Critique Musique du Dude : Miossec « Finistériens »


 


 

Miossec Seul ce que j'ai perdu

Cette rentrée musicale voit Miossec nous revenir avec un nouveau LP « Finistériens », fruit de la collaboration du Brestois (pour les textes) et de Yann Tiersen (pour les musiques). Le breton sort ici, à mon sens, l’un de ses albums les plus aboutis depuis « 1964 » (Mon préféré). Tiersen s’est vraiment mis au service de Miossec en lui offrant des musiques qui font réellement corps avec les textes toujours aussi beaux, désabusés et mélancoliques de Miossec. Des textes qui ont toujours fais la richesse des disques de l’artiste. Les sujets évoqués sont divers, ce dernier s’adresse même au Christ dans la surprenante « Jésus au PMU », il nous parle d’amour dans « Haïs moi », « Nos plus belles années », la sublime « Seul ce que j’ai perdu », il nous livre également deux textes qui dépeignent parfaitement la réalité de la crise économique actuelle, « CDD » mais aussi et surtout « Les chiens de paille » (peut-être le plus beau titre du disque). « Finistériens » se clôt de la plus belle des façons sur « Une fortune de mer ». L’atmosphère générale de ce disque est douce amère, un peu à l’image de cette pochette où l’on voit Miossec la mine sombre, le regard perdu… Un disque d’automne en quelque sorte. Une véritable réussite !
Ma note:**** /5.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Une réflexion sur “Critique Musique du Dude : Miossec « Finistériens »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s