Musique : Two Sparks – Louise Verneuil – Oasis – Benjamin Biolay

Up View PIC

Screenshot_2020-05-01 Two Sparks - YouTube500x500bbLa musique est souvent une affaire de famille. On ne compte plus les groupes devenus célèbres, dont le point de départ fût la passion commune de deux frères pour la musique. Two Sparks, a cet ADN. Aux manettes de ce groupe émergeant de la scène électro-pop Parisienne, deux jeunes frères : Pablo, le chanteur, producteur et Lucas, multi-instrumentistes. Ils écrivent, arrangent, produisent leur musique eux-mêmes avec talent. L’un ayant obtenu un diplôme d’ingénieur du son et l’autre  sortant tout juste d’une école de Jazz. Leurs influences sont multiples et savamment dosées, du rock bien sûr, de l’électro avec notamment Chainsmokers, Skrillex, Major Lazer… tandis que la production s’oriente davantage vers la Pop R’n’B venant des États-Unis. Vous l’aurez compris c’est un son très actuel qui résonne dès les premières secondes de leur nouveau single « I DON’T WANNA MISS IT » dont la sortie est prévue pour le 15 mai prochain, le clip officiel sortira le jour même sur YouTube. Un single très accrocheur où la voix de Pablo fait merveille. J’ai songé pour ma part à Aaron avec un son électro-pop beaucoup plus solaire encore. Le genre de titre lumineux, pêchu, immédiatement accrocheur dont on a besoin pour ce printemps-été !

Retrouvez Two Sparks sur les réseaux sociaux :

-Instagram: https://www.instagram.com/two_sparks/

-Facebook: https://www.facebook.com/twosparksmusic/https://www.facebook.com/twosparksmusic/

-Twitter: https://twitter.com/twosparksmusic

B9723238633Z.1_20200417140503_000+GHNFT2KIU.1-0.png

Louise Verneuil, un pseudonyme d’actrice de cinéma pour cette chanteuse, auteure compositrice, et musicienne autodidacte qui sort son tout premier album au joli nom de « Lumière Noire » sur le label Mercury. Ce pseudonyme a une signification bien particulière pour elle. « Louise », un prénom qui fait référence aux femmes de sa famille depuis plusieurs générations et « Verneuil » qui est le nom de la rue où Gainsbourg vivait. Celui-ci est une des influences majeures de ce disque sublime qu’elle a peaufiné pendant près de six ans. Son look rappelle furieusement l’icône Françoise Hardy ou bien encore Vanessa Paradis pour qui elle adorerait écrire des textes. L’attente en valait la peine, les dix titres sont d’une élégance folle. Il sonne bien sûr très sixties et seventies, une période qui inspire tout particulièrement l’esthétique de son LP, qui fut réalisé et arrangé par Samy Osta qui a notamment travaillé avec Feu! Chatterton. Son arrière grand mère était une gitane andalouse qui a immigré en France et elle a inspiré à Louise Verneuil une chanson « Emerancia ». Nul doute que vous allez, dans les prochaines semaines, entendre parler de Louise Verneuil. Mes titres préférés sont « L’évadée belle », « Love corail », « Fugitif » ou bien encore « Nicotine » difficile de ne pas trouver son bonheur ici pour qui aime cette ambiance entre ombre et lumière, d’où le titre du disque « Lumière Noire. » C’est une artiste accomplie et elle est accessoirement, depuis l’été 2018, la compagne d’Alex Turner, leader du groupe Arctic Monkeys qui puise lui aussi beaucoup dans les influences sixities et seventies. Télérama a donné à son disque la note maximale et je dois dire que je partage cet avis sur ce premier album. A découvrir absolument. Un énorme coup de cœur !

Ma note: 5/5

B9723238633Z.1_20200417145658_000+G9NFT21DU.3-0

On terminera cette chronique avec deux autres nouveautés que j’aime également tout particulièrement :

oasis-don-t-stop-demo-Noel Gallagher d’Oasis a sorti une démo « Don’t Stop » sur les sites d’écoute en streaming. Le titre est chouette. Il remonte à la période 2005-2009 du groupe juste avant l’implosion de Rock en Seine en 2009. Nul doute qu’il plaira aux fans nombreux du groupe des frères Gallagher. Je ne vous ferais pas l’injure de vous parler de la relation entre les Caïn et Abel du rock anglais qui semblent encore loin d’une reformation !

5ea312bf2ac4e

-Enfin, c’est le grand retour de Benjamin Biolay avec un titre dont lui seul a le secret et qui s’intitule « Comment est ta peine ?« . Majestueux, immédiatement mémorisable, j’ai une nouvelle fois été très séduit par Biolay. L’album sort le 26 juin !