Littérature – Musique – Cinéma

Des nouvelles de Maurice G Dantec à présent. L’on en sait un peu plus sur le prochain ouvrage du maître de la SF, il s’agira ni plus ni moins que de la suite de l’excellent « Babylon Babies » avec pour titre « Satellite Sisters ». Ce dernier sortira le 23 août 2012 aux éditions Ring et sera disponible dans toutes les bonnes librairies francophones. Une tournée promotionnelle en France est programmée (télévision, radio, presse papier) ainsi qu’une tournée de dédicaces en 2012 dans plusieurs villes. Qu’on se le dise, après cinq années d’absence sur le territoire français, Maurice Dantec sera plus que jamais présent en 2012 et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. Qui sait peut-être aurais je la chance de rencontrer le maître du roman noir et du cyber punk dans l’une de ces nombreuses librairies visitées. Plus d’infos à partir du 6 juin prochain sur le tout nouveau site des éditions Ring.

Lorsqu’Ethan Muller, propriétaire d’une galerie, met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle, il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom dans l’univers impitoyable des marchands d’art. Leur mystérieux auteur, Victor Cracke, a disparu corps et âme après avoir vécu reclus près de quarante ans dans un appartement miteux de New York. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c’est le travail d’un génie. La mécanique se dérègle le jour où un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d’enfants victimes, des années plus tôt, d’un mystérieux tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va bientôt virer à l’obsession.

Jesse Kellerman est l’auteur de « Les visages », un thriller captivant qui constitue ici son premier roman. Nulle envie de vous dévoiler les dessous d’une histoire bien emmenée, je pourrais seulement ajouter que je situerais Kellerman à mi chemin entre Harlan Coben et R.J. Ellory. Bien meilleur que le premier mais encore en dessous du second, Kellerman réussit tout de même l’essai grâce notamment à une galerie de personnages des plus savoureuses. Les intrigues s’entrecroisent avec délice tandis que l’on se surprend à en dévorer les pages. Tous les ingrédients du thriller sont réunis même si je regrette pour le traitement d’un tel sujet, la pointe de noirceur d’un R.J.Ellory.

Ma note :♥♥♥♥  /5.

Natasha Khan ou Bat For Lashes nous propose ce mois-ci une très chouette reprise d’un titre de Depeche Mode (me faire aimer un titre de ce groupe tient de l’exploit..;) « Strange Love » à écouter gratuitement ici : http://soundcloud.com/gucci-guilty/strangelove-mastered-4-5-10 Ce titre est utilisé dans la publicité du nouveau parfum pour hommes crée par Gucci (Gucci Guilty).

Que peut-on encore attendre d’un groupe comme REM ? rien ou si peu. « Collapse into now » ce situe dans cette veine. Leur nouvel album est le 15ème en 30 ans de carrière. Ici, nulle place pour la surprise, REM nous resserre la même formule que ce soit pour les mélodies et la voix reconnaissable entre toute de Stipe. Ce n’est pas que le disque soit mauvais, loin s’en faut mais disons que son écoute suscite davantage un ennui poli qu’un enthousiasme béat. Certains titres sentent même le pastiche à plein nez, cf. l’irritante « Alligator aviator.. », « Mine smell like honey » et j’en passe. Le LP comporte bien évidemment son lot de ballades acoustiques cf. « Blue » qui sonne là encore comme un lointain écho d’un temps révolu où Stipe et sa bande savaient encore écrire des mélodies imparables. Allez, gardons le meilleur pour la fin, deux, trois titres surnagent tout de même, la jolie « Every Day is yours to win », l’entraînante « Uberlin » mais surtout le titre ouvrant ce disque, l’excellente « Discoverer » qui est, et de loin, la pépite de ce disque.

Ma note :♥♥♥   /5.

Après cinq années d’attente les Strokes se sont enfin décidés à sortir leur 4ème LP. Il faut dire que la vie de ce groupe est tout sauf un long fleuve tranquille, tant les tensions sont présentes entre les différents membres du groupe. Julian Casablancas, âme créatrice  et leader des Strokes a cette fois-ci pris du retrait, tellement, qu’il a même choisi de poser sa voix après que les autres membres aient quittés le studio. Ambiance. Le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat s’en ressent tant cela paraît décevant et bien en dessous de ce que l’on peut attendre d’un tel groupe. Parce que franchement sans la voix de Casablancas que reste t’il des compositions médiocres qui jalonnent ce LP.  Rien. Alors bien sûr « Two kinds of happiness » est redoutablement efficace mais pour le reste. On a vraiment l’impression d’un groupe qui s’auto-parodie allègrement, piochant ici et là dans les restes de ce qui fût autrefois génial. Trop de hype tue la hype, nulle sincérité ici mais du collage du plus mauvais effet. Pour le coup je rejoins totalement les Inrocks qui parlent d’un groupe « sentant le sapin. » Il eût mieux fallut que les Strokes implosent avant.

Ma note :♥     /5.

Première bande-annonce sous-titrée en Français pour le très attendu film « The Tree of Life » de Terrence Malick qui réunira Brad Pitt, Sean Penn et Jessica Chastain.

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire…

http://www.commeaucinema.com/vu-sur-le-net/the-tree-of-life-de-terrence-malick-enfin-la-bande-annonce,201818

Publicités