Cinéma du Dude Février09 : »L’étrange histoire de Benjamin Button » – « Walkyrie »

Benjamin Button

La pluie, encore la pluie… c’est avec une grande excitation que je me suis rué vers mon cinéma préféré pour tenter d’oublier ce temps plus que maussade. « L’étrange histoire de Benjamin Button » , le dernier film de David Fincher m’attirait beaucoup, c’est donc vers lui que je me suis dirigé. Première surprise la salle était pleine à craquer et votre bon Dude à eu du mal à se faufiler pour trouver une place correcte (je n’aime pas être trop près de l’écran ça me donne mal à la tête). Ce film me plaisais par avance pour deux raisons, des critiques plus que positives, un casting de rêve, Brad Pitt et Cat Blanchett en tête et une adaptation d’une nouvelle fantastique de F. Scott Fitzgerald, à cela s’ajoutais la curiosité de savoir ce que Fincher pourrait faire de cette courte nouvelle. Les lumières s’éteignent et le film peut débuter… il dure 2h35mn, mais pas un seul instant l’on ne se sent pris par l’envie de regarder sa montre, dès les premières images, la magie Fincher opère et l’on est littéralement transporté par cette histoire au delà de la vie et de la mort, cette histoire sur la fuite du temps, l’amour… Brad Pitt et Cat Blanchettsont impériaux, je dirais que tous les acteurs sont formidables, le film n’est pas nominé 13 fois aux Oscars par hasard. L’émotion est palpable à chaque instant, on sourit aussi et n’y allons pas par quatre chemins « Benjamin Button » est une très belle réussite, un grand film de cinéma avec ce supplément d’âme dont je parle souvent. Mention spéciale aussi aux effets spéciaux qui sont indétectables tant ils sont parfaits, à un Brad Pitt vraiment immense dans ce rôle et puis aussi l’émotion apportée par cette histoire d’amour impossible et improbable. David Fincher réussit encore une fois à nous faire une oeuvre à part, profondément originale. J’ai vraiment passé un excellent moment de cinéma, les 2h35 que dure le film passe à la vitesse de la lumière, je ne peux que vous conseiller d’allez découvrir en salle l’incroyable histoire de ce Benjamin Button. Mon petit doigt me dit qu’il va remporter une belle flopée d’Oscars, mais il le mérite car adapté cette nouvelle n’était pas chose aisé. Ma note:*****/5.
L’histoire
: »Curieux destin que le mien… » Ainsi commence l’étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l’envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L’étrange histoire de Benjamin Button : l’histoire d’un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l’emprise du temps…

On peut dire que Tom Cruise, producteur et acteur de « Walkyrie » réalisé par Bryan Singer, n’a pas choisi la facilité pour son retour sur grand écran, s’attaquer au complot du 20 juillet 1944, qui tout le monde le sait à malheureusement échoué et tenter d’en faire un thriller, mettre du suspens là où il ne peut pas logiquement y en avoir. De ce point de vue le film est une réussite, Tom Cruise campe un colonel Claus von Stauffenberg assez convaincant, Carice Van Houten qui joue sa femme est excellente dans ses quelques trop rares apparitions. Tom Cruise s’est donné les moyens de reconstituer assez fidèlement les événements tragiques du 20 juillet, les décors sont très bien rendu, tout comme les effets spéciaux. Nous sommes là face à un film qui est un véritable thriller, Tom Cruise a fait le choix de passer très vite (trop vite à mon sens) sur les premières années de guerre de Stauffenberg, son parcours débute lors de la campagne d’Afrique en 1943, ce qui précède et qu’il aurait été intéressant d’approfondir est passé sous silence, sa foi catholique, le pourquoi de son engagement dans l’armée bien avant la guerre, son opposition à Hitler dès 1938 et la fameuse « nuit de cristal »… Ici les évènements se concentrent sur la préparation de l’attentat dont on sait par avance qu’il a échoué et c’est peut-être là l’une des faiblesses de ce film. On ne peut rien reprocher aux acteurs (même si j’ai trouvé l’acteur jouant Hitler un brin caricatural, mais comment incarner Hitler ? Bruno Ganz dans la « Chute » en avait fait une composition saisissante de vérité), les décors sont là, la machine hollywoodienne est lancé, historiquement malgré quelques approximations le film tient la route, simplement je suis sorti de la salle après 1h50mn en me disant qu’il manquait quelque chose à ce film, un ingrédient, j’ai longuement réfléchit et je crois que c’est d’un supplément d’âme que ce film manque cruellement. Certes on ne s’ennuie pas mais il aurait été à mon sens bien plus intéressant de creuser le personnage de Stauffenberg que de s’attarder sur « l’événement du 20 juillet 1944 » en lui-même. Je dois malgré tout reconnaître que la dernière demi-heure du film est de loin la plus réussit, parce que nous savons que la pièce est joué, que le rideau est tombé et que le monstre à survécu. Il ne reste plus aux boureaux qu’à exécuter la sentence du Führer, elle sera terrible et n’épargnera personne, pas même les familles des conjurés… Vous l’aurez compris ce film m’a divisé, l’amateur éclairé d’histoire a pris du plaisir là où le cinéphile que je suis c’est quelque peu ennuyé, la faute à ce supplément d’âme dont je parlais. Je le recommande pour tous les amateurs de thrillers historiques, vous assisterez à un très bon film, ne nous méprenons pas, mais pas à un grand film. Tom Cruise et Bryan Singer avait là un sujet en or, l’adaptation était plus que risquée et je dirais que Tom Cruise s’en sort malgré tout avec les honneurs.
Ma Note:**** /5.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

3 réflexions sur “Cinéma du Dude Février09 : »L’étrange histoire de Benjamin Button » – « Walkyrie »

  1. Je suis d'accord avec galien sur le fond;l'attentat ayant échoué,ce sont les motivations qu'il serait interressant de développer,car je pense qu'elles n'étaient pas les mêmes pour tous les conjurés,et je rejoins également le Dudde dont l'analyse esr particulièrement fouillée ;Von Stauffenberg était un jünker,soldat et combattant par conviction ,comme beaucoup d'officiers supérieurs de la wermacht ,qui bien que se méfiant d'Hitler,l'ont quand même suivi dans son délire.J'irai voir le film ,convaincu d'avance qu'il ne m'apprendra rien;je le regarderai comme un thriller !Merci Dudde et bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s