Cinéma : « Loving » de Jeff Nichols

043376-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu’il est blanc et qu’elle est noire dans l’Amérique ségrégationniste de 1958. L’État de Virginie où les Loving ont décidé de s’installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu’il quitte l’État. Considérant qu’il s’agit d’une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu’à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. Désormais, l’arrêt « Loving v. Virginia » symbolise le droit de s’aimer pour tous, sans aucune distinction d’origine.

Jeff Nichols est un réalisateur passionnant : « Take Shelter« , « Mud« , « Midnight Specials » et ce tout dernier film intitulé « Loving » qui était sélectionné au festival de Cannes au mois de mai 2016. Il est intéressant parce qu’il réconcilie le public cinéphile avec le drame à l’ancienne. Non messieurs les critiques, un film n’est pas ennuyeux parce qu’il est de facture classique. Un classicisme qui renvoie ici au mélodrame d’un Clint Eastwood par exemple auquel Jeff Nichols me fait furieusement penser. Le choix de la forme et le fait d’assumer les codes du mélo hollywoodien c’est aussi pour mieux donner, offrir à cette histoire vraie son caractère universel. Ce couple, lui un homme blanc et elle une femme de couleur s’aime passionnément. L’Etat de Virginie refuse leur mariage prononcé devant une cour de justice d’un autre Etat. Cette bataille c’est celle de David contre Goliath. Jeff Nichols choisi de nous montrer des gens modestes, simples pour mieux démontrer l’absurdité de la machine judicaire mais aussi à contrario le triomphe des Lumières sur l’obscurantisme raciste américain. Mes propos sont manichéens tout comme le film d’ailleurs qui nous montre une réalité qui a existé et qui subsiste encore dans beaucoup de pays à travers le monde. Alors oui ce film surgi après bien d’autres drames sur ce même sujet du racisme et du combat pour les droits civiques. Néanmoins, on ne peut que saluer l’effort de Jeff Nichols qui signe ici, non pas son meilleur film, mais un long métrage simple dans sa forme sur des gens simples.. Et ce mari de prononcer ses mots :  » Dites aux juges que j’aime ma femme.. » Authentique, bouleversant et magnifiquement interprété par un duo d’acteurs touché par la grâce (Joel Edgerton et Ruth Negga), il serait vraiment dommage de faire la fine bouche devant ce « Loving » qui pour moi à tous les ingrédients du film cinq étoiles !

Ma note:♥♥♥♥♥ 5. 

L_01377.NEF336390-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx398569-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

46 réflexions sur “Cinéma : « Loving » de Jeff Nichols

  1. Wahou ! Quel film ! Il a l’air vraiment merveilleux. Et puis ta critique donne vraiment l’envie de le regarder. J’espère que ton déménagement se passe bien mon cher Frédéric et que ta nouvelle vie t’enchantera ainsi que Malzenn. Gros bisous et passe une très belle semaine ensoleillée. 😃😊 à très bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Cécile ! c’est un très beau film. Avec ta belle sensibilité cela devrait te plaire je pense. Pour l’appartement tout sera fini le weekend prochain. Aujourd’hui, j’ai transporté ma « tonne » de livres et mes meubles bibliothèques. C’est un appartement très lumineux. Tu es adorable, merci pour tes mots qui font chaud au cœur, gros bisous également et une belle semaine qui ici aussi est ensoleillée (pourvu que cela dure 😉 @très vite Cécile 🙂 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Merciii beaucoup, je suis très touchée par tes mots. Je te souhaite tout le bonheur du monde dans ta nouvelle vie et ton bel appartement. Entouré de ta tonne de livres…ce sera davantage plus chaleureux. Encore merci pour tous tes partages. Je te fais pleins de gros bisous et à très bientôt Frédéric ☺☺☺

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, un peu décevant quand même ce Loving. La première partie, quand une menace silencieuse pèse sur les Loving, est excellente (ce que Nichols filme le mieux, c’est l’attente et le silence), mais la deuxième partie est filmée plus platement (la procédure juridique est bizarrement intégrée au reste de la narration). C’est un film à l’inspiration fordienne, mais sans la grâce formelle de John Ford.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Strum ! ce n’est clairement pas le meilleur Jeff Nichols. Je trouve ton analyse du film juste. Moi, c’est le jeu des acteurs que j’ai trouvé épatant qui m’a emporté. Toujours intéressant de voir combien une œuvre suscite le débat. Bon weekend à toi 🙂 🙂

      J'aime

    1. Coucou ! merci à toi c’est gentil ! oh ça a sacrément soufflé, cela faisait longtemps que je n’avais pas vu cela en Bretagne ! assez impressionnant mais heureusement pas de dégâts à déplorer. Passe une belle journée ! Bises bretonnes et au plaisir de te lire 😉 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. J’étais justement en train de chercher un film à pouvoir regarder prochainement. Je ne manquerai pas de jeter un coup d’œil à la bande d’annonce pour me faire moi-même une petite idée. En tout cas, le sujet m’intéresse beaucoup !
    Merci pour ce partage 😉 Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Tu donnes envie comme souvent quand tu as eu un coup de coeur et ce que j’aime, c’est que tu argumentes, ainsi on peut savoir ce qui nous plaira ou pas ! Ce film a tout pour me plaire, le souci c’est que je ne vais plus au ciné (pour des raisons « pratiques » tout bêtement) mais je note et je guette les sorties DVD… Celui-ci ne fera pas exception ! 😀 Bisous encore pluvieux de la Vendée qui ressemble à la Bretagne (côté climat s’entend !!! arf 😀 )

    Aimé par 1 personne

  5. C’est beau de comparer ce film au style de Clint Eastwood ! Je dois avouer que la bande-annonce me faisait furieusement penser à Clint aussi, et j’espérais retrouver dans Loving tout ce que j’ai aimé dans les films eastwoodiens… Mais malheureusement, comme tu le sais déjà, ça n’a pas été le cas. Dieu sait que j’aime Jeff Nichols, et ô combien j’admire Clint Eastwood, mais je n’ai pas du tout été emportée par ce film, qui paraissait pourtant avoir tout pour lui… Ce sont des choses qui arrivent, heureusement qu’il y a des gens pour apprécier là où d’autres sont déçus ! Il en faut pour toutes les sensibilités 🙂 Bonne soirée Frédéric et à bientôt !

    Aimé par 2 people

    1. Tu as tout à fait raison ! je connais ta passion pour les films du maître Esatwood et franchement je rapproche plus Jeff Nichols de lui que de Spielberg par exemple. Le prochain film de Jeff Nichols sera un chef d’œuvre ou ne sera pas.. 😉 je l’attends au tournant 😉 tu sais moi c’était pour le tim burton « Miss Pérégrine » je lisais des critiques qui l’encensaient et moi je n’ai strictement rien ressenti devant son film. Ce qui compte c’est notre ressenti personnel. Je te souhaite une bonne soirée Emilie @bientôt sur WordPress et au plaisir de te lire et d’échanger avec toi encore 🙂 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Ah oui, ce film, je veux le voir. C’est prévu, pour lorsque nous serons à Paris.
    Merci pour ta critique, Frédéric. Je suis épatée par la qualité de tes articles. Que du bonheur!
    Et ça fait du bien, tu sais.
    Gros bisous, belle journée et à très très bientôt.
    😘🌞💛

    Aimé par 1 personne

    1. merci beaucoup Solène c’est très gentil ! qu’est ce que j’aime ces échanges, c’est riche. Je pense que ce film te touchera. C’est une belle histoire et les acteurs sont épatants ! quel réalisateur 🙂 Gros bisous, belle journée à toi Solène 😉 🙂

      J'aime

    1. Coucou ! ce film m’a beaucoup plu. J’aime bien les mélo à l’ancienne c’est mon côté sensible. Quels acteurs formidables ! tu ne peux pas me faire plus beau compliment Carole, un grand merci ! et toi tu m’ouvre à d’autres horizons culinaires avec tes merveilleuses recettes 🙂 Une belle journée également, ici c’est la pluie qui tombe encore et encore, un temps à rester au chaud, vivement le printemps.. plus que un mois à tenir 😉 🙂 Gros bisous !

      Aimé par 3 people

  7. J’aime déjà le thème du film, un « classique » hollywoodien ça ne me gêne absolument pas quand il s’agit de traiter des sujets forts et de faire passer un message au plus grand nombre. J’ai hâte de le voir. A la fois je n’ai pas encore été déçue d’un film recommandé sur ton blog (j’ai suivi ton conseil en regardant Drive hier et j’en suis encore bouleversée, cette mise en scène, ces silences, et OMG cette B.O.!!)

    Aimé par 1 personne

    1. merci c’est très gentil ! tu me fais plaisir parce que « Drive » c’est vraiment un film que j’adore et la BO est juste divine. Heureux de partager avec toi mes coups de cœur ciné, passe une belle journée 😉 🙂

      J'aime

  8. J’ai été touchée par ce film, par ce couple qui s’aime d’un amour si fort et qui courbe la tête devant l’injustice……. Pour le comprendre, il faut se remémorer les années 58 , au début de l’affaire Loving, les mariages interraciaux étaient interdits dans 24 états des Etats-Unis, dont la Virginie……..
    merci Frédéric pour ta critique si juste……

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s