Littérature : « November Road » de Lou Berney


images0112233L’Histoire :
Sur une route perdue de l’Ouest américain, un homme roule à tombeau ouvert. Cet homme, c’est Frank Guidry. À ses trousses, un tueur à gages mandaté par le mafieux Carlos Marcello, qui veut se débarrasser d’un témoin indésirable dans le crime du siècle : l’assassinat de JFK. Guidry sait que la première règle, quand on est en cavale, est de ne pas s’arrêter. Et que la seconde est de ne compter que sur soi-même. Pourtant, lorsqu’il aperçoit, au bord de la route, une femme avec une voiture en panne, deux petites filles et un chien sur la banquette arrière, il y voit une proie facile. Et la couverture qui lui permettra de leurrer l’homme qui le traque. Alors, Guidry prend le risque. Il s’arrête.

Lou Berney vit aux Etats-Unis, dans l’Oklahoma, et il est déjà l’auteur de trois ouvrages sortis Outre-Atlantique. « November Road » est son premier livre à paraître en France, en février 2019, aux éditions HarperCollins. L’immense Don Winslow lui même, s’est fendu de commentaires plus qu’élogieux pour celui qui deviendra à coup sûr un auteur important du paysage littéraire américain. « November Road » s’impose comme l’un des livres majeurs sortis en cette rentrée littéraire 2019. Plongeons nous désormais dans l’histoire de ce thriller détonant. 1963, JFK est assassiné à Dallas au Texas. Carlos Marcello, un des puissants chefs de la mafia italo-américaine, décide de supprimer un témoin indésirable : Franck Guidry. Ce dernier doit fuir car Barone, un tueur implaccable, l’homme des basses oeuvres de Carlos, est à ses trousses. En cavale, Guidry voit arrêté sur le bord de la route un véhicule accidenté et bientôt remorqué jusqu’au garage le plus proche. A l’hôtel, Guidry aperçoit une femme, Charlotte et ses deux filles, Joan et Rosemary, les personnes aperçues plus tôt sur le bord de cette route perdue. Une idée germe en lui. Et si c’était là la couverture parfaite pour échapper à Carlos et son tueur psychopathe.. Si vous aimez les road-trip sur fond de mafia, de tueurs à gage, de corruption, d’êtres aux âmes damnées et déjà mille fois revenu d’entre les morts.. alors ce livre est pour vous. Au delà du style ciselé de Lou Berney, c’est surtout la puissance d’évocation de « November Road » qui impressionne avec des scènes très cinématographiques et des images puissamments orchestrées comme autant de flash recelant leur part d’ombre et de lumière. Impossible de lâcher ce récit avant d’en connaître le dénouement. Barone, le tueur fêlé.. Ed, le décadent vautré dans les excès en tout genre.. et puis cette femme et ses deux filles, véritables lumières du livres au milieu du chaos, des trahisons et du poids du mensonge, poison lancinant au coeur du récit de « November Road ». Lou Berney s’impose comme LA révélation thriller de ce début d’année. Un auteur à suivre servi par une plume talentueuse, une capacité à embrasser la grande et la petite histoire, à façonner des êtres monstrueux tout comme des êtres lumineux ou en quête de rédemption. A ce titre, le personnage de Franck Guidry est particulièrement marquant. Du grand art !
Je remercie chaleureusement, l’écrivain Lou Berney, merci également aux éditions HarperCollinsFrance ainsi qu’à la Masse critique privilégiée et Babelio pour leur confiance et ce très beau moment de lecture !

Ma note: 5/5.

Broché: 384 pages
Editeur : HarperCollinsFrance (6 Février 2019)

tous les livres sur Babelio.com

 

 

image010-1542837448

Publicités