Cinéma : « Looper »

L’Histoire : Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les « Loopers ») les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

« Looper » est un classique instantané, une preuve de plus que le vrai, le grand cinéma n’a pas forcément besoin de montagne de dollars pour accoucher d’une pépite comme l’est le film de Rian Johnson. Scénario, mise en scène, jeux d’acteurs, des effets spéciaux utilisés avec parcimonie. Ce film me rappelle l’onde de choc suscitée par le premier « Matrix ». Il a l’étoffe d’un grand film ambitieux et visionnaire qui a de plus la riche idée de voir son pouvoir d’attraction monter crescendo jusqu’au final qui nous laisse sans voix ou presque. Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu Bruce Willis convié à un tel spectacle. Tous les acteurs sont d’ailleurs au diapason, je pense notamment à Joseph Gordon Levitt. Le scénario et la réalisation proviennent d’un seul homme. Il faudra suivre avec attention la suite de la filmographie de celui qui a tout d’un très grand. Je ne peux que vous inviter à aller découvrir « Looper » dans vos salles de cinémas favorites. Ma note :♥♥♥♥1/2  /5.

Publicités