Littérature - Histoire - Poésie

Littérature : « Corruption » de Don Winslow, un chef d’œuvre !


394e2816-e68c-11e8-97b4-3e05314897ac_1L’Histoire :
Denny Malone est le roi de Manhattan North, le leader charismatique de La Force, une unité d’élite qui fait la loi dans les rues de New York et n’hésite pas à se salir les mains pour combattre les gangs, les dealers et les trafiquants d’armes. Après dix-huit années de service, il est respecté et admiré de tous. Mais le jour où, après une descente, Malone et sa garde rapprochée planquent pour des millions de dollars de drogue, la ligne jaune est franchie. Le FBI le rattrape et va tout mettre en œuvre pour le force à dénoncer ses coéquipiers. Dans le même temps, il devient une cible pour les mafieux et les politiques corrompus. Seulement, Malone connaît tous leurs secrets. Et tous, il peut les faire tomber…

Vous avez aimé « Le Parrain » de Mario Puzo sur la mafia italienne. Vous allez adorer « Corruption » le nouveau roman de l’immense Don Winslow. N’y allons pas par quatre chemins, avec « Corruption », l’auteur signe un véritable chef d’œuvre, une histoire tentaculaire, aux multiples ramifications, une ode, un hymne à l’impossible rédemption d’êtres humains qui à force de trop côtoyer l’horreur, le vide, la nuit, la drogue, l’argent sale qui corrompt et dévore aussi sûrement les âmes que les vers corrompent les cadavres, n’en reviennent plus et se perdent à jamais en enfer.. Car oui l’enfer existe et il n’est pas d’ordre surnaturel mais bien réel et Denny Malone l’arpente en tant que chef d’une équipe de la Task Force, l’unité d’élite de la police new-yorkaise. Avec lui et son équipe, vous allez plonger dans les bas-fonds, les méandres, les aspérités d’une ville légendaire : New York. Don Winslow ne juge pas, il décrit et surtout il cherche à comprendre comment des hommes aussi courageux, si fiers de défendre et de protéger, en arrivent à franchir, un jour, la ligne jaune entre ce qui est permit et ce que l’on doit faire pour rester en vie et maintenir un semblant d’ordre dans les rues. La justice, la morale, l’éthique sont lettres mortes dans ces quartiers insalubres où la pauvreté, la drogue, la prostitution, les gangs, les cartels, les corrompus de tout poil semble s’être donner rendez-vous.. Malone veut pouvoir assurer un avenir à ses enfants, il est attiré un peu comme les papillons se jetant sur les phares allumés d’une voiture en pleine nuit, au risque de se faire percuter et de se prendre la réalité en pleine face.. Car oui Denny Malone, est l’homme des basses œuvres, celui qui permet aux rues de ces quartiers oubliés de tous, de ne pas succomber davantage. Il se sert.. cet argent, cette drogue.. il a le droit à sa part aussi, et pourquoi pas ? Seulement, il y a dans les quartiers huppés de New York, des avocats, des juges, des entrepreneurs immobiliers, des politiques corrompus et bousculer leur ordre, c’est risquer la mort à coup sûr. « Corruption » se vit comme un voyage, un aller simple vers ce que nos sociétés produisent ou reproduisent inlassablement. Les petits poissons se font manger par les plus gros, eux mêmes dévorer par les requins gravitant au sommet. Un roman captivant, saisissant, une œuvre brutale, émouvante, déchirante. Don Winslow en parlant de la corruption mais aussi du problème majeur du racisme dans la police de New York, dresse un portrait sans concession de ce que vivent les flics de New York au quotidien. Magnifiquement écrit, captivant, bourré de rebondissements, passionnant, enthousiasmant, les mots manquent presque face à ce livre qui est à mon sens ce que j’ai lu de meilleur depuis R.J Ellory. J’avais adoré « La griffe du chien », « Cartel ».. sans doute « Corruption » est-il encore au dessus. « Corruption », le dernier livre de Don Winslow est précédé de critiques unanimes et dithyrambiques. James Ellroy, Stephen King.. ont eux aussi joints leurs voix à ce concert de louanges. L’attente de ma part était énorme et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu par ce voyage au cœur de la Task Force. Si vous ne deviez lire qu’un polar cette année, ce serait celui-ci. Avec Don Winslow et son « Corruption », le mot chef d’œuvre n’est pas galvaudé. Bien au contraire.

Ma note: 5/5.

Broché: 592 pages
Éditeur : HarperCollins (7 novembre 2018)
Collection : HarperCollins Noir

7940901_2e3535c8-e68c-11e8-97b4-3e05314897ac-1_1000x625

Publicités

(36 commentaires)

  1. Excellent ! Ah tu sais que j’ai pensé à toi en lisant que Stephen King avait encensé ce livre ! C’est un très grand livre. J’ai adoré. Je le mets encore au dessus du Mattias Köping.. c’est dire ^^ J’ose le terme de chef d’œuvre parce que l’histoire est digne d’un Scorcese ou d’un Francis Ford Coppola. Belle soirée à toi 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Cat ! ah ce livre c’est mon coup de cœur de ce début d’année. Un très grand livre, « le parrain » mais chez les flics d’élite de New York. On dirait du Scorcese, du Coppola. Cela rappelle aussi le meilleur de R.J. Ellory. Don Winslow signe ici (c’est très subjectif) son meilleur livre. Bisous ensoleillés de Bretagne Cat 🙂

    J'aime

  3. Je vais te le prêter. C’est mon énorme coup de coeur de ce début d’année. Le parrain mais chez les flics d’élites de new York. Scorcese et Coppola convoqué aux banquets de flics ripoux. On les comprend car ils n’ont pas le choix. On est en immersion dans la police de New York. Don Winslow est avec Ellory, mon auteur de polar préféré ! Merci beaucoup, de gros bisous, caresses à Malzenn et @demain 🙂

    J'aime

  4. Hello Fred! Waouh ton enthousiasme est plus que palpable et sacrément communicatif!
    Je n’ai jamais lu cet auteur, et si cette thématique n’est pas forcément ma favorite, je dois avouer que tu m’as convaincue avec une aisance déconcertante! J’aime l’idée de franchir la ligne, de basculer de l’autre côté, d’entrer dans ces rouages…
    Par ailleurs, j’ai commandé le Koping eheh! Gros bisous et merci encore !

    Aimé par 2 personnes

  5. Coucou ma chère Gwen ! Ah c’est avec le Mattias Köping (génial que tu l’ais commandé, j’ai hâte d’avoir ton avis) l’autre gros coup de cœur de ce début d’année ! Don Winslow c’est un peu comme R.J. Ellory, du très beau polar comme on aime. Gros bisous pour mon amie alsacienne, merci à toi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Merci à toi ! Don Winslow nous plonge dans une unité d’élite de la police de New York. C’est un « Serpico » mais cette fois-ci du côté des flics ripoux (film que j’adore soit dit en passant avec un Al Pacino génial). On croise aussi Coppola et Scorcèse.. il va être adapté en film d’ailleurs. J’ai parlé de chef d’œuvre mais c’est vraiment LE coup de cœur de mon début d’année en polar. Tu as aussi « Cartel » et « les griffes du chien » qui sont deux autres livres de Don Winslow sur les cartels de la drogue mexicain cette fois. Une fresque monumentale. Tu l’auras compris j’apprécie cet auteur 😉

    J'aime

  7. « Serpico », est un grand film signé du grand Lumet, cinéaste parfois trop sous-estimé. Il ne réalisera pas hélas cette adaptation, mais à te lire, je pense qu’il aurait été sans doute à la mesure du roman.
    Je constate qu’après Cartel, Winslow semble avoir le ciné en poupe.

    Aimé par 1 personne

  8. Et bien il y a un début à tout ^^ quand tu auras plus le temps (parce que là tu es en pleins dans tes lectures pour le prix Orange du livre) c’est vraiment un auteur de polar incontournable et qui devrais te plaire je pense. Son dernier livre est à mon sens un chef d’œuvre et je pèse mes mots 😉 Excellent weekend Anthony ! 🙂

    J'aime

  9. merci !! Ah vraiment tu le sais il m’arrive de m’enflammer ^^ mais là ce livre si tu veux découvrir les dessous de la police de New York et leurs méthodes pas toujours orthodoxe, il est génial ! Pour moi (c’est très subjectif) c’est un chef d’œuvre. On en dans la lignée de R.J. Ellory. Excellent weekend à toi ! 😉

    Aimé par 1 personne

  10. Le livre est incroyablement bien documenté. On est en immersion totale dans les bas fonds avec la police d’élite de New York. Don Winslow est un immense auteur. Aussi doué que R.J Ellory selon moi. Il n’y a pas de temps mort. Un livre qu’on n’oublie pas de si tôt. Très bon weekend à toi 🙂 ps: je croise les doigts pour que le film soit aussi bon que le livre 😉 🙂

    J'aime

  11. Ah oui quand même James Ellroy et Stephen King , on peut y aller. Non puis même toi. Totale confiance: je me fie à ton enthousiasme.
    Merci Frédéric, c’est super de t’avoir comme chroniqueur. Il m’est d’etre en panne d’idées pour le choix de lecture. Maintenant avec toi et qq amis blogueurs, c’est tout le contraire. J’aurai qq retours. J’aime parler des livres que je lis avec d’autres qui personnes qui les ont lus.
    Tres tres belle semaines mon cher Frédéric. Des bisous et à bientôt.

    Aimé par 1 personne

  12. J’adore les livres sur la mafia ! Dans ce livre tu découvres les policiers de New York et leurs relations « pas toujours fréquentables » comme les mafieux, les gangs et autres cartels de la drogue.. Don Winslow c’est aussi bon que R.J. Ellory. « Corruption » est un de ses meilleurs livres ! il va être adapté en film. Il paraît que le dernier Stephen King est très bon aussi, c’est un génie 😉 Excellente soirée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  13. C’est génial ces échanges autour des livres. J’adore, on fait découvrir des ouvrages et on en découvre en retour grâce à d’autres ami(e)s blogueurs ! que de partage. J’en suis à 15 livres terminés depuis le début de l’année.. un bonheur de te connaître toi Solène, notre Cécile et d’autres blogueurs passionné(e)s. Excellente semaine ma chère Solène, merci, bisous Breizh, @très vite 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.