Cinéma : « Creed – L’Héritage de Rocky Balboa »

Creed_L_Heritage_de_Rocky_BalboaL’Histoire : Adonis Johnson n’a jamais connu son père, le célèbre champion du monde poids lourd Apollo Creed décédé avant sa naissance. Pourtant, il a la boxe dans le sang et décide d’être entraîné par le meilleur de sa catégorie. À Philadelphie, il retrouve la trace de Rocky Balboa, que son père avait affronté autrefois, et lui demande de devenir son entraîneur. D’abord réticent, l’ancien champion décèle une force inébranlable chez Adonis et finit par accepter…

« Creed – L’Héritage de Rocky Balboa » ou comment terminer en beauté l’épopée du personnage de Rocky Balboa écrit et incarné par Sylvester Stallone, mythe parmi les mythes du septième art. Rocky est à la boxe ce que Star Wars est à la science fiction. Indémodable et culte, la franchise Rocky est à l’heure des adieux et comme à chaque fois qu’il interprète ce type de rôle, Stallone est épatant, tout en émotion retenue, il joue de son âge et de ses fragilités (la maladie notamment) et nous scotche littéralement par sa prestation tout en justesse. Un Stallone habité et bien épaulé par un Michael B. Jordan qui joue le rôle d’Adonis Creed, fils du célèbre Apollo Creed, parfait lui aussi. Creed est un passage de témoin, celui de Rocky qui rejoint définitivement la légende du cinéma et de Creed qui ouvre ici un nouveau chapitre. L’émotion est au rendez vous mais également et c’est aussi ça la force de Rocky, des combats de boxe spectaculaires dont un final haletant à souhait. Certes, le projet n’est pas révolutionnaire et l’histoire aurait pu sonner creuse, mais c’était sans compter sur la foi d’un Sylvester Stallone marchant littéralement sur l’eau et d’une sincérité désarmante. Il clôt avec Creed un chapitre essentiel de sa vie, le tout avec une maestria qui force le respect. Chapeau Sly ! Ma note:♥♥♥♥♥/5.

582802

377011Creed03163.dng

Publicités