Musique : « Why Me? Why Not. » Liam Gallagher – Stephan Eicher « Homeless songs » – « DSVII » M83 – « Lost Girls » Bat For Lashes – Lana Del Rey « Norman Fucking Rockwell »

Liam-Gallagher-Why-Me-Why-Not.-768x768

Liam Gallagher est de retour avec « Why Me? Why Not.«  son nouveau LP et c’est toujours un évènement. Deux ans se sont écoulés depuis « As You Were » qui a cartonné et c’est peu dire que depuis cette renaissance artistique et personnelle, le bougre a changé. En bien. C’est un Liam assagi, plus mature, loin des frasques qui ont fait la légende d’Oasis qui se présente à nous. Sa nouvelle compagne Debbie Gwyther (qui est aussi sa manageuse) a canalisé la fougue, la colère de cette forte tête qui vit aujourd’hui, plus que jamais, pour sa passion : la musique. En août 2009, alors que Noel Gallagher quitte Oasis, suite à une énième dispute entre les Caïn et Abel du rock anglais, peu de personnes auraient parié sur une carrière solo du cadet Gallagher. Il y a eu l’échec, la meurtrissure Beady Eye, le divorce avec Nicole Appleton, sa fille « cachée » aux États-Unis.. pour beaucoup l’artiste était perdu. « As You Were » et ce dernier LP « Why Me? Why Not. » confirme que l’enfant terrible est bel et bien réssucité et qu’il a faim de redorer son blason rock. On ne change pas une formule gagnante et c’est donc entouré de son armée de songwriters, comme il aime à le dire, que Liam Gallagher s’est retrouvé en studio à Los Angeles et Londres pour nous concocter le meilleur album post-Oasis de la fratrie. Greg Kurstin et Andrew Wyatt ont composé en collaboration avec Liam, l’essentiel des titres. Les singles « Shockwave », « The River » et surtout les très réussis « One Of Us » et « Once » ont donné le ton cet été. Un album aux influences Beatles bien sûr, on flirte souvent du côté de John Lennon mais Liam s’aventure sur d’autres terrains notamment sur « Gone » aux accents Morriconiens. A l’heure où l’aîné Noel se perd dans la « pop cosmic » (nom attribué par le cadet aux derniers projets du frangin Gallagher), Liam assume l’héritage rock d’Oasis. Car on ne le dira jamais assez mais l’âme d’Oasis c’est lui. Son attitude, son timbre de voix reconnaissable entre mille, ses légendaires parkas même en plein mois d’août, tout cela participe de la légende. Il nous avait manqué, le retrouver à ce niveau pour « Why Me? Why Not » fait énormément plaisir aux fans que je suis. Sa voix n’a jamais aussi bien sonné et nous offre un instantané figé quelque part entre passé et présent, comme un air de nostalgie mais avec une production actuelle et très soignée. « Why Me? Why Not. » confirme le retour en grâce d’un Liam Gallagher au sommet de son art.
Ma note: 5/5.

ps: J’ai hâte de voir Liam Gallagher au Zénith de Paris le 21 Février 2020. Les places sont prises.

liamgallagher-ouv-width_8167_height_4445_x_148_y_233

B9720970699Z.1_20190920121131_000+GE5ECLO2L.1-0

stephan_eicher_cbenoit_peverelli-ver-1_0

Stephan Eicher est un esthète, un poète, un artiste, un vrai, sans concession, entier, sincère. « Homeless Songs » est une collection de titres magiques, sublimes. Philippe Djian aux textes et les musiques signées Eicher, cela donnent un disque envoûtant, comme hors du temps, mélancolique et dans un même élan plein de vie. Télérama ne si est pas trompé en lui consacrant un très bel article signé Valérie Lehoux et une critique dithyrambique.

Un mois de Septembre décidément riche en nouveautés musicales puisque vous retrouverez également pour l’électro le Français expatrié à Los Angeles Anthony Gonzalez plus connu sous le nom de son groupe M83. Un trip sous forme d’odyssée en hommage à la SF des années 80. Le titre de l’album est « DSVII » et il est planant à souhait. Il est conçu comme une suite à son projet « Digital Shades Vol.1 » sorti en 2007.

M83_DSVII_CoverArt_hires

Tandis que l’anglo-pakistanaise Bat For Lashes ou Natasha Khan sort pour sa part son « Lost Girls« , album conceptuel où cette fois-ci, Bat For Lashes s’est inspirée de la ville de Los Angeles et des années 80.

BFL_LostGirls_AlbumCover-high-res-1560135701-640x640

La diva Lana Del Rey à la voix reconnaissable entre toutes sort son sixième album « Norman Fucking Rockwell »

ob_32b279_lana-del-rey-norman-fucking-rockwell-1