Cinéma : « Coco » Disney Pixar

0056825.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

L’hiver et les fêtes de noël s’approchent à grand pas. Plus que quelques jours à patienter avant de passer noël en famille. Quoi de mieux au coin du feu, entre le plat et le dessert, qu’un long métrage animé pour réunir petits et grands. Cela tombe bien car cette année, la tradition est une nouvelle fois respectée avec la sortie de « Coco« , le dernier film animé signé par les mythiques studios Disney Pixar. Pixar est devenu le champion du divertissement populaire et intelligent pour les enfants, les adolescents et les adultes. Car oui, Pixar nous le prouve une énième fois avec le sublime « Coco », on peut se distraire en usant de son cerveau. On peut émouvoir et faire rire, parler de sujets importants et avoir dans un même élan la volonté d’embrasser les situations les plus cocasses avec un art vertigineux de la dérision. Pixar c’est un peu de tout cela et « Coco » ne déroge pas à la règle, en conjuguant traditions religieuses mexicaines sur la mort et célébration profane de la musique, de la vie ! De là, provient toute la richesse de l’univers qui s’étend devant nos yeux ébahis avec ces couleurs chaudes, vives pour décrire l’au delà vu par la culture catholique mexicaine. C’est terriblement beau, c’est émouvant, intelligent, drôle, enlevé, rythmé.. « Coco » est un spectacle total qui renoue avec la verve de « Là Haut », autre film animé culte du studio. Alors oui, les esprits chagrins pourront arguer du fait que les thématiques de la famille, du rêve, de la mort, de la musique, de la vie ont déjà été utilisé ici et là dans tous les longs métrages Pixar (et avec quel succès) mais ce serait oublier négligemment l’incroyable travail visant à façonner des univers aux thématiques universelles, intergénérationnelles. Ce savoir faire copier mais jamais égalé se retrouve dans ce « Coco » qui est un petit bijou où il est question de la mort mais où pourtant l’on a jamais aussi bien célébré la vie dans toute sa richesse, sa complexité. La transmission de génération en génération du feu sacré de la musique, de l’écriture, de la sculpture et que sais je encore; du plus humble (cireur de chaussure) au plus fascinant des métiers (artistes), que l’on soit anonyme ou célèbre.. avec ce questionnment très intéressant autour de cette quête que peut devenir la célébrité à n’importe quel prix. Donner du sens à sa vie est bien plus important. Mieux vaut rester anonyme et fidèle à ses valeurs que de devenir célèbre et de les dévoyer.. c’est en substance le message du film et c’est une sage leçon en ce temps de démesure. Courrez voir « Coco » durant les fêtes ! Un grand cru signé Pixar.
Ma note:♥♥♥♥♥/5.

Coco560992.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx5905245.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités