Littérature - Histoire - Poésie

Littérature : « La Guerre des pauvres » d’Eric Vuillard


9782330103668L’Histoire :
1524, les pauvres se soulèvent dans le sud de l’Allemagne. L’insurrection s’étend, gagne rapidement la Suisse et l’Alsace. Une silhouette se détache du chaos, celle d’un théologien, un jeune homme, en lutte aux côtés des insurgés. Il s’appelle Thomas Müntzer. Sa vie terrible est romanesque. Cela veut dire qu’elle méritait d’être vécue ; elle mérite donc d’être racontée. Les exaspérés sont ainsi, ils jaillissent un beau jour de la tête des peuples comme les fantômes sortent des murs.

« La Guerre des pauvres« , le tout dernier livre d’Eric Vuillard, paru chez Actes Sud, est très bref. 68 pages. Mais quel talent de contempteur des maux de nos sociétés, quelle plume incisive et surtout quelle célébration du pouvoir des mots. Eric Vuillard a l’art de concasser, extirper les théories, les faits historiques les plus complexes pour nous livrer un matériau d’une clarté, d’une limpidité qui m’a toujours paru salutaire. La « Guerre des pauvres » débute avec une pendaison, celle d’un père, son fils Thomas Müntzer n’oubliera jamais cette image gravée dans sa mémoire. Né en 1489 à Stolberg en Allemagne du Sud, dans les montagnes du Hartz, Thomas Müntzer deviendra pasteur en 1520. Il écrit le « Manifeste de Prague » en 1521. Un brûlot où il s’adresse à tous ceux qui, habitué à courber l’échine, ne voit même plus le ciel et son Créateur.. Son discours est profondément révolutionnaire. Il conduira une révolte à l’été 1524, les paysans, les plus humbles se joignent à lui mais il est vaincu à la bataille de Frankenhauser le 15 mai 1525. Les représailles des puissants contre les paysans sont terribles. Capturé, Müntzer est emprisonné, torturé avant d’être décapité à Mülhausen le 27 mai 1525. Une fois encore, Eric Vuillard use de sa si jolie plume pour rendre justice aux oubliés des livres d’histoire. Impossible de ne pas voir dans la « Guerre des pauvres », une résonnance de ce que nous vivons aujourd’hui. Un petit livre par sa taille mais un grand livre par sa puissance d’évocation.

Ma note: 5/5.

Broché: 80 pages
Editeur : Actes Sud Editions (4 janvier 2019)
Collection : Un endroit où aller

tous les livres sur Babelio.com

 

vuillard-696x379

Publicités

(26 commentaires)

  1. Coucou Fred! Je retrouve en cette chronique un livre qui semble parfaitement te correspondre. Mêlant histoire et littérature, Éric Vuillard a tout pour être un de tes chouchous 😉
    Je suis très surprise par le nombre de pages… tu n’as pas remarqué de passages « hâtés » ?
    Bisous mon Fred, je t’envoie des stalactites glacées haha !

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Gwen ! tu es rentrée de ton séjour ? C’est vrai que c’est un de mes chouchous Eric Vuillard.. 😉 il a une plume qui donne au récit un souffle rare. C’est très court mais pour qui aime l’histoire c’est un beau moment de lecture. Je l’ai trouvé dans une librairie que j’aime bien. Je l’ai acheté sur un coup de cœur pour le sujet 🙂 Je lis en ce moment une merveille de livre de Don Winslow « Corruption » sur la police de New York.. c’est un énorme coup de cœur. Je suis au milieu du livre. J’en parlerais prochainement. Toujours pas de neige en Bretagne ^^ profite bien si tu es encore là-bas. Tu me raconteras. Bisous pour mon amie Alsacienne 😉 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. Entièrement d’accord. Tu sais que pour moi le style d’écriture est hyper important lorsque je lis un livre d’histoire. Il faut une belle plume ça rend les évènements racontés passionnant. Eric Vuillard n’est pas historien mais j’aurais rêvé d’avoir un professeur pendant mes études d’histoire avec une telle puissance d’évocation. Il y en a eu quelques uns, plutôt rare il faut bien le reconnaître 😉 Tous les livres d’Eric Vuillard sont passionnants. Si un jour tu veux tenter l’expérience. Merci pour tous ces échanges c’est chouette. Excellente journée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Les oubliés de l’histoire! Voilà un sacré sujet et pour certains surtout pas un sujet sacré…
    En parlant d’histoire et d’oubliés , je lis « Au revoir là-haut  » et hier j’ai vu « Green book » : des pages de l’histoire qui impacte notre vie encore maintenant !
    Merci pour ce livre que je note. Bisous ensoleillés du Sud.🌻

    Aimé par 1 personne

  5. Ag génial « Au revoir là haut » est le plus beau livre lu ces dernières années. Un véritable chef d’œuvre signé Pierre Lemaitre. « Green Book » doit être un très beau film. Un ami l’a vu et tout comme toi Cat il a adoré. Je vais tâcher d’aller le voir. Merci à toi, Bisous ensoleillés de ma Bretagne pour le Sud 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou Fred!
    Non je rentre vendredi soir! 🙂
    Je ne doute pas que le sujet fut un coup de cœur pour toi 😉
    Oh tiens hâte d’avoir ton avis! J’en lis énormément de bien…!
    Je te raconterai avec plaisir et t’envoie une boule de neige 😁 bisous mon ami Breton!

    Aimé par 1 personne

  7. Tu verras Julie c’est un grand auteur mais sans le côté ennuyeux de certain(e)s dont je ne citerais pas le nom ^^ 😉 Eric Vuillard est un de mes auteurs préférés. Il parle souvent d’histoire et nous la rend vivante avec une plume d’une justesse, d’une puissance d’évocation rare 🙂 Bon après midi 😉

    J'aime

  8. Honte à moi. Encore jamais lu Eric Vuillard. Qu’a cela tienne, c’est noté. La prochaine fois que je vais au CAC, je prends ce que je trouverai de lui J’ai droit jusqu’à 5 livres
    En tout cas, Merci Frédéric. Pour tout, tes partages, ton extrême gentillesse. C’est une chance de t’avoir pour ami Si tu savais comme j’apprécie de te lire !
    Gros bisous, douce nuit Fais de beaux rêves, à bientôt !

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou chère Solène ! Eric Vuillard est un de mes auteurs préférés. C’est un immense écrivain qui a une façon si belle de nous conter l’histoire des oubliés, des exclus dans ce très court roman. Merci beaucoup pour tes mots Solène. J’ai de la chance de te connaître aussi tu sais. De gros bisous de ma Bretagne, excellente soirée Solène et @très vite 😉 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.