bel et bien le signe qu’il y a encore de l’espoir quand à l’avenir du cinéma américain. Nous doutons parfois du bon vouloir des studios américains qui préfèrent bien souvent miser sur des films qui n’incarnent plus grand chose : des suites sans âmes mais aussi des préquels du même acabit. C’est un triste constat mais pour le cinéphile, les temps sont durs alors là pour le coup, je vous le dis, faisons un triomphe à ce « Joker » qui enterre une décennie de films en un peu plus de deux heures de temps. L’idée de génie de Todd Phillips et de DC Comics, c’est de n’avoir pas fait un énième ersatz sans âme mais bien un film indépendant dans l’esprit, dans sa liberté de ton, dans son incroyable virtuosité. Alliant le fond et la forme avec un talent redoutable, « Joker » est un véritable brûlot politique, un cocktail détonnant mêlant fureur de vivre et aspirations suicidaires d’une société à bout de souffle. Mais cette réussite éclatante c’est à l’interprétation hors norme d’un Joaquin Phoenix amaigri, au rire dément et torturé, aux hallucinations effrayantes, qu’on la doit. L’acteur y incarne un Arthur Fleck luttant contre le mal qui l’assaille, cette folie qui le ronge de l’intérieur depuis si longtemps déjà. Son agression, son sentiment d’inutilité, sa dépression et sa psychose sont le point d’orgue d’une violence qui n’avait que deux échappatoires : se retourner contre lui avec cette idée du suicide qui est sous-jacente dans son histoire, ou bien encore le choix de retourner cette colère et cette rancœur contre la société, les élites, les journalistes, tous ceux qui l’empêchent à ses yeux, d’être celui qu’il devrait être : un comique à succès. Toujours sur le fil, tel un funambule, le spectateur progresse dans l’esprit du Joker, dans ce monde réenchanté par ses fantasmes, ses pulsions de vie et de mort, sa volonté de détruire ce monde qui n’a pas su l’accepter avec sa différence. Ce rire fou qui est une sorte de tare qu’il porte honteusement au début du film, devient par la suite son signe de ralliement à des aspirations profondes visant à semer la mort.. Comment ne pas y voir une plongée cathartique dans la psychés de nombre de « ratés » qui faute d’une reconnaissance suffisante à leur égo, se sont laissés entraîner dans les plus grands crimes contre l’humanité, les actes les plus cruels et décadents. Comment ne pas y voir le message adressé à l’heure où Trump sévit outre Atlantique, à l’heure où des hommes et des femmes se font exploser au nom de cette même pulsion de mort, à l’heure où des discours radicaux rallient les masses un peu partout dans le monde. La polémique autour de la violence du film et du message adressé par ce dernier, est à mon sens, un faux débat car Gotham c’est le miroir de notre société en déliquescence, en perte de repères moraux et sociaux. Le Joker est la fois un être repoussant car déviant et dans le même élan c’est aussi cette part que nous tentons de dissimuler aux autres ainsi qu’à nous-mêmes. Car c’est quand le Joker s’assume pleinement qu’il devient monstrueux. Il réinvente la norme, fait bouger les règles, les codes créant le chaos. Robert De Niro incarne cette élite coupée des réalités, infatuée d’elle même et de ses valeurs. Faute d’être accepté dans leur monde, le Joker plonge dans ses délires hallucinatoires, cédant à ses instincts primaires. Joaquin Phoenix apporte une densité incroyable à ce personnage misérable dont on a pitié avant d’en avoir singulièrement peur. Questionnant les frontières de la folie, interrogeant notre capacité à endurer les coups sans y répondre, « Le Joker » installe un malaise tout au long de son récit car ce Joker avant d’être un fou, est aussi un homme avec ses failles, ses doutes, ses aspirations.. Son rire incontrôlable, les larmes qui ne manquent pas de couler sont autant de signes donnant chair à un personnage à la fois hors norme et dans un même élan terriblement humain. Joaquin Phoenix rentre dans l’histoire du cinéma avec ce rôle qui va marquer une génération de spectateurs comme Jack Nicholson, Heath Ledger.. Un film d’une sincérité désarmante, au propos intelligent et loin du manichéisme ambiant, le tout emmené par un acteur qui marque de son empreinte l’histoire même du septième art, c’est peu dire que j’ai été emporté par ce « Joker » stratosphérique. Ne boudons pas notre plaisir, et comme je vous le disais en préambule, réjouissons nous qu’un tel film puisse rencontrer le succès aujourd’hui ! Un pari réussi pour un authentique chef d’œuvre du cinéma.

Ps: A noter la bande originale de Hildur Guðnadóttir qui est absolument fantastique.

Ma note: 5/5

3129206.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx4541862.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx5344707.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx4951913.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

 

Publicités

(52 commentaires)

  1. Je te rejoins totalement, c’est un immense film ! Joaquin Phoenix emporte tout avec une interprétation dantesque👏. C’est simple à la fin du film dans la salle🎦 (je l’ai vu Mardi matin), les gens étaient scotchés, touchés par ce film. Il mérite amplement son succès. Des film de cette qualité j’en redemande 😉
    Je te souhaite un excellent weekend 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Oui la musique est sublime ! Je l’ai d’ailleurs rajouté à ma liste d’écoute sur Spotify. Je pensais voir « juste » un très bon film mais dès les premières minutes je me suis dis qu’on était dans la catégorie au dessus. J’étais sans voix à la fin. ça fait très longtemps qu’un film ne m’avais pas autant plu. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Oui je te rejoins totalement c’est un pur chef d’œuvre ! Je n’avais pas eu une telle claque au cinéma depuis tellement longtemps. Joaquin Phoenix est un acteur hors norme et il nous le prouve encore. Cool que tu retournes le voir en VO. Dans mon ciné il n’y avait pas de VO que de la VF c’est dommage car je crois que l’expérience doit être décuplé en VO.
    Je te souhaite un excellent weekend 🙂

    Aimé par 2 personnes

  4. Merci beaucoup ! oui Joaquin Phoenix est un acteur que tu suis depuis longtemps et tu avais raison sur son potentiel. Il a une sacré filmographie et « Joker » est son chef d’œuvre même si j’ajouterais « Two Lovers » aussi et « La nuit nous appartient » deux très grands films signés James Gray. « Joker » m’a ébloui, c’est un film que je n’oublierais pas. Un authentique chef d’œuvre. J’ai essayé d’être au plus près de mon ressenti de spectateur avec une évocation aussi du message politique du film. Je t’embrasse. Excellent weekend et @demain avec nos puces 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou Fred!
    Excellente chronique !!!!
    Je partage entièrement ton avis! Ce film est magistral, car comme tu le notes, il a une âme, il prend le temps d’étayer la vie et la psychologie du Joker. Ce Joker qui résume les dérives de notre monde, et les inégalités sociales. Atroce! Il suffit d’un rien pour basculer… on tire un peu trop sur la corde et clac!!
    Ce que j’aime aime également, c’est que j’ai ressenti beaucoup de compassion pour le Joker, car « on » l’a poussé à devenir ce qu’il est, personne ne l’a aidé à s’émanciper, personne ne lui tend la main, il est humilié …. boum le cocktail explosif. Une sacrée claque …. et la bande son est géniale !
    Je le reverrai avec joie! On a acheté un comics du Joker du coup! Ce personnage est fascinant! Et Joaquin Phœnix est au sommet!
    Ah oui et la scène du train m’a marquée… la société aide à la création de ses propres monstres….

    Aimé par 4 personnes

  6. On peut dire que tu as apprécié ce film!
    Je dois le voir très prochainement.
    J’avais beaucoup apprécié Joaquin Phoenix dans ‘Marie Madeleine’. Là, c’est un tout autre registre…
    Merci pour ton article empli d’enthousiasme.
    Bon weekend.

    Aimé par 3 personnes

  7. Coucou Gwen ! Merci beaucoup. Ah ce film, quelle claque ! On a le même ressenti. Moi aussi j’avais de la compassion, la scène du train est à ce titre très révélatrice de ce qui l’amène à faire le mal. Même le père de Batman est montré comme un homme infatué de lui-même, un ponte du système de Gotham.. on change notre vision sur le bien/le mal du coup. C’est très juste ce que tu écris là Gwen. Je n’avais pas vu un tel film au ciné depuis très très longtemps. Joaquin Phoenix est incroyable. J’étais hypnotisé par sa performance👏. C’est un chef d’œuvre et je suis sûr que dans dix ans/vingt ans on dira : « j’ai vu Joker au cinéma » 🎦
    Gros bisous de Bretagne, doudou de Malzenn🐶😊🌞

    Aimé par 3 personnes

  8. Ah chouette que tu apprécies le Cécile Coulon ! c’est un beau livre. Je suis content que ça te plaises 🙂
    Le film est sublime et Joaquin Phoenix est époustouflant. C’est un film à ne pas manquer. Tu me diras Cat car j’ai hâte d’avoir ton sentiment sur ce dernier. Merci pour ta confiance en mes choix de livres, films.. ça fait plaisir. Je te souhaite un excellent weekend Cat 🤗 Le soleil s’en est allé ici aussi, il se repose 😉

    Aimé par 1 personne

  9. Merci beaucoup ! Tu vas voir Colette, ce film est à voir absolument. Le plus beau vu depuis très longtemps. Joaquin Phoenix est époustouflant. On peut le décrire comme un film sur la folie. Oui « Marie Madeleine » était un très beau film. Je te souhaite un excellent weekend Colette 🙂

    J'aime

  10. Merci beaucoup Maeva ça me fais plaisir ! Ce film m’a tellement bouleversé, interpellé que j’ai essayé d’être au plus proche de mes émotions et d’analyser le message qui sous tend celui-ci. Joaquin Phoenix interprète la folie d’une façon très juste je trouve. J’ai adoré ! Je te souhaite un excellent weekend Maeva 😊

    Aimé par 1 personne

  11. Sincèrement ! Ta chronique est fabuleuse, elle est tellement juste et exprime tellement bien ce que nous avons ressentis avec mon compagnon. C’est véritablement le meilleur film de 2019 et il restera dans les annales, je n’en doute pas. Joaquin Phoenix mérite un oscar pour cette poignante interprétation !
    Gros bisous, excellent week-end ☺️

    Aimé par 2 personnes

  12. ça me touche ce retour sur ma chronique. Je prends tellement de plaisir à écrire, à partager, alors merci Maeva ! Oui c’est le meilleur film de 2019 et de loin, je dirais même de la décennie. Quel talent ce Joaquin Phoenix, je croise les doigts pour qu’il est l’oscar car il est tellement convaincant dans son rôle !
    Bisous bretons pour Toulouse, excellent weekend 😊

    Aimé par 2 personnes

  13. Tu as raison, la prestation de Phoenix donne au personnage toute sa dimension démentielle, totalement tragique tout autant qu’énigmatique. Phillips trouve dans ce décor new-yorkais transfiguré en Gotham asphyxié par les immondices et envahi par la vermine l’écrin explicite qui broie les plus pauvres et nourrit les plus riches. L’image est politiquement puissante, voire problématique, aux conséquences dangereuses. Il fallait oser tout de même.

    Aimé par 2 personnes

  14. Je viens de regarder Joker !
    J’en suis encore bouleversée…
    Qu’il est bon, Joaquin Phoenix ! Son rire qui est plus un hurlement qui lui vient des entrailles en dit long sur le personnage qu’il incarne ; un être empli de souffrances qui ne sait même pas pleurer ! Sa façon de bouger, de danser, c’est fascinant !
    Son entourage, quelle tragédie ! Une famille sans amour, sans intérêt… Sa vie sociale, un échec !
    La société qui ‘encadre’ l’histoire est une société d’apparences et ça, ça fait beaucoup de mal aux personnes fragilisées comme Joker.
    Il n’a rien pour réussir !
    C’est un film cinglant, dérangeant qui fait se poser pas mal de questions. Mais c’est un excellent film Avec un acteur principal brillant !

    Aimé par 2 personnes

  15. Génial que ce film t’es touchée Colette ! Ce que tu écris là est très juste. Tout le monde ment autour de lui alors il s’invente une autre réalité. Il veut exister enfin, être écouté.. ce film nous remue car on y voit le reflet de notre société et ça fait mal de se dire qu’on est dans cette violence, cette cruauté d’une société du spectacle permanent, des apparences, du mensonge.. Merci pour ce retour très positif sur le film Colette ! Je te souhaite une excellente journée 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Mon p'tit nid

Un nid douillet où se réfugier pour échapper à la bêtise humaine...

La viduité

Lecture écriture

Moonlight Symphony

Nina Gorlier. Blogueuse littéraire. Autrice chez Magic Mirror Editions

Boho Bijoux Waksu

Bijoux boho, amérindiens, passion des perles

Litterama, les femmes en littérature

Femmes de lettres et histoire littéraire

La Bouche à Oreilles

Bric à brac culturel

MaVoixAuChapitre

L’envie de partager mes lectures et de parler également des auto-édités

Lisez moi ça

conseils de lecture

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Livresque78

Notre passion des livres que nous partageons avec vous. Instagram:Bloglivresque78 Twitter:magdon8

Mes Lectures du Dimanche

Le dimanche au coin du feu, je bouquine donc je suis...

Palette d'expressions-Laurence Délis

Ecriture et peinture - Le reflet de mon travail quotidien dans l’art.

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Un Livre Toujours

Un livre est un outil de liberté - Jean Guéhenno

Vagabondageautourdesoi

Livre - Expo - Voyage

LIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME

lire pour oublier voyager, moi et la sclérose en plaques

LE TOUR D'ECRAN

le cinéma partout et pour tous

Sin City

Romans - BD - Comics - Manga

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

lacavernedupolar.wordpress.com/

Le blog des passionnés de polars, romans noirs & thrillers

"Les livres d'Eve"

Je vais vous parler des livres que j'aime, de mes auteurs préférés, des trésors littéraires que je peux découvrir, de mes coups de cœur ou de mes déceptions.

Lire&vous

Partageons nos lectures...

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

ma cuisine sans sulfites

des recettes sans gluten, sans laitages, sans additifs ni conservateurs!

Ju & Vous

Blog lifestyle

LES LIVRES DE K79

Les lectures et les avis d'Anthony

Cat's eyes

Blog sur la Pop Culture

LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore...

LE BOUQUIN IVRE

Ode aux mots, ode à l'imaginaire, évasion et émotion

L'essen-ciel

Naturopathe et cours yoga enfants-ados

Les secrets pour rayonner

« Tout mouvement de quelque nature qu’il soit est créateur » Edgar Allan Poe

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

Just a Story

‑ The diary of your heart ‑

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

Lettres exprès

Des choix de lectures autour du monde

%d blogueurs aiment cette page :