Littérature jeunesse : « La trilogie de la Poussière » tome 1 « La Belle Sauvage » Philip Pullman

trilogie-poussiere_T1_Belle-Sauvage_J00716.inddL’Histoire : À l’auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d’équipée, doivent s’enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s’affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

Philip Pullman est l’auteur de la trilogie « A la Croisée des Mondes », une des œuvres les plus marquantes de ces vingt dernières années avec le phénomène J.K. Rowling et son « Harry Potter ». Il a inventé un univers à nul autre pareil, une réflexion philosophique sur notre monde doublée d’un récit d’aventure palpitant. Malheureusement, l’adaptation cinéma du premier volet de « A la Croisée des Mondes » n’a pas fonctionné, empêchant cette dernière d’atteindre la popularité d’un « Harry Potter ». Malgré ce petit hic, le retour de Philip Pullman est un événement majeur car l’auteur nous revient avec un nouveau projet : « La trilogie de la poussière » et son tome 1 « La Belle Sauvage ». Celui-ci nous permets de retrouver l’univers si cher aux millions de lecteurs de Pullman. « La trilogie de la poussière » remonte le temps et nous fais découvrir les origines de Lyra, l’héroïne de « A la croisée des mondes ». Celle-ci n’est encore qu’un bébé qui doit être sauvé d’un affreux péril.. Je ne vous en dis pas plus de peur de dévoiler des moments marquants de l’intrigue que vous aurez le plaisir de découvrir à la lecture de ce premier tome. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il ne faut pas s’étonner du rythme lent du premier tiers du livre. L’histoire se met en place, comme les éléments d’un grand puzzle, mais ensuite nous voici transporté dans un univers convoquant aussi bien les grands mythes que les pensées de l’auteur sur la foi, la religion, source ici de malaise et de tentation totalitaire. Pullman ne s’en cache pas, c’est un anticlérical convaincu et la lecture de ces œuvres peut apparaître salutaire dans un monde où l’on nous demande de plus en plus d’afficher tel ou tel de nos convictions les plus intimes. Pullman a un sens du rythme, une inventivité, un imaginaire flamboyant qui le situe largement au dessus de la mêlée. Pour moi, il n’y a guère que J.K. Rowling pour l’égaler. Point de vue forcément subjectif tant je suis un inconditionnel de l’auteur ! La magie opère une nouvelle fois avec ce qui s’apparente déjà à un classique de la littérature jeunesse. On a le vertige face à la richesse, la profusion d’éléments composant un univers mystérieux, énigmatique et profondément original. Si vous aimez l’aventure avec un grand A, ce livre est pour vous !

Ma note:♥♥♥♥♥/5.

Pullman-Philip-la-belle-sauvage-trilogie-poussiere-gallimard-croisee-des-mondes

Publicités