Netflix : « The Haunting of Hill House » Saison 1 de Mike Flanagan – « Notre planète » Documentaire

2766026.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Plusieurs frères et sœurs qui, enfants, ont grandi dans la demeure qui allait devenir la maison hantée la plus célèbre des États-Unis sont contraints de se retrouver pour faire face à cette tragédie ensemble. La famille doit enfin affronter les fantômes de son passé, dont certains sont encore bien présents dans leurs esprits alors que d’autres continuent de traquer Hill House.

Hugh et Olivia Crain s’installent avec leurs cinq enfants dans le manoir de Hill House. Très vite des évènements étranges s’y produisent. La maison semble possédée, hantée. Face au drame vécu dans cet endroit : la mort de leur mère, le père et ses cinq enfants tentent de se reconstruire mais le souvenir de cette effroyable nuit continue de tourmenter chaque membre. Comment ne pas souligner le talent de Mike Flanagan, scénariste et réalisateur de la série Netflix « The Haunting of Hill House« , qui réussi à redonner des couleurs à un genre, l’épouvante-horreur, en manque de renouvellement ces dernières années. Plus terrifiant qu’un Insidious et autres Conjuring, la série va vous faire frissonner à coup sûr. Mais là où la magie opère, c’est dans la qualité de l’interprétation des différents acteurs/actrices qui nous rendent les membres de cette famille en proie à un deuil insurmontable, profondément attachant. Chacun(e) d’entre eux a sa propre partition à jouer et ils sont tous intéressant à suivre. On ne s’ennuie pas une seule seconde. La peur, la tristesse, le deuil, la mort, les rêves, toutes ces thématiques sont abordées avec finesse et originalité. La puissance d’évocation du récit nous transporte dans un lieu angoissant où l’on suffoque : la maison de The Haunting of Hill House véritable personnage à part entière. Cette entité va vous faire vivre des émotions fortes mais sans jamais jouer dans la surenchère du gore à la Saw. Ici, on prend le temps d’installer un climat anxiogène, de soigner les décors. L’addiction à la drogue d’un des membres de la fratrie est traité avec un regard plein d’humanité et de compassion. Il y a beaucoup de non dit dans la famille Crain, des tensions mais aussi un amour qui en font un véritable clan face aux mauvais esprits de cette maison. On est ému, on a peur, on sourit même parfois devant la crédulité des parents qui refusent de voir l’évidence quand à la dimension nocive de cette maison. C’est du grand art, sans doute la meilleure série d’épouvante vue sur Neftlix. Magnifiquement joué par des acteurs/actrices habité(e)s, touchante, effrayante, dotée de réelles qualités cinématographiques, inventive, la série « The Haunting of Hill House » est un sommet sur Netflix dont on aurait tord de se priver. Une formidable réussite et moi d’attendre avec impatience la saison 2 prévue pour 2020.. !

Ma note: 5/5.

2390274.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx4356733.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx5008687.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

2085074.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Embarquez pour un voyage inoubliable au cœur des paysages les plus spectaculaires au monde.

L’écologie est LA préoccupation de beaucoup d’entre nous. Le score de Yannick Jadot aux Européennes en est une preuve flagrante mais il ne s’agit pas de politique ici puisque je vais vous parlez de « Notre Planète », un documentaire exceptionnel, je pèse mes mots, diffusé par NETFLIX, sur ce qui fait la lumière de notre si chère planète bleue ! Le message est le suivant : notre Terre est magnifique mais si nous continuons comme cela, la biodiversité et ce qui fait la richesse de paysages incroyables, risquent de disparaître. Le sujet n’est pas ici de désigner les coupables de modèles économiques, de modes de vie qui nous condamnent à plus ou moins brève échéance. Le climat est une autre dimension dont on parle beaucoup et qui doit être au cœur de nos futurs projets de société. Nous vivons des temps cruciaux pour l’avenir de la planète, d’ici 30 à 50 ans, il sera trop tard.. Sans céder au catastrophisme, ce documentaire animalier sensibilise de la plus belle des façons. Oubliez les documentaires ennuyeux qu’on a tous connu, sur des chaînes du service public.. et contemplez avec émerveillement la biodiversité de notre planète. C’est un coup de cœur !

Ma note: 5/5.

Hector Skevington-Postles/Oliver Scholey / Silverback/NetflixBen Macdonald/Silverback/NetflixHuw Cordey / Netflix/Silverback