Cinéma : « Captain America: Civil War »

182814.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx


 

 

L’Histoire : Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. À la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision. Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…
Un peu plus d’un mois après la sortie du « Batman V Superman« , le film tant décrié (à juste titre parfois) de Zack Snyder chez Warner DC Comics, voici la réponse apportée par Marvel et l’empire Disney. On attendait ce duel avec impatience et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à mon sens, il y a bien une victoire par KO, celle de Marvel. Les frères Russo signe avec « Captain America : Civil War » une œuvre représentant la quintessence du divertissement de haute qualité. Là où DC Comics se prend trop au sérieux, Marvel joue la carte de l’humour et du spectacle total. Les scènes d’action sont absolument sublimes (ah ce duel entre les Avengers sur l’aéroport), les acteurs sont tous au diapason d’un film qui dure tout de même 2h30mn mais qui semble passer à la vitesse de la lumière. Nul ennui ici, les personnages sont attachants et nous de suivre avec délice le prolongement des aventures de nos héros. On retrouve Captain America et Iron Man en tête d’affiche, joué respectivement par Chris Evans et Robert Downey Jr accompagné de la toujours très jolie Scarlett Johansson entre autres. A noter la présence de Spiderman jeune, un moment très drôle et un personnage qui donne un vrai plus au film. Le côté régressif est pleinement assumé et je dois avouer que voir ces super héros s’entredéchirer est on ne peut plus jouissif. Un plaisir coupable qui fait du bien, tout comme le pot de pop corn indispensable à ce type de séance. J’avais été très déçu par « Avengers l’ère d’ultron » mais ce Captain America troisième volet du nom, me réconcilie totalement avec l’univers des Avengers. Si vous aimez le grand spectacle, les costumes improbables, les duels homériques et disons le tout de go, bien bourrin,  si vous aimez aussi Bucky Barnes alias le soldat de l’hiver (mon personnage préféré je le reconnais), les destructions de décors coûtant des dizaines de millions de dollars, oubliez alors ce second volet d’Avengers pour vous précipiter dans les salles de cinéma vers ce « Captain America : Civil War » de haute volée. Une réussite totale.

Ma note:♥♥♥♥♥/5.  

443596.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

236499.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

439221.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités