Netflix : « The End Of The F***ing World » SAISON 1

4133962L’Histoire : Un ado psychopathe en herbe et une rebelle en quête d’aventure embarquent pour un road trip d’enfer dans cette série à l’humour noir inspirée d’un roman graphique.

« The End of the F***king World » est une série Netflix dont on parle beaucoup. Elle vient tout juste de sortir. Huit épisodes pour cette première saison avec un duo d’acteurs très talentueux qui est l’atout maître de la série. Alex Lawther (déjà vu dans Black Mirror et qui a de faux airs de Hugh Grant jeune) et Jessica Barden forment un « couple » pour le moins atypique. L’humour noir et grinçant très British (normal c’est une série Anglaise) ne laisse pas indifférent. C’est très troublant comme univers voir même perturbant lors de certains passages que je ne voudrais surtout pas spoiler ici. Si vous voulez sortir de votre zone de confort, si vous aimez les histoires atypiques alors il y a de fortes chances que « The End Of The F***ing World » et son duo d’acteurs vous fassent passer un très bon moment. Avant d’être une série sur Netflix, The End of the F***ing World, était un roman graphique décalé, paru en 2013 chez l’éditeur indépendant Oily Comics. L’auteur de la BD est Charles (dit Chuck) Forsman. C’est l’histoire de deux paumés qui choisissent de transgresser les règles de la société pour apaiser quelque peu leurs souffrances, leurs déchirements intérieurs, leurs blessures. Encore une fois, les deux acteurs principaux sont époustouflants. Maintenant, si je devais trouver une limite à cette série se serait celle de sa recherche effrénée de l’originalité à tout prix, qui est un peu vaine à mon sens, et lance l’histoire dans une surenchère qui n’était pas nécessaire. Néanmoins, on passe un agréable moment à condition d’adhérer au principe décris plus haut. Déroutant et jouissif.
Ma note:♥♥♥♥ 1/2 /5.

2846629

The End of the F***ing World

The End of the F***ing World

Publicités