Cinéma : « Jurassic World : Fallen Kingdom » de Juan Antonio Bayona


3826877.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire :
Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l’île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction. Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l’île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Trois ans après un « Jurassic World » qui nous replongeait avec délice dans la célèbre saga, comment peut-on appréhender ce « Jurassic World : Fallen Kingdom » ? Partant du postulat qu’il y aura forcément un troisième volet, ce second épisode peut apparaître comme une longue publicité pour son successeur.. on peut l’appréhender de la sorte après l’avoir vu mais sans oublier que le film rempli son office : celui de divertir, surtout dans sa deuxième heure. Et c’est là sans doute la surprise, le récit de la première heure sur l’Isla Nublar est un peu poussif et l’on a plus qu’une hâte, qu’ils quittent enfin l’îlôt mythique.. La seconde heure est spectaculaire à souhait et Juan Antonio Bayona de se lâcher enfin. Les effets spéciaux sont comme à chaque fois dantesques, les acteurs/actrices, Chris Pratt et Bryce Dallas Howard en tête, cabotinent comme jamais (mais n’est ce pas là ce qu’on leur demande ?), l’histoire est prévisible, sans réelle nouveauté. Le problème au fond de ce « Fallen Kingdom » c’est qu’il nous manque l’effet de surprise du premier épisode, son côté nostalgique.. L’ajout de la petite fille dans la seconde partie de l’histoire est un atout, mais il n’est malheureusement pas assez utilisé. Les problèmes de rythme joint à une intrigue moins intéressante que pour le premier volet et qui de plus, n’a de cesse de nous rappeler qu’il y aura bel et bien un troisième épisode.. tous ces éléments m’ont empêché d’adhérer pleinement à cette suite qui manque furieusement d’imagination, de caractère. Restent quelques belles séquences d’action et même d’émotion avec les dinosaures, des effets spéciaux réussis mais c’est à mon sens insuffisant. Cette suite est clairement un ton en dessous du premier « Jurassic World ». Dommage.

Ma note:4/5.

2469015.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx2540889.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx2556513.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités