Cinéma : « Oblivion » de Joseph Kosinski


oblivion poster
L’Histoire :
Sur une planète Terre devenue méconnaissable, la confrontation d’un homme avec son passé va le mener sur le chemin de la rédemption et de la découverte alors qu’il se bat pour sauver l’humanité de sa perte.

Joseph Kosinski adapte ici son propre roman graphique intitulé « Oblivion ». Ne cherchez pas d’originalité dans cette histoire de pure SF comme on les aiment. Les atouts d’Oblivion sont tout autres avec tout d’abord un casting haut de gamme : Tom Cruise en tête d’affiche, qui n’est peut-être jamais aussi bon que dans ce style de film, ajoutons à cela l’ensorcelante Olga Kurylenko, déjà vu cette année dans le dernier Malick, et vous obtenez là un point fort indéniable. A cela, j’ajouterais une photographie et des effets spéciaux splendides, des scènes d’action de hautes volées, une musique composée par M83 qui rend la première demi heure du film d’une beauté sidérante. Alors oui, Oblivion n’est qu’un canevas de scénarios déjà vu ou entendu ici et là, pas révolutionnaire donc, ponctué de quelques moments assez lénifiants il faut bien le reconnaître, les péripéties sont parfois improbables et disons le tout de go l’on devine assez aisément celles qui animent le dernier tiers du long métrage mais pourtant Oblivion emporte la mise avec un panache qui force le respect du cinéphile que je suis. Ses points faibles recensés ne le rendent que plus attachant encore. Ne nous y trompons pas nous sommes là face à un pur divertissement mais de haute volée, un objet jouissif que tout amateur de SF digne de ce nom possédera dans sa Bluraythèque. Beau comme un soleil couchant sur une terre dévastée « Oblivion » saura vous faire passer un bon et beau moment de cinéma. Un classique que je vous recommande chaudement. Ma note :5/5.

20516579.JPG-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx20516585.JPG-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités