Cinéma : « Avengers : L’ère d’Ultron »


161927
L’Histoire :
Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine. Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

Si je vous dis qu’« Avengers : L’ère d’Ultron » est la suite d’Avengers, l’immense carton planétaire de l’écurie Marvel sorti en 2012. Si je vous dis que Walt Disney ne comptait pas s’asseoir tranquillement sur son magot d’1,5 milliard de dollars de recettes dans le monde mais que bien évidemment ils allaient mettre les bouchées doubles pour rempiler avec une suite et une suite de la suite.. en signant le même casting d’acteurs(trices) que pour le premier épisode. On retrouve ainsi Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Chris Evans, Mark Ruffalo, Jeremy Renner, Scarlett Johansson, et Samuel L. Jackson dans leurs rôles respectifs d’Iron Man, Captain America, Hulk et autres Thor. Si je vous dis enfin qu’il n’y a au fond rien de nouveau sous les tropiques Marvel, que cet épisode fait (et le fait bien) dans la surenchère perpétuelle en terme d’actions, d’émotions (car oui il y a de l’émotion.. enfin un peu), que le scénario est famélique (le coup de l’intelligence artificielle qui veut réduire le monde en cendres n’est pas nouveau), les dialogues prévisibles tout comme les péripéties ! Malgré cela, si on fait abstraction de ces nombreux défauts et incohérences rencontrés au fil du récit, on se doit d’être honnête et de reconnaître que cette suite est plutôt cool et qu’elle remplit pleinement son office qui est celui de divertir pendant plus de deux heures. Du cinéma américain pop corn, mille fois vus et entendus certes, mais à l’heure ou « Fast and Furious 7 » dépasse le milliard de dollars, « Avengers : l’ère d’Ultron » n’a pas à rougir du comparatif loin de là. Efficace à défaut d’être génial. Ma note:3 /5.

310828.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 476086.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 526288.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités