Tribune Ouverte : Le catholicisme.

 

Tribune Ouverte :


http://www.lefigaro.fr/international/2010/04/02/01003-20100402ARTFIG00465-des-musulmans-expulses-de-la-cathedrale-de-cordoue-.php

Vous l’aurez remarqué comme moi je suppose mais, depuis plusieurs années, le catholicisme à bon dos !
Lorsqu’il n’est pas traîné dans la boue pour des affaires de pédophilies, lorsque ses positions ne sont pas caricaturées, lorsque l’on reproche aussi à notre Église de refuser le dialogue, le fameux œcuménisme dont nous serions les seuls garants… et bien nos ami(e)s trouvent encore le moyen de critiquer l’Église et le Saint-Père ! Je vous ai mis le lien vers cet article pour éviter que l’on puisse ne pas croire ce que je vais expliciter ici. Ainsi dont, un groupe de musulmans c’est vu signifier que dans une cathédrale on se devait de respecter le lieu de culte et donc de ne pas porter atteinte aux respects du culte catholique. Nos amis ont cru bon de prier selon le rite musulman… et ils se sont étonnés de leur expulsion. J’y vois là, une provocation de plus, le signe que décidément ces gens n’ont rien compris au respect que l’on doit à un lieu sacré.
D’aucun me diront qu’elle fût de 785 à 1236 une mosquée… donc dans ce cas ils ont eu raison de bafouer un lieu de culte catholique. Si nous réfléchissons comme cela, je rappellerais à nos ami(e)s que jusqu’au VIIème siècle, l’actuel Maghreb était chrétien, que Sainte Sophie n’est devenu une mosquée qu’au XVème siècle, étant entendu qu’elle était basilique chrétienne depuis le VIème siècle.. Quelle réaction aurait-on vu à Istanbul si des catholiques s’étaient mis à prier selon notre rite, chaussures aux pieds dans l’actuelle mosquée ?
Ainsi, depuis 2004 une commission islamique d’Espagne, soutenue par le parti socialiste espagnol (qui n’en est pas à une trahison près..), la ligue arabe et même l’UNESCO, demande ni plus ni moins que la réintroduction dans le giron de l’Islam de la cathédrale. Cette dernière verrait alors les deux communautés religieuses y prier en paix… Dieu que cela est beau, j’en ai les larmes aux yeux. Mais de qui se moquent-ont ? défait aux XIIIème siècle sur les champs de batailles, certains musulmans souhaitent donc rejouer la Reconquista à l’envers, vous savez comme dans ces remakes américains où l’on ne s’embarrasse pas du fait de changer l’histoire originale…
Le Vatican c’est toujours refusé à cet acte de lâcheté qui consisterait à rendre ce lieu de culte à l’Islam. Si jamais de telles choses se produisaient, nous devrions, nous chrétiens, réclamer la rétrocession de Sainte Sophie…
Partout dans les pays musulmans, les religions chrétiennes vivent sous une pression certaine, dans un climat de violence latente. Le port de tout signe religion chrétien est interdit dans la péninsule arabique, la construction d’édifices religieux chrétiens est interdites, tout comme l’arrivée de missionnaires d’autres confessions.
J’en ai assez de ces donneurs de leçons qui souhaitent nous imposer Leur propre vision de l’histoire. Je m’élève avec force contre ce mensonge, ce travestissement de l’histoire ! Tout cela s’inscrit dans ce processus de victimisation, cette concurrence des mémoires qui ne cessent de vampiriser notre mémoire d’aujourd’hui.
L’Église catholique semble responsable de tous les maux : lâcheté face au génocide Juif, sida, pédophilie, islamophobie, nazisme (cf. les mensonges inqualifiables sur Benoît XVI) et j’en passe et des meilleurs. Il faut vraiment avoir la foi chevillée au cœur et au corps pour se dire catholique après toutes ces ignominies. Dimanche, j’ai prié, Pâques est un moment essentiel de l’année d’un chrétien. C’est un moment d’intense réflexion, un temps qu’il faut prendre pour faire le point.
Le cardinal Angelo Sodano, doyen du collège des cardinaux à exprimé d’une façon très claire ce que je ressens face à

toutes ces accusations mensongères à l’égard de notre Saint-Père. Qu’il y est des brebis galeuses dans l’Église, oui ! comme partout, le mal s’y insinue parfois, malheureusement, mais en aucun cas nous devons jeter l’opprobre sur l’ensemble de la communauté des croyants catholiques. J’en ai assez de cette révoltante association faite entre « célibat des prêtres » et pédophilie… les prêtres pédophiles sont des monstres, mais ce n’est en aucune façon leur célibat qui les fait « devenir » pédophile. Le pape a eu le courage de faire mea-culpa en son nom propre au sujet de ces affaires, mais j’en ai assez des raccourcis mensonger ! Des professeurs, des cadres, des imams, des pasteurs, des rabbins sont pédophiles, ce mal est présent dans notre société en général et il nous faut le combattre avec la plus grande des fermetés. Mais par pitié, arrêtons de faire comme si l’Église catholique était La seule concernée.
Angelo Sodano a donc dit ceci :
« Nous vous sommes profondément reconnaissants pour la force d’âme et le courage apostolique avec lequel vous annoncez évangile du Christ. Aujourd’hui, toute l’Eglise veut vous le dire en chœur : L’Eglise est avec vous ! Saint-Père, le Peuple de Dieu est avec vous ; il ne se laisse pas impressionner par les « jacasseries » du moment, par les épreuves qui frappent la communauté des croyants. »
Le cardinal Sodano a repris, comme le pape l’avait fait lors de la célébration du Jeudi Saint, les mots de la première Epître de Pierre (2, 23) à propos du Christ :
« Lui qui, injurié, n’a pas rendu d’injures ; maltraité, ne menaçait pas, mais s’en est remis à Celui qui juge avec justice. »


 

Publicités