Les 10 meilleurs Albums de 2008 selon le Dude !

http://albums2008.groups.vox.com/library/posts/

Je ne peux que vous inviter à rejoindre le groupe qu’a créé Aurelio pour faire un classement de nos meilleurs albums de l’année 2008. Quelle belle idée ! Je prépare la même chose (comme l’année dernière) cette fois-ci pour le cinéma d’ici la fin du mois pour élire nos films de l’année ! Mais revenons à la musique, j’ai donc dû délicieusement replonger dans toutes mes chroniques musicales, mes coups de cœur, mes disques achetés ou obtenus par d’autres moyens (nous nous comprenons…loll). J’ai décidé d’établir un top 10 de mes disques de l’année, je me suis délibérément limité à dix disques pour que cela reste une sélection du meilleur de ce qui est sorti selon moi cette année. Le classement bien entendu n’engage que votre bon Dude, les choix ont parfois été difficiles, cornéliens mêmes mais j’y suis finalement arrivé 🙂 Je crois que nous sommes nombreux, Aurelio le premier, lui qui est l’initiateur de ce projet, à ne pouvoir passer une journée sans écouter de musique. Je profite de cette occasion pour remercier tous les voxeuses et voxeurs qui m’ont fais découvrir tel ou tel artiste, tous ses bons moments musicaux, ses récits de live et j’en passe, merci !! Maintenant place à mon classement de l’année 2008 🙂

10-LAST SHADOW PUPPETS « The Age of Understatement » Sortie : 2 Juin 2008.
« The Age of the understatement »
est le premier LP de The Last Shadow Puppets, le projet d’Alex Turner (leader de Artic Monkeys) et de Miles Kane (The Rascals). Cet album peut-être vu comme une sorte d’hommage à la pop des sixties, un mix entre pop sophistiquée comme l’excellente « The age of understatement » ou encore « My mistakes were made for you » (peut-être le meilleur titre du disque) et des titres plus énergiques. Une production qui donne un rendu très cinématographique, on se croirait presque dans Austin Powers ou James Bond sur « Only the truth » et « In my room« , des titres propices au mojo de notre cher Austin… Là où d’autres sonneraient limite kitsch, Turner et Kane réussissent à nous faire rentrer dans ce trip d’une pop sixties à la sauce 2008… Certes ils subsistent quelques titres franchement moyens à l’image de ce dispensable « Meeting Place », mais les temps forts de ce LP valent le détour à condition de se laisser embarquer dans ce voyage à travers le temps.

9-M83 « Saturdays=Youth » Sortie : le 14 Avril 2008.
L’album de M83 « Saturdays=Youth«  est sorti en France à la mi-avril dans un quasi anonymat, alors que cet artiste Français jouit outre-atlantique d’une très belle réputation tant auprès du public (avec un succès commercial à la clé) que des critiques. Aux États-Unis, chacun de ses LP sont attendus fébrilement. A seulement 24 ans, Anthony Gonzales compte déjà quatre albums.
Jusqu’à présent la musique de M83 était quasiment instrumental, mélangeant psyché et noisy, elle est aujourd’hui chantée par la très belle voix de Morgan Kibby, qui parle parfaitement le français (la chanteuse américaine du groupe de Los Angeles « The Romanovs« ).Pour cet album, il s’est entouré de producteurs qui collaient à la musique de son adolescence : Ken Thomas (Sigur Ros), Ewan Pearson (The Rapture…). Nous avons ici affaire à un de mes gros coups de coeur de l’année 2008. Un album qui se laisse apprivoiser et qui dévoile ensuite des saveurs assez incroyables, les titres s’enchaînent parfaitement bien et l’on sent toute la cohésion du projet. Je retiens surtout les titres (en plus de ceux cités précédemment) « Kim and Jessie », « Skin of the night », les très « coppoliennes » « We own the sky » (qui n’aurait pas dépareillé dans Lost in translation) et l’entêtante « Highway Of Endless Dreams« 

8-MIDNIGHT JUGGERNAUTS « Dystopia » Sortie : 14 Avril 2008.

Dystopia


Cet album s’intitule « Dystopia » et il vient enfin de sortir en Europe, secouant la scène électro avec des titres diablement efficaces, qui donneront aux plus récalcitrant des danseurs l’envie de taper du pied. La pochette du disque donne le ton, embarquer dans un voyage intergalactique, spatio-temporel, mêlant des influences énormes allant de Bowie à Air, des Daft aux Klaxons. Une pop festive et hallucinogène, incontestablement un des meilleurs disques sortie en ce début d’année, une collection impressionnantes de tubes. Les 13 titres s’enchaînent parfaitement et la magie opère, le rythme de « ending od and era », le refrain entêtant de « into the galaxy » (titre au potentiel énorme à coup sûr vous allez l’entendre cet été absolument partout..), l’incroyable « shadows », « road to recovery », le très robotique et daft « tombstone »Le miracle des Midnight juggernauts c’est d’être toujours sur le fil du rasoir, entre le kitsch et le bon goût. Là où d’autres perdraient leurs âmes dans ses influences multiples, ces trois Australiens arrivent à nous les faire oublier et l’on rentre dans la danse. Un conseil, allez faire un tour dans la galaxie « Dystopia », quelque chose me dis que vous risquez de ne plus vouloir en revenir.

Seventh Tree

7-GOLDFRAPP « Seventh tree » Sortie : 25 Février 2008.Le quatrième album du groupe Goldfrapp est vraiment très bien.Les chansons sont aériennes et sonnent très pop-folk, la voix d’Alison Goldfrapp est toujours aussi chouette, et les musiques envoûtantes à souhait. Il se dégage une profonde sérénité de ce disque intitulé sobrement « Seventh tree ». Un album doux et harmonieux, presque lyrique par moment. J’adore vraiment la pochette qui symbolise à merveille ce que le duo britannique a souhaité réalisé sur ce disque. Un album envoûtant et mystérieux qui se bonifie avec le temps, d’hors et déjà un incontournable pour tous les amateurs de ce formidable groupe mais aussi pour tout amateur d’album pop-folk éclairé.

6-SEBASTIEN TELLIER « Sexuality » Sortie : 25 Février 2008.

Sexuality


Le musicien électro-pop Sébastien Tellier à sortie un nouvel album intitulé « Sexuality » (tout un programme…).Le disque est produit par l’un des membres de Daft Punk.Tellier à l’air vraiment barré et ce disque est à son image, avec des titres volontiers décalés, lunaires…à écouter pour se relaxer ou pour faire l’amour, apparemment l’un des souhaits de Tellier qui parle de « pop érotique » pour ce « Sexuality ». On a ici affaire à un bon disque d’électro-pop, qui sans confiner au génie (titre très souvent affublé à Tellier dans les magazines branchés), nous permet néanmoins de passer un agréable moment. Une certitude sa musique ne plaîra pas à tout le monde, certains jugeront ce disque prétentieux et « bobo », mais si vous aimer Air et Daft Punk entres autres….ce disque est fait pour vous. « L’amour et la violence » est très certainement l’un des plus beaux titres en langue française de cette année 2008 🙂

Dig Out Your Soul

5-OASIS « Dig Out Your Soul » Sortie : 6 Octobre 2008.
Plus de trois années auront été nécessaires aux frères Gallaghers pour nous revenir avec ce nouvel album intitulé « Dig Out Your Soul ». Aux manettes de ce dernier, le même producteur que pour le précédent LP, j’ai nommé Dave Sardy.La créativité est de nouveau présente dans la fratrie Gallagher et ça c’est une sacré bonne nouvelle ! « Don’t Believe the truth » signalait un retour en forme mais l’on pouvait se demander s’il ne s’agissait que d’un simple feu de paille, mais « Dig Out Your Soul » en est la plus éclatante des confirmations, Oasis a retrouvé tout ce qui faisait sa force, des mélodies imparables, deux voix (et deux songwriters surtout les frères Gallagher) dont la différence fait justement tout l’intérêt du groupe, une énergie. Tout le monde compose chez Oasis, et compose bien et tout cela réchauffe le cœur du grand fan devant l’éternel que je suis. Bien loin devant The Rascals et autres Kings Of Leon, Dig Out Your Soul c’est tout simplement du grand Oasis. Je vous le recommande vivement 😉

Jukebox

4-CAT POWER « Jukebox » Sortie : 21 Janvier 2008.
C’est un disque de reprise, mais avec Cat Power c’est à une véritable déconstruction des morceaux auxquels l’on assiste, une relecture des standards de Franck Sinatra, Dylan, Nick Cave, Billie Holiday et autres Hank Williams, avec toujours ce timbre de voix inimitable. Dès les premières notes de « New York New York » de Sinatra, on se laisse porter, comme si cette chanson avait toujours été écrite pour elle et par elle, la mélodie est méconnaissable mais c’est justement là que réside l’originalité de ce « Jukebox ». Des chansons intemporelles chantées par une Chan Marshall toujours aussi inspirée au chant. Les arrangements sont classieux, les musiciens qui ont travaillé avec elle sur ce projet rendent cette collaboration évidente.« Jukebox » est bien plus qu’un simple disque de reprises. La sincérité désarmante de Cat Power, sa voix incroyable, l’émotion et la mélancolie dégagée, font de ce « Jukebox » un des disques incontournables de cette année 2008.

Oracular Spectacular

3MGMT « Oracular Spectacular » Sortie : 25 Mars 2008.
L’album du duo MGMT « Oracular Spectacular » et la hype autour de ce disque m’avait paru à l’époque quelque peu exagéré, aujourd’hui, la fin d’année approchant et le bilan des sorties disques de l’année étant proches, je me dois de reconnaître que nous avons affaire là à un excellent disque de rock sixties psyché dont on ne se lasse pas. Emmené par le single énorme « Time to pretend« , ou encore des titres comme « Kids« , « Electric Feel« , ce disque donne une irrésistible envie de bouger, de taper du pied. C’est donc une excellente idée cadeau pour les fêtes de noël qui approche. On attend de voir avec impatience la suite de leurs aventures musicales.

Bleu Petrole

2BASHUNG « Bleu Pétrole » Sortie : 24 Mars 2008.
Mélodies, textes, arrangements, tout est beau, la voix de Bashung achevant de nous conquérir définitivement. L’émotion à l’écoute de ce disque est là, présente, avec dans le coin de la tête cette confirmation de ce que l’on savait déjà : Bashung est un géant. Pour faire corps avec le titre, j’oserai dire que « Bleu pétrole » est au monde de la musique ce que « There will be blood » est au cinéma. Un album que l’on écoutera encore dans dix, vingt, trente ans, une pierre de plus au formidable édifice constitué par Bashung durant toutes ces années…

Aimer Ce Que Nous Sommes - Coffret fan pack (CD+vinyle 45T+livret 64 photos)

1CHRISTOPHE « Aimer ce que nous sommes » Sortie : 30 Juin 2008.La sortie d’un album de christophe est toujours un événement tant cet artiste est atypique et hors-norme dans tous les sens du terme. Son univers totalement lunaire, ses mélodies, ses mots, son look (lunettes noires et longs cheveux blancs rejetés en arrière), Christophe c’est un extraterrestre, un homme qui avouait récemment dans une interview se coucher vers 10h du matin, se lever vers 18h, petit déjeuner…19h et travail toute la nuit…on le surnomme « le beau bizarre », dandy perfectionniste capable de tout les excès Christophe fait partie de ces rares artistes qui restent tels qu’ils sont, sans calcul marketing, ne comptant que sur leur instinct. La nouvelle génération lui voue un véritable culte, c’est particulièrement vrai dans l’électro avec notamment Sébastien Tellier, mais aussi dans d’autres styles musicaux Abd Al Malick par exemple. Il y a de la douleur chez lui, un mal être, christophe c’est la musique du spleen, du romantisme (en tant que courant artistique bien sûr)…Ce nouvel opus est réalisé par Christophe Van Huffel et mixé par Paul ‘P-Dub’ Walton (Bjork, The Cure), on retrouve à la batterie Carmine Appice et aux cordes Eumir Deodato (Bjork, Cool & the Gang, Sinatra,..).Cet album est une pure merveille.  Qui est capable d’écrire aujourd’hui des chansons de ce niveau… »parle lui de moi », « T’aimer fol’ment ».Avec l’album de Bashung c’est à coup sûr le plus beau disque de cette année 2008, je dirais même de ces dernières années. Je ne peux lui mettre dix étoiles sur cinq, mais si je le pouvais je le ferais. Un seul conseil, découvrer cet album incroyable, venant d’une autre planète appellée Christophe.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

Une réflexion sur “Les 10 meilleurs Albums de 2008 selon le Dude !

  1. Alors moi, je m'en remets aveuglément à tes choix. Pour le moment ils font des merveilles dans ma peinture. Donc, je ne change pas une équipe qui Gagne. Pour les "rares" albums que je n'ai pas encore achetés, j'y vais tout de suite. Merci le soleil revient timidement sur l'horizon.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s