Sébastien Tellier à l’Eurovision…Rencontre du troisième type…

Sebastien-tellier

Il fallait bien que le Dude se fasse un peu de mal, alors quoi de mieux dans ce délire masochiste, je devrais même dire d’autodestruction tant la semaine passé fût difficile, que de m’imposer hier soir l’Eurovision, temple du kitsch et du mauvais goût assumé, une émission si ringarde qu’elle ferait passer la « chance aux chansons » de feu Pascal Sevran pour Taratata. Il me fallait une bonne dose de courage et devrais-je dire d’inconcience pour m’imposer ces deux heures de supplice musicale, aidé il est vrai par une bonne bouteille… Pas besoin de préciser comme dans certains commentaires lus ici ou là que l’on aime pas ce style de musique, non sérieux tu n’aimes pas les pirates lituaniens, le patineur russe très « gay(e) » hier soir, le métal finlandais…, la chorégraphie des suédois, c’est pas vrai ?… L’eurovision comme le dis si bien Sébastien Tellier, c’est un peu « la fête à neuneu », une compétition de patinage artistique musicale… mais cette année la curiosité résidait dans ce choc des cultures, cette rencontre du troisième type entre un artiste underground électro-pop, qualifié de génie par les inrocks, technikart et autres magazines branchés et le sommet du kitsch, ou quand la « hype » rencontre le « has been », vous savez c’est comme lorsqu’en secret vous vous mettez à zapper sur un film de Jean Claude Van Damme alors que vous savez pertinemment en tant que cinéphile amateur de Scorcese, Mann, Malick, Eastwood, Coen et j’en passe, que ce film va être une bonne daube, mais vous le regarder quand même, un plaisir coupable en somme. Et bien l’Eurovision hier soir c’est pareil, pas besoin de prouver que l’on aime pas cela, pas besoin de prouver que l’on connaîs et que l’on sait apprécier la bonne musique, on sait que l’on va passer une soirée à écouter de la merde et bien c’est cela le trip justement… j’aime les chocs de culture, les Inrocks l’ont bien compris hier soir en organisant exceptionnellement un bon gros délire autour d’un chat live spécial Eurovision, parce qu’encore une fois on a rien à prouver, cela ne va pas nous empêcher d’écouter le dernier Portishead, de danser sur les Midnight Juggernauts, de balancer des cailloux sur les voisins au son des Kills, d’embrasser avec les last Shadow Puppets et de pleurer avec le dernier Bashung. Rencontre du Troisième, humour potache, millième degré voilà ce qu’il faut pour regarder Sébastien Tellier à l’Eurovision, lui-même s’est amuser de la polémique autour de la chanson en anglais, combat d’arrière garde alors que nos politiques ont depuis longtemps abandonné tout volonté de ramener la France à la place qu’elle mérite. Sébastien Tellier est un immense artiste et franchement on s’est bien marré avec ses déclarations toutes plus ineptes les unes que les autres, ce mec est un ovni, il se définit lui-même comme un huluberlu, il n’y a rien a piger, les vieux cons de l’UMP resteront toujours des vieux cons, le cynisme de cette société française je m’en balance, moi j’aime les artistes décalés, on peut se marrer de temps en temps non ? faudrait-il ne penser qu’à l’argent, au prix du pétrole qui monte, et puis la pollution etc… fuck the world ! L’arrivée en voiture de golf, le jeu de jambes complètement nul, le côté surjoué, les blagues à deux balles c’est cela Tellier, moi j’adore ! L’Eurovision on s’en foutait sincèrement mais

c’était un jeu, juste pour le plaisir de délirer un peu, ça fait du bien de temps en temps… seul regret pour un tel sommet de nullité la présence de Michel Drucker, apôtre des tenants du déambulateur et des couches pampers, auraient été la bienvenue, au lieu de cela on a eu le droit au maître des sonotones, le mec le plus ennuyeux du paf…l’innénarrable Lepers…. quand je vous dis qu’il fallait être masochiste ou dépressif… la bouteille elle est bien parti. Prochaine étape pour le Dude, notre dandy Sébastien Tellier et les Midnight juggernauts à l’Astropolis à Brest en août, Le festival électro français…

ps: une mention spéciale pour le chanteur islandais (cette tenue avec le p’tit truc rose…;-))  et la pintade suédoise (au moins 1000000 euro de travaux, tuyauterie non comprise…) j’étais mdr….merci pour ce bon moment !





Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Une réflexion sur “Sébastien Tellier à l’Eurovision…Rencontre du troisième type…

  1. en tous les cas moi j'me suis bien amusée, j'ai pas tout regardé, mais j'ai surtout regardé lui, si: si !!, fidéle à lui même, il paraît que c'est la meilleure prestation française depuis Marie Myriam, siiii ! siiii ! il s'est amusé et il a eu bien raison, en fait beaucoup de pays ont chantés en Anglais…alors pourquoi pas nous, bien que son petit couplet en "français" et à genou (fô un x à genou, je sais plus) pas grave, moi j'ai aimé siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!Bisous The Dude Moqueur !! si si !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s