Cinéma : « Le Hobbit : la désolation de Smaug » de P. Jackson


Le-Hobbit-La-Desolation-de-Smaug-Affiche-Finale-YSA
L’Histoire :
Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Impossible de passer à côté de la sortie de l’épisode deux des aventures « Le Hobbit : la désolation de Smaug ». C’est déjà un peu l’heure des cadeaux, avec un Peter Jackson toujours aux manettes et un casting qui globalement tient la route. Déçu par le rythme et la tournure prise par le premier épisode, je dois avouer que j’ai davantage été séduit par le contenu de celui-ci. Plus de rythme, des paysages à couper le souffle, un dragon qui nous montre enfin son visage, des Orcs, des Elfes, une histoire d’amour, une pincée d’humour, des nains, des magiciens, une puissance maléfique et j’en passe mesdames et messieurs, tout cela pour votre bon plaisir et celui de cette grande machine à billet qu’est devenu le Seigneur des Anneaux, le Hobbit.. C’est un peu, la force et la faiblesse de cette grande farce et attrape qui se contrefiche au fond de coller ou non à l’esprit de JRR Tolkien, pourvu que le film fasse un carton au box office et justifie la prétention des studios à vouloir faire de ce petit livre par la taille mais immense par sa portée, une fresque de 3 fois 3 heures. Les effets spéciaux ont beau être sublime, je reste une nouvelle fois sur le seuil de la porte avec cette curieuse impression d’assister ici à un pastiche de l’univers de Tolkien. Je fais sans doute parti des quelques nostalgiques qui préfèrent les livres de Tolkien aux effets pyrotechniques des Peter Jackson et consorts. Divertissant certes, mais pas inoubliable non plus. Ma note :4/5.

20455617.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 21012024_20130612145151699.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 21012026_20130612145152168.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités