NETFLIX

Netflix : »ThePower of the dog » de Jane Campion (avec Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst)

L’Histoire : Originaires du Montana, les frères Phil et George Burbank sont diamétralement opposés. Autant Phil est raffiné, brillant et cruel – autant George est flegmatique, méticuleux et bienveillant. À eux deux, ils sont à la tête du plus gros ranch de la vallée du Montana. Une région, loin de la modernité galopante du XXème siècle, où les hommes assument toujours leur virilité et où l’on vénère la figure de Bronco Henry, le plus grand cow-boy que Phil ait jamais rencontré. Lorsque George épouse en secret Rose, une jeune veuve, Phil, ivre de colère, se met en tête d’anéantir celle-ci. Il cherche alors à atteindre Rose en se servant de son fils Peter, garçon sensible et efféminé, comme d’un pion dans sa stratégie sadique et sans merci…

Mon Avis : Attention, un film à voir absolument !

Note : 5 sur 5.

« The Power Of the Dog » est un film à l’attraction irrésistible, un drame en plusieurs actes, fascinant objet cinématographique comme on en produit plus ou si peu. Jane Campion signe là un immense long métrage porté par deux acteurs au sommet : Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst. Un duel entre Phil, un homme arrogant et cruel, frère de George Burbank, et la femme de celui-ci, Rose, une jeune veuve introverti et sensible qui cherche à trouver sa place dans cette famille. Le fils de Rose est un garçon tendre et efféminé, objet des moqueries et du harcèlement répété du cruel Phil. Qui est Phil ? Pourquoi en veut-il à Rose ? Comment Rose va t’elle pouvoir protéger son fils et se sauver elle-même de son mal être ? Jane Campion tisse la toile d’un long métrage d’une puissance dramatique saisissante. Elle a écrit et réalisé « The Power of the dog » et comme à son habitude c’est absolument sublime. Elle interroge la thématique de la virilité en ces terres, au début du XXème siècle, où les cowboys vivent encore selon un mode de vie très codifié où toute faiblesse est perçue comme un signe de différence. Benedict Cumberbatch est torturé, poussé par une colère dont nous ne comprendrons les raisons que dans le dernier tiers du film. Kirsten Dunst est d’un naturel confondant et c’est un plaisir de la retrouver dans un tel film. Elle est à mon sens l’une des actrices les plus douée de sa génération à Hollywood. Son visage ravissant, exprime toute la tension dramatique de son personnage, Rose. Sa filmographie compte un excellent long métrage de plus à cette liste déjà longue. Les paysages sont magnifiés, la musique de Johnny Greenwood de Radiohead est à tomber, mais comment pourrait-il en être autrement avec un tel artiste. Pour en revenir à Kirsten Dunst, c’est un plaisir de voir une actrice qui n’a pas usé de la chirurgie esthétique. Son visage est marqué par le temps et il n’y a rien de plus beau. Deux heures, un rythme lent et même contemplatif mais nul ennui à la clé, juste le plaisir de regarder un film d’un classicisme étudié, une œuvre de la multi oscarisée Jane Campion qui prouve, s’il en était besoin, qu’elle est décidément une formidable réalisatrice.

(41 commentaires)

  1. C’est drôle que tu soulignes à ce point la présence de Rose et la prestation de Kirsten Dunst : moi c’est surtout son absence, le manque de profondeur du personnage par rapport au roman qui m’ont marquée. En tout cas ton enthousiasme est contagieux et fait plaisir à lire 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. Ouh la la !!! Je prends note de ce film à regarder d’urgence.
    Ta critique (c’est toujours un plaisir de te lire) + le sujet + Kirsten Dunst + l’ambiance bien « fin fond des US » + Jane Campion = 😍
    Merci pour cette chouette découverte !

    Ici c’est pluie, pluie et re-pluie… un temps à manger des sardines sur une grande tranche de pain de campagne enduite de beurre salée devant un bon film 😜(même si en fait, la sardine, c’est par tous les temps !!!).
    Bises lyonnaises à mon ami breton et surtout très belles fêtes de fin d’année.

    Aimé par 3 personnes

  3. je suis moins branchée cowboys (j’ai abusé de « la dernière séance » d’Eddy Mitchell à une époque mais pourquoi pas?
    Benedict Cumberbatch me fait penser à Lee Van Cliff (le bon la brute et le truand)
    mais pour Jane Campion et Kirsten Dunst que je ferais-je pas?
    Il va bien finir par passer sur canal+

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou mon cher Frédéric 😁,
    J’espère que la Noël s’est bien passée. Moi, j’en ai bien profité. Et demain ce sera bientôt terminé 2021 (ça rime 🤣) ! J’espère que 2022 sera une meilleure année car c’était pas du tout terrible 2021…
    Concernant ta rubrique, J’ai pu télécharger le fameux film « The power of the dog » en streaming alors je profiterai de le regarder pour mon plus grand plaisir étant donné que j’adore la réalisatrice Jane Campion….
    Je suis certaine que le film me plaira…
    Je lance déjà le compte à rebours dès demain 😁😁😁 car j’ai trop hâte de passer à l’année 2022 !!!
    Je te souhaite de passer un très bon 31 décembre en famille ! À très bientôt Frédéric. Gros bisous 😀😀😀

    Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir Frédéric, comment vas tu ? 🙂
    On sent tout le plaisir que tu as ressenti face à ce film, ça donne envie !
    Et tu as raison, c’est appreciable un visage sans chirurgie esthétique, je me demande toujours comment certaines actrices ont pu arriver à détruire leur traits a ce point parfois, alors que leur âge n’aurait certainement que rajouter du cachet à leur image, c’est dommage.. heureusement il y en a quelques unes (et quelques un aussi) qui ont su s’en passer 🙂
    Passes un beau réveillon, a très bientôt ✨☺️

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou Ludivine, merci beaucoup ! J’apprécie les acteurs/actrices naturel(les) et je suis désolé face aux désastres causés par ces chirurgiens esthétiques. Ils n’ont plus d’expression après, ne dégage plus d’émotion, ils sont figés.. Je te souhaite une très belle année 2022 Ludivine, au plaisir de nos échanges et @très vite 😊

    J’aime

  7. Coucou ma chère Cécile, je te souhaite mes meilleurs vœux pour cette année 2022 ! qu’elle soit riche en échanges et partages, bonheur de la vie ! ✨😊 Génial pour le Jane Campion ! J’étais impatient de passer en 2022, une année de changements ce qui n’est pas pour me déplaire 😃😁 Gros bisous et @très vite chère Cécile 😊✨

    Aimé par 1 personne

  8. Ah je me souviens d’Eddy Mitchell présentant ces films. J’étais un fidèle spectateur de la « dernière séance ». C’est très juste pour la comparaison avec Lee Van Cliff, je n’y avais pas pensé. Ah je vois que toi aussi tu apprécies Kirsten Dunst et Jane Campion, quel talent chez elles. Un film sublime ! Je te souhaite une belle journée Eve ainsi qu’une très belle année 2022 ! 🙂✨

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou ! ah comme j’aime les sardines à l’échalotte pour plus de précision ^^😉 Oh que oui « Sardines forever » 😜 Tu verras c’est un film sublime et puis Kirsten Dunst et Jane Campion, il n’y a pas mieux ! On a eu un temps affreux pendant les fêtes mais j’ai malgré tout passé un beau moment. Mes nièces étaient contentes, pas de plus beau cadeau que celui là ! Je te souhaite une très belle année 2022 à toi et ta famille, P’tite boulette ! Qu’elle soit pleine de belles recettes culinaires, de bonheur et d’amour pour ta famille, Bises bretonnes pour mon amie lyonnaise 😊✨

    Aimé par 1 personne

  10. Coucou Frédéric ! 😃
    Belle et joyeuse année à toi, pleine de joie et de tendresse ✨
    Oui, ce manque d’expression, et d’émotions est désolant, je suis d’accord avec toi…
    Passes une excellente soirée, a très vite sur nos blogs 😉🙂

    Aimé par 1 personne

  11. « un film à l’attraction irrésistible », tu met direct dans le mille ! Ton texte trouve immédiatement le chemin qui mène à cette splendeur sèche, mais monumentale. Jane Campion s’affirme comme une réalisatrice majeur, j’aime même envie de dire comme un réalisateur majeur tant elle côtoie les plus grands tous sexes confondus.
    Bravo pour ce merveilleux article que je découvre à retardement (mais mieux vaut tard n’est-ce pas ?) 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :