Rentrée Littéraire 2022 : « Regardez-nous danser », Le pays des autres, 2 de Leila Slimani (Gallimard)

Après quatre semaines d’absence sur WordPress, Twitter et Babelio, je peux vous dire de façon certaine que je suis de retour sur la blogosphère. J’ai eu des soucis de santé qui m’ont contraint de mettre en parenthèse le blog. Nulle inquiétude, tout cela appartient à présent au passé. Je vais répondre à vos messages et visiter vos blogs comme avant. Frédéric 😊😉

L’Histoire : « Année après année, Mathilde revint à la charge. Chaque été, quand soufflait le chergui et que la chaleur, écrasante, lui portait sur les nerfs, elle lançait cette idée de piscine qui révulsait son époux. Ils ne faisaient aucun mal, ils avaient bien le droit de profiter de la vie, eux qui avaient sacrifié leurs plus belles années à la guerre puis à l’exploitation de cette ferme. Elle voulait cette piscine, elle la voulait en compensation de ses sacrifices, de sa solitude, de sa jeunesse perdue ». 1968 : à force de ténacité, Amine a fait de son domaine aride une entreprise florissante. Il appartient désormais à une nouvelle bourgeoisie qui prospère, fait la fête et croit en des lendemains heureux. Mais le Maroc indépendant peine à fonder son identité nouvelle, déchiré entre les archaïsmes et les tentations illusoires de la modernité occidentale, entre l’obsession de l’image et les plaies de la honte. C’est dans cette période trouble, entre hédonisme et répression, qu’une nouvelle génération va devoir faire des choix. Regardez-nous danser poursuit et enrichit une fresque familiale vibrante d’émotions, incarnée dans des figures inoubliables.

Mon Avis : Le second tome tout aussi addictif de la trilogie « Le pays des autres »

Note : 5 sur 5.

Leila Slimani poursuit sa saga familiale centrée sur une famille mixte au Maroc, les Belhadj, avec « Regardez-nous danser« , le second tome tout aussi réussi du « pays des autres. » Si vous avez apprécié le premier tome, à coup sûr, vous serez envoûté par sa suite écrite, avec le talent désormais coutumier de Leila Slimani. Dans sa façon de manier les mots, de décortiquer, avec une analyse d’une rare finesse, la psychologie des personnages, l’écroulement d’un monde qui en son sein porte les fruits d’un futur qui déchante pour le Maroc, Leila Slimani n’a pas son pareil. Je pense qu’elle se rapproche d’une certaine Marguerite Duras. La situation d’Amine et de Mathilde a considérablement évolué après des années de labeurs et de sacrifices, l’exploitation devient enfin rentable et même mieux, puisque Amine accède à la nouvelle bourgeoisie. Cette réussite de façade, masque en réalité les affrontements qui secouent le couple, leurs divergences. Amine est coupable d’adultères tandis que Mathilde s’enferme de plus en plus dans un monde de chimères. Mais il reste leurs enfants qui sont leur fierté, surtout Aïcha qui est l’enfant préférée de son père et qui mène de brillantes études de médecine en France. Pour faire plaisir à Mathilde mais surtout pour rendre fière et heureuse Aïcha, Amine décide de construire une piscine dans la propriété. Leur fils ne connaît pas la même réussite dans les études tandis qu’il devient un jeune homme et non plus un enfant. De désirs en dérives, le tout dans un Maroc en pleine ébullition entre modèle patriarcal, autoritarisme du pouvoir du roi, traditions ancestrales, archaïsmes et de l’autre, les mouvements hippies, des années 1960-1970, les tentations de vivre selon les codes de l’Occident, les deux modèles se confrontent et le Maroc se déchire. Librement inspiré de sa propre famille, on retrouve dans l’écriture de Leila Slimani, la même justesse dans sa capacité à embrasser une époque tout entière dans sa complexité. Elle ne sombre jamais dans la caricature et nous laisse libre, nous lecteurs, d’interpréter les péripéties du récit. On ne s’ennuie jamais et on s’attache une nouvelle fois aux personnages du roman. Une belle réussite et je n’ai plus qu’une hâte, découvrir le troisième tome de cette fresque familiale.

61 réflexions sur “Rentrée Littéraire 2022 : « Regardez-nous danser », Le pays des autres, 2 de Leila Slimani (Gallimard)

  1. Bonjour Frédéric ! Très heureuse de te revoir sur les blogs et de pouvoir lire à nouveau tes articles 🙂 mais surtout ravie de te savoir guéri 🙂
    Je n’ai lu de Slimani que « chanson douce » et ce n’est pas impossible que je réessaye un de ses romans un jour ou l’autre. Peut-être cette saga familiale qui semble te plaire énormément.
    Bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ah bien oui, je me suis dit à plusieurs reprises « Où est donc Frédéric? » Quelle joie de te revoir enfin parmi nous !!
    Pour ce qui est de l’auteure, j’ai été refroidie par son « Chanson douce » mais grâce à toi, elle aura peut-être droit à une deuxième chance 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis ravie de ton retour parmi nous ! Tu manquais au paysage de la blogo 🙂
    Je n’ai lu aucun livre de Slimani et bizarrement pas attirée, alors que ce pourrait me plaire. Mais il y a quelque chose chez la personnalité publique qui me dérange…

    Aimé par 1 personne

  4. Et bien j’espère que ton absence n’était pas dûe à ce sacré virus que j’ai attrapé et qui m’a mis KO… D’autant que toute la famille l’a attrapé de vrais zombies… Prends soin de toi et encore merci pour ta présence. Bisous ensoleillés. 🥰

    Aimé par 2 personnes

  5. Mon ami breton de retour !!!
    Je t’avoue m’être un peu inquiétée mais j’ai vu que tu étais présent sur Babelio donc cela m’a rassurée 😊 et je suis ravie de savoir que tes soucis de santé appartiennent au passé, ouf !
    Je n’ai lu aucun roman de Leïla Slimani et je le regrette. Ma PAL est trop haute !!
    Mais je vais remédier à cette lacune rapidement 😉
    Bises lyonnaises enneigées à mon ami breton 😃

    Aimé par 1 personne

  6. Merci beaucoup Julie ! 🙂 On ne peut pas tout aimer et tout lire et je comprends parfaitement ce que tu veux dire au niveau de sa personnalité, elle est sans doute surexposée par rapport à d’autres auteur(e)s qui ont eux aussi du talent. Passe un excellent weekend Julie 🙂✨

    J’aime

  7. Coucou Cat, non ce n’était pas la Covid19, je suis soulagé d’apprendre que toute ta famille et toi-même soyez sortis d’affaire. C’est une foutue maladie qui fatigue énormément et plus encore. De mon côté, les soucis de santé derrière moi, je suis heureux de vous retrouver toutes et tous, notamment toi Cat, Bisous ensoleillés de la Bretagne pour le Sud 😊✨

    J’aime

  8. Coucou ! Oui enfin de retour après un mois d’absence. Nos échanges m’ont manqué, le blog, je suis heureux de retrouver tout ça.😊
    Ah nos PAL, c’est tout le problème, on est obligé de faire des choix 😉 Leila Slimani est une auteure que j’apprécie. Cette saga familiale au Maroc se lit facilement, ça détend.
    Tu as de la chance d’avoir de la neige, j’en prendrais bien un petit peu pour la Bretagne 😉 Bises bretonnes ensoleillées pour mon amie lyonnaise ✨😃

    Aimé par 1 personne

  9. Toi aussi tu m’as manqué !!
    Après une semaine de presqu’été, je t’avoue que le retour de la neige est un peu déroutant 😳
    J’ai bravé la tempête de neige cet après-midi pour aller aux Quais du Polar, mais trop de monde, sans masque, et les regards noirs et inquisiteurs sur la poussette et sa petite occupante m’ont fait rebrousser chemin. Déception ! Je n’ai vu qu’Antoine de Caunes…
    Tant pis, je voulais rencontrer François Medeline, ce sera pour une autre fois. 😭
    Belle soirée à toi mon ami breton ❄️ 🥶

    Aimé par 2 personnes

  10. Très heureuse de savoir que tu vas bien, du coup va falloir ressortir le carnet 🙃 j’ai adoré Chanson douce, et adoré le fait qu’un tel roman remporte un prix, je n’ai pas encore passé le cap de lire cette saga, j’ai peur qu’il me manque la touche de noir ☺️ ravie de te relire en tout cas😙

    Aimé par 2 personnes

  11. La bêtise des gens est sans limite, ça me dépasse qu’on ne laisse pas passer une maman avec sa petite fille en poussette.. Je comprends ta déception. Les Quais du Polar c’est très réputé. Il doit y avoir de sacrés auteurs.
    C’est vrai que quand j’y pense on est au Printemps donc la neige ça doit faire bizarre 😅 Belle soirée à toi aussi mon amie lyonnaise 😊

    Aimé par 1 personne

  12. C’est gentil, le plaisir est partagé Cécile. Je suis à nouveau en pleine forme et bel et bien de retour. J’avais hâte. Leila Slimani, c’est une saga familiale qui se lit très bien. ça détend et l’on y découvre le Maroc et son histoire depuis son indépendance. Je te souhaite un beau weekend Cécile ✨😊

    Aimé par 1 personne

  13. Welcome back Frédéric!
    J’espère que ces soucis de santé sont désormais derrière toi et pour de bon.
    Très intéressante lecture en perspective. Mais il me faudrait more déjà le premier tome avant de me engager dans celui-ci.
    Passe un très beau dimanche.

    Aimé par 1 personne

  14. Bonjour Frédéric, justement je me faisais la réflexion sur ta longue absence, j’espère que tout est derrière toi.
    Je t’avoue que je n’ai jamais lu je crois Leila Slimani, je ne suis pas tentée pour l’instant et ne pourrai dire pourquoi. Pourtant j’ai lu des retours dithyrambique sur sa future trilogie , peut-être quelques petits bémols pour le 2.
    Je me garde cette auteure dans le coin de la tête.
    Bises portes toi bien

    Aimé par 2 personnes

  15. je suis contente de te retrouver et j’espère que tu vas mieux !
    je n’ai toujours pas lu le T1
    je me suis laissée dépasser complètement, j’accumule, les envies, les livres …
    je me suis régalée avec le mois de l’Europe de l’Est: cela m’a rebooster il était temps 🙂

    Aimé par 1 personne

  16. Coucou ! merci beaucoup, Le plus dur est passé mais il reste la fatigue qui s’atténuera peu à peu je pense. Très heureux de te retrouver. Leila Slimani est très présente dans les médias et je pense que ça joue un rôle dans le fait que l’on ait pas forcément envie de la lire. ça me fais la même chose avec certains auteurs. Merci pour tes mots qui font chaud au cœur, bises bretonnes !

    J’aime

  17. Bon retour Frédéric, c’est un plaisir de te relire ! 😊 Je ne connaissais pas cette saga mais cette histoire de famille semble émouvante et réaliste. Un voyage dans l’intimité d’une famille, je ne sais pas si c’est ce dont j’ai besoin en terme de lecture en ce moment mais ta chronique fait envie. 😊 Tu reprends le rythme avec un très beau retour ! Prends soin de toi surtout cher Frédéric, je t’envoie plein de bonnes ondes (a défaut de soleil ☀️) 😉☺️

    Aimé par 1 personne

  18. Oh mince Mister Fred, désolée je suis d’apprendre que tu allais mal que maintenant. Mais surtout j’espère que tu es totalement rétabli. C’est vrai que j’ai pas été très assidue et que ça faisait un bout de temps que je n’étais passé te voir. Et je suis ravie de te retrouver sur la blogosphère, tes avis sont toujours très utiles pour la simple bibliothécaire que je suis. Alors un mot d’ordre Mister Fred, porte toi bien ! Alors prends bien soin de toi Je t’embrasse Ge

    Aimé par 1 personne

  19. Dsl, je n’avais pas vu, ces petits ennuis qui appartiennent au passé ! En tout cas, comme d’habitude cette chronique pose les morts justes sur un roman qui m’a encore plus époustouflée que le premier. C’est dire qu’il est bon 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.