Les films de l’année 2011 !

L’année 2011 s’est achevée et voici venu le temps des bilans. J’ai chroniqué pas moins de 16 films vu au cinéma cette année. Une moyenne correcte pour moi. Un énorme succès public avec « Intouchables », une palme d’or à Cannes avec le « Tree Of life » de Malick, des films plus méconnus comme « Blue Valentine », des échecs cinglants je pense plus particulièrement au « Somewhere » de Sofia Coppola, à l’inverse de grands moments comme avec le Lars Von Trier « Melancholia ».. Voici les films chroniqués sur ce blog en cette année 2011 :
« The Lady » de Luc Besson ; « Intouchables » d’Eric Toledano et Olivier Nakache ; « La guerre est déclarée » de Valérie Donzelli ; « Super 8 » de J.J. Abrams ; « Melancholia » de Lars Von Trier ; « La dernière piste » de Kelly Reichardt ; « Harry Potter et les reliques de la mort, seconde partie » de David Yates ; « Blue Valentine » de Derek Cianfrance ; « Insidious » de James Wan ; « Somewhere » de Sofia Coppola ; « The Tree Of Life » de Terrence Malick ; « True Grit » des Frères Coen ; « Black Swan » de Darren Aronofsky ; « Never Let Me Go » de Mark Romanek ; « Mission impossible : protocole fantôme » de Brad Bird ; « Hugo Cabret » de Martin Scorcese ;
A présent, place au Top 5 de mes films préférés vu au cinéma cette année :

1-« The Tree Of Life » de Terrence Malick.
L’histoire : Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants.
« The Tree Of life », le nouveau Terrence Malick, cinéaste aussi talentueux que mystérieux, auteur des sublimes « Moissons du ciel », « la ligne rouge », « Le nouveau monde », ne laissera pas indifférent c’est une certitude. Grand amateur de celui que je considère à juste titre comme un génie du 7ème Arts au même titre qu’un Stanley Kubrick, je reconnais volontiers que ce « Tree Of Life » est un film exigeant. Pour mieux en saisir l’atmosphère si particulière qui s’offre à nous il nous faut lâcher prise et accepter d’emblée de se laisser emporter dans ce qui constitue une vaste réflexion existentielle sur la vie, la mort, le destin, l’éducation..  L’univers visuel y est comme à chaque fois extrêmement travaillé, à ce titre les séquences sur le big bang sont purement sublimes. Les dialogues se font rares, remplacé par une voix Of la plupart du temps. Résumer un tel film me semble hasardeux, retranscrire l’expérience vécu devant ce film, difficile. Ceux qui n’ont jamais compris l’émotion qui traverse les films de Malick ne pourront saisir l’ineffable qui s’y dessine ici, image après image. Une œuvre panthéiste à n’en pas douter, comme pour tous les films du maître. « The Tree Of life » est un objet filmique non identifiable, une œuvre à rapprocher de celle de Kubrick avec son « 2001, l’odyssée de l’espace ». Il est heureux qu’il puisse y avoir de la place, encore aujourd’hui, pour un cinéma nécessitant concentration et réflexion. C’est éprouvé et quelque peu sonné que l’on ressort de ce qui constitue indéniablement une expérience cinématographique des plus particulières. Petite mention également aux acteurs, Brad Pitt bien sûr mais aussi et surtout Jessica Chastain formidable dans son rôle de mère aimante. Le seul bémol que je pourrais apporter s’inscrirais dans cette difficulté rencontrée par Malick pour clore son histoire. Le dernier quart d’heure est franchement poussif et l’on frôle même à certains moments le grotesque lorsqu’apparaît la mine patibulaire de Sean Penn, heureusement presque inexistant dans ce film. Ce dernier point étant soumis, je ne peux que vous conseiller de voir cette folle leçon de cinéma. Un cinéma porté à sa quintessence par l’un des plus grand réalisateurs, une œuvre exigeante et sublime.
Ma note :♥♥♥♥♥/5.

2-« Melancholia » de Lars Von Trier.
L’histoire : À l’occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la sœur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre…
Le nouveau film de Lars Von Trier est une pure réussite tant sur le fond que dans la forme. Kirsten Dunst irradie littéralement la pellicule (elle a eu le prix d’interprétation féminine à Cannes cette année) mais sa consœur Charlotte Gainsbourg qui joue Claire la sœur de Justine, n’est pas en reste en nous livrant là l’une de ses plus belles prestations. Les images sont sublimes, les thèmes abordés nombreux comme à chaque fois : la dépression, l’inéluctabilité de la mort, la vie et ses principes agissant comme autant de garde fou, les tensions familiales, l’amour enfin sous tous ses aspects : filial, fraternel, conjugal.. J’ai particulièrement aimé les relations entre les deux sœurs, Claire et Justine qui forment un duo poignant, l’une par son irrépressible mélancolie, l’autre par sa tendresse et sa patience face à la maladie. Ce drame sur fond de science fiction apocalyptique au son de la musique de Wagner, certaines images tout droit sorties d’Ophélia de Sir John Everett Millais nous plongent dans une réflexion et une contemplation des plus fiévreuses. Un cinéma exigeant, dévoilant par petites touches sa splendeur élégiaques. L’on peut voir Mélancholia comme le pendant sombre d’un autre très grand film sorti cette année, le Tree of Life de Terrence Malick. S’il est angoissant, le dernier Lars Von Trier se veut aussi profondément touchant. Vous avez dis chef d’œuvre ?
Ma note :♥♥♥♥♥/5.

3-« La guerre est déclarée »  de Valérie Donzelli.
Soyons honnête jusqu’au bout, je pensais avoir tout vu. Du « Tree of life » de Terrence Malick au « Melancholia » de Lars Von Trier. Deux films sublimes, deux faces d’une même recherche esthétique de perfection. Mais s’était sans compter sur le film de Valérie Donzelli « La guerre est déclarée » qui dans l’émotion procurée va lui aussi chercher très loin. Malgré l’infini tristesse du sujet traité ici, nul pathos mais bien au contraire un formidable hymne à la vie malgré tout, à l’amour transcendant, sublimant la souffrance et la maladie. Précédé de critiques dithyrambique amplement mérité je ne peux que vous inviter à découvrir ce très beau film. Les acteurs sont eux aussi au diapason de cette réussite totale. C’est un film profondément touchant, d’une beauté rare qui ne va pas sans rappeler le formidable film de Christine Pascale « Le petit prince a dit » ou bien encore les ouvrages écrits sur la maladie de son enfant par Philippe Forest. La scène finale accompagnée de la musique « The bells tolls five » de Peter von Poehl est l’une des plus belle vue en salle ces dernières années.
Ma note :♥♥♥♥♥/5.

4-« Blue Valentine » de Derek Cianfrance.
L’Histoire : A travers une galerie d’instants volés, passés ou présents, l’histoire d’un amour que l’on pensait avoir trouvé, et qui pourtant s’échappe… Dean et Cindy se remémorent les bons moments de leur histoire et se donnent encore une chance, le temps d’une nuit, pour sauver leur mariage vacillant.
Sortie dans un anonymat presque complet dans quelques salles de cinéma le 15 Juin dernier, l’on peut dire que ce film n’aura pas eu un accueil de la part des distributeurs proportionnel à sa qualité. Encore une fois, les deux cinéma de Lorient remporte la palme de la pire programmation puisqu’aucun des deux n’a estimé ce film suffisamment bon pour leurs salles. Aucune prise de risque donc. Et pourtant ce film vaut vraiment le détour, un formidable duo de comédiens (nominé aux Oscars notamment) nous emporte pour ne plus nous lâcher. Ici, il est question d’amour et d’usure du lien se distendant peu à peu dans un couple. Michelle Williams joue ainsi le rôle d’une femme au prise avec la dure réalité du quotidien, jonglant entre travail, enfants et un mari n’ayant pas pleinement réussit à s’épanouir dans un univers professionnel qui l’amène à jongler entre clopes et bières du matin au soir.. La vérité est crue, déchirante, le trouble qui nous habite à la fin de ce dernier ne manque pas de susciter l’interrogation. A voir. Absolument. A noter que Michelle Williams n’a pas fini de nous surprendre puisque c’est elle qui interprétera en 2012 Marylin Monroe dans un biopic événement.
Ma note :♥♥♥♥  /5.

5-« Black Swan » de Darren Aronofsky.
L’histoire : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily…
Le nouveau film de Darren Aronofsky s’appelle “Black Swan” et c’est à mon humble avis L’un des films de cette année. Terriblement angoissant, frôlant bien souvent avec le fantastique, emporté par la prestation exceptionnelle (je pèse mes mots) d’une Nathalie Portman diaphane à souhait, “Black Swan” n’est pas prêt de vous quitter une fois que vous l’aurez vu. Alors qu’elle a obtenu le Golden Globes et l’oscar pour sa performance pour son rôle  dans ce très grand film qui va en secouer plus d’un tant l’atmosphère propre à ce dernier est pesante. La musique du Lac des cygnes est bien entendu magique, tous comme les moments où l’on voit Natalie Portman et le ballet de New York danser.

Ma note:♥♥♥♥♥/5.

17 réflexions sur “Les films de l’année 2011 !

  1. J’ai vu Black Swann récemment à la télévision et il est en effet tel que tu l’as décrit. Je ne suis pas prête d’oublier. Je me souvenais que tu en avais parlé sur ton blog et je regrettais à l’époque de ne pas l’avoir vu.

    Bon soir Frédéric et à bientôt. je t’embrasse.

    J'aime

    1. Coucou Aliénor ! toujours un plaisir de te retrouver sur wordpress. Je suis très heureux que ce film t’es plus, c’est à mon sens un classique instantané. La prestation de Portman est à tomber et que dire de l’envoûtement qui nous saisis lorsque nous voyons le ballet danser au son de cette musique sublime ! Un grand merci d’être passé me poster ce petit mot pour me dire que le film t’avais touché, c’est le meilleur des cadeaux, j’ai la sensation de partager mon amour du cinéma 🙂 Passe une bonne soirée et un bon week end ! je t’embrasse également. @très vite sur wordpress !
      Frédéric.

      J'aime

  2. J’ai bien aimé aussi des films plus légers comme « Le chat du rabbin », au superbe graphisme en plus, et « Les femmes du 6ème » … où on passe de très bons moments ! …
    Un autre film original, parfois assez déjanté, qui est passé dans peu de salles, « Le monde de Barney » … si tu as l’occasion, n’hésite pas !
    J’aurais bien aimé voir « Shame », au thème particulier, mais pour l’instant, il est passé si vite dans mon ciné que je l’ai loupé !
    Bises picardes dans la froidure ( – 10° ce matin ) mais c’est l’hiver !!!

    J'aime

    1. -10° ah oui quand même… ici c’est plutôt 0 à 3°, j’habite près de la mer mais ce soir ils ont prévu de la neige, je croise les doigts c’est tellement rare sur la côte de Bretagne Sud. C’est bien d’avoir un cinéma qui ne passe pas que des grosses productions mais laisse la place à des films plus intime. Chez nous à Lorient, on a deux cinéma, le complexe cgr qui ne fait que dans le pop corn movies, c’est moins cher mais je n’aime pas y aller; je préfère et de loin mon cinéville au centre qui lui diffuse des films plus « auteurs ». Mais malheureusement, certains d’entre eux passent néanmoins à l’as, aussi j’attends bien souvent le dvd pour les voir. Passe un bon week end marithe !
      bises bretonnes ! 🙂
      Frédéric.

      J'aime

  3. Bonsoir !
    Bon, tu sais que j’adore le cinéma ! J’ai vu 46 films en 2011( c’était une année spéciale ! ) et je te fais mon palmarès … un top 10, parce que j’en ai vraiment aimé beaucoup !!!
    1 – « Incendies » de Denis Villeneuve
    2 – « Une séparation » de Asghar Farhadi
    3 – « Le discours d’un roi » de Tom Hooper
    4 – « Et maintenant on va où ? » de Nadine Labaki
    5 – « Mélancholia » de Lars Von Trier
    6 – « La piel que habito » d’Almodovar
    7 – « Les hommes libres » d’Ismaël Ferroukhi
    8 – « L’exercice de l’état » de Pierre Schoeller
    9 – « Minuit à Paris » de Woody Allen
    10- « Polisse » de Maïwenn
    Je t’avoue que je pourrais aussi t’ajouter « Le Havre », « Le gamin au vélo », « Une nuit », « Les bien-aimés » …………
    J’ai loupé pour l’instant, dans mes envies de voir, « Il était une fois en Anatolie » et « Les neiges du Kilimandjaro » … mais je les retrouverai un jour !!! Pas eu envie du tout d’aller voir « Habemus Papam », j’ai peut-être tort ??? Par contre, très envie d’aller voir, bien sûr, « Bruegel, le moulin et la croix » , Maïté a su attiser ma curiosité et j’attends avec impatience qu’il passe ici …
    Voilà, une année bien riche en ciné ! heureusement qu’il y a des festivals et journées à prix très réduits !!!
    Bises et plein de bonheurs variés pour toi en 2012… à bientôt !

    J'aime

    1. Bonjour Marithé ! quel plaisir de te retrouver ici, oh que oui je sais combien tu es « cinévore » et ton classement est vraiment chouette parce qu’alliant films d’auteurs plus confidentiels et films plus grand public, Woody Allen, Lars Von Trier, Almodovar .. j’adore; « Habemus Papam » est un joli film qui vaut surtout pour le jeu formidable de Michel Piccoli parfait en pape déprimé. « Polisse » de Maïwenn, on m’en dis le plus grand bien et tu confirmes une fois de plus combien il est urgent que je le vois. Oui Maïté m’a dit le plus grand bien de « Bruegel, le moulin et la croix », j’ai hâte de le voir; il n’avait pas été diffusé dans mon cinéma préféré, encore un manque de leur part. Merci pour ton message riche en cinéma, laisse moi à mon tour te souhaiter mes voeux, la santé et une riche année cinéma (on va avoir le droit à de bien belles choses) Bises bretonnes, @plus tard sur wordpress !!
      Frédéric ou The Dude.

      J'aime

  4. J’ai vu Le Havre et j’ai été chargée d’émotion: les sentiments sont très forts et la solidarité fait chaud au coeur.

    Très beau film.

    Quant à Bruegel, la crois et le moulin, je suis sûre que ce film te plairait beaucoup sur le plan esthétique, il est superbe et novateur. Sur le plan historique, c’est dur mais hélas, nous sommes dans la domination de l’homme par l »‘homme. Sur le plan des costumes, c’est le raffinement.
    Et ce va-et-vient entre le tableau et le film est fascinant.

    Bon soir Frédéric, The Dude. Bisesssssssssssss

    J'aime

    1. Bonjour Aliénor ! chouette ça deux bons films coup sur coup ça donne envie de les voir. J’avoue un faible pour ce « Bruegel, le moulin et la croix », l’histoire à l’air passionnante, c’est original et comme tu me dis qu’esthétiquement c’est très beau, cela ne peut qu’attiser mon envie de le découvrir. Il n’est malheureusement pas sorti dans mon cinéma préféré mais je trouverais bien le moyen de le voir en dvd, merci de ton passage c’est cool, passe une belle journée ! @plus tard sur wordpress
      Frédéric ou The Dude. 🙂

      J'aime

  5. Bonsoir Frédéric

    J’ai vu LE HAVRE et j’ai beaucoup aimé: un film qui réchauffe par les valeurs de solidarité qu’il véhicule.Mais pas seulement: l’enfant émigré joue superbement tout comme son protecteur. C’est un grand film à voir absolument.La fin donne à réfléchir entre sens du devoir et résistance.
    J’ai également vu BRUEGEL: le moulin et la croix:C’est d’une beauté saisissante. Je suis sûre que tu adorerais tout: la mise en scène, les va-et-vient entre tableau et mise en scène, arrêts sur l’image, côté historique, costumes, aspect religieux: un film que je recommande vraiment par son côté novateur, théâtral, par les caractéristiques de composition de Bruegel…
    Bises et bon we.

    J'aime

  6. Merci The Dude pour cette longue réponse et ton passage sur mon site qui m’a fait très plaisir.
    J’aurais bien sûr pu ajouter le » Gamin au vélo » mais pas  » Le Cheval de Turin » qui est certes très beau mais exaspérant par ses longueurs et lancinant et désespérant.
    Je te l’avais déjà dit, je n’ai pas aimé tout de » Tree of life » non plus, notamment les longueurs.
    Je viens de voir « Intouchables », un peu à reculons tant il a du succès et j’en suis revenue conquise. J’ai oublié tout et tous autour de moi durant ce film touchant et qui traite de sujets sérieux avec humour.

    J’attends d’aller voir » Bruegel » et « Le Havre ».
    Pour certains films un peu hors des sentiers battus, j’ai la chance en effet d’avoir un UTOPIA à côté de chez moi.

    Bien sûr, moi aussi je te souhaite en bonne place parmi mes vœux la santé sans laquelle on ne peut rien faire.
    Et je t’embrasse de tout cœur.Tu es un des rares avec qui j’ai gardé des contacts depuis Vox(avec Apolline, Marithé, Sergio, Omillou et Frizisto).

    J'aime

    1. Je suis comme toi, j’ai perdu de vue certaines personnes de vox mais je continue à échanger avec d’autres voxiens que j’apprécie beaucoup ! J’ai beaucoup entendu parlé du « cheval de Turin », pas vue malheureusement parce que bien souvent ces films ne sont pas diffusé dans les deux cinémas que comptent la ville. Certes le cinéville est plus éclectique, dirons nous, que le grand complexe CGR de la périphérie de Lorient, mais leurs choix ne sont pas toujours (loin s’en faut) judicieux. Je comprend pour Tree Of Life, je l’ai vu avec une amie et on a adoré, je l’ai prêté à un autre ami et il s’est ennuyé comme jamais. Je reconnais que je suis un fan absolu des films de Malick, je ne saurais pas te dire pourquoi mais il y a là une forme de poésie visuelle qui me touche.
      Ah ! Intouchables, vu la semaine de sa sortie, un jour où j’étais un petit peu moins bien alors comme à chaque fois j’essaie d’aller voir un film, ce dernier m’a ému, m’a fait rire, c’est magnifiquement joué, la salle était pleine mais franchement je n’aurais jamais cru qu’il battrait la grande vadrouille, voir bienvenue chez les ch’tis.. J’ai vraiment adhéré à intouchable qui constitue une respiration en ces temps quelque peu moroses 🙂 Tu me raconteras pour « Bruegel » et « Le Havre » , passe une belle journée, @ plus tard sur wordpress ! bise
      The Dude ou Frédéric.

      J'aime

    1. Salut à toi ! merci c’est cool; je n’ai pas encore vu la taupe, ce film sort ce mois-ci et j’ai très envie de le voir car c’est le réalisateur de « Let the right on » ou « morse » qui l’a fait. On va avoir droit à de très beaux films cette année, personnellement je n’en peut déjà plus d’attendre bilbo le hobbit par peter Jackson qui sortira pour les fêtes en Décembre 2012. Meilleurs voeux à toi et @plus tard sur wordpress !
      The Dude.

      J'aime

    1. Coucou Aliénor ! merci pour tes bons voeux, laisse moi à mon tour te souhaiter mes meilleurs voeux pour 2012, la santé surtout qui est si précieuse. J’aime ton top 5, j’aurais pu mettre habemus papam tant la performance de Michel Piccoli est grande, un très joli film. Le discours d’un roi je ne l’ai toujours pas vu, on m’en dit le plus grand bien, il me faudra donc vite combler ce vide. Drôle que tu mettes la séparation parce que figures toi que pas plus tard qu’hier ma mère m’a dis « j’ai vu un film Iranien fantastique qui s’appelle la séparation.. » elle me l’a prêté aussi je vais le voir d’ici peu. La piel que Habito d’Almodovar, encore un film intéressant avec un Antonio Banderas que je n’avais pas vu aussi juste depuis longtemps. Il était une fois en Anatolie, je ne l’ai pas vu non plus, il me semble que mon cher cinéma préféré n’a pas daigné le diffusé.. me voilà donc avec quelques films à voir; l’année 2012 s’annonce excitante en matière de cinéma, on va continuer plus que jamais à échanger nos avis sur ces derniers ! @ plus tard sur wordpress 🙂
      The Dude.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s