Cinéma : « L’apparition » de Xavier Giannoli – « Le Retour du Héros » de Laurent Tirard


4416684.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire :
Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements.

Xavier Giannoli tutoie les sommets avec « L’apparition« , un film porté par la grâce d’un cinéma intelligent, passionnant, servi par des comédiens au diapason d’une oeuvre exigeante. Vincent Lindon, en journaliste enquêteur et Galatea Bellugi en jeune fille énigmatique à la foi ardente sont exceptionnels de par leur charisme, leur présence face à la caméra. On est fasciné par la puissance d’évocation de cette histoire qui interroge la foi, la raison, le doute, le mystère enfin de Dieu.. Giannoli a l’intelligence et la clairvoyance de ne pas délivrer un message simpliste sur une question aussi intime et complexe que celui de notre rapport à la foi, aux signes que sont les apparitions de la Vierge Marie.. ou pas. Il interroge et met l’accent sur nos doutes, nos contradictions à tous face à la Révélation d’un miracle, d’une apparition. On est ému, touché par la beauté d’un cinéma qui ne transige en rien avec la volonté de soulever des questionnements, des interrogations sur le sens profond de nos croyances. Le souffle du récit nous emporte pour ne plus nous lâcher durant les 2h15 mn de « L’apparition« . Une construction remarquable pour une enquête qui ne laisse rien au hasard, sans toutefois nous asséner Une seule vérité. Le cinéma français dans sa quintessence. Magnifique.

Ma note:5/5.

4262173.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx4276236.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

1535576.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

1023327.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d’opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d’une imposture qui va très vite la dépasser…

 » Le Retour du Héros » de Laurent Tirard ou comment renouer avec succès à un genre qualifié de « désuet ». C’est cet aspect suranné qui donne au film son cachet. Les dialogues sont savoureux et les comédiens emmenés par un Jean Dujardin, qui n’avait pas été aussi convaincant depuis longtemps, ainsi que Mélanie Laurent qui elle aussi prend un plaisir fou à jouer son rôle, tout ces éléments réunis nous offrent un très bon divertissement. Laurent Tirard soigne les décors, les costumes pour nous faire renouer avec la comédie d’aventure en costume. Le XIXème siècle est un choix judicieux pour y transposer tout ce que nous avons comme préjugés sur cette période. La tirade est savoureuse, l’ensemble dégage un charme certain, on ri devant les situations qui s’offrent au duo Mélanie Laurent – Jean Dujardin au diapason. Charmant, drôle (ah cette scène du duel !), sans prétention, touchant aussi à ces heures, je ne peut que vous recommander ce long métrage qui vous fera passer, j’en suis certain, un agréable moment.

Ma note:4 /5.

1279644.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx1321832.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
2867154.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités