Roman noir : « Nos vies en flammes » de David Joy (Sonatine)

L’Histoire : Veuf et retraité, Ray Mathis mène une vie solitaire dans sa ferme des Appalaches. Dans cette région frappée par la drogue, la misère sociale et les incendies ravageurs, il contemple les ruines d’une Amérique en train de sombrer. Le jour où un dealer menace la vie de son fils, Ray se dit qu’il est temps de se lever. C’est le début d’un combat contre tout ce qui le révolte. Avec peut-être, au bout du chemin, un nouvel espoir.

Mon Avis : Un roman crépusculaire qui confirme la place primordiale de David Joy sur le vaste échiquier du roman noir américain.

Note : 5 sur 5.

David Joy s’est imposé, en quatre romans seulement, comme l’une des voix les plus importantes du roman noir américain. Rarement, un auteur n’aura aussi bien saisi les affres, les compromissions de l’Amérique du XXIème siècle. Fidèle à ses montagnes des Appalaches, lieu où se déroule l’essentiel de ses romans, source inépuisable d’inspiration pour l’écrivain. Ici encore, paru chez Sonatine, David Joy et son titre sublime « Nos vies en flammes » nous secouent, nous remuent jusqu’aux tripes avec cette histoire poisseuse, presque glauque dans sa première partie, sur fond de junkies, de trafic de drogues et de vengeance, celle d’un père pour son fils mort d’une overdose. David Joy n’a pas son pareil pour nous envoyer uppercut sur uppercut afin de nous amener à regarder, contempler ce que nous aimerions fuir ou repousser loin de notre regard et de notre petite vie bien rangée. Dans « Nos vies en flamme », nous sommes dans une ferme des Appalaches où vit Ray Mathis, un solitaire ayant perdu sa femme de maladie. On peut dire que le sort n’épargne pas ce pauvre Ray, puisque son fils Ricky, est un Junkie accroc à l’héroïne, qui vole même son propre père, pour se faire un fix et retrouver l’espace d’une montée le paradis des camés. Mais à chaque fois, la descente, le manque se fait de plus en plus terrible. Ricky mort d’une overdose, Ray va tout entreprendre pour retrouver les responsables et les empêcher à nouveau de nuire. David Joy, ne nous épargne rien des squats miteux, des ponts où s’agglutinent ces miséreux accroc à la Meth et à l’héro. Dans cette ambiance crépusculaire tissée de main de maître, l’auteur déploie sa narration avec talent. Nous sommes dans une réserve Cherokee où drogues dures, toxicomanie et addiction moissonnent leur lot de victimes chaque année. La corruption n’est jamais bien loin, car l’argent de la drogue fait vivre des familles entières dans la réserve. Mais Ray ne supporte plus cet état de fait, l’attentisme des autorités qui laissent faire, ferment les yeux sur des pratiques rapportant de telles sommes dans cet état ravagé par les fermetures d’usines, le chômage, la pauvreté, le déclassement social, l’absence de perspective pour une vie plus stable. Beaucoup d’émotions après avoir achevé cette lecture. On pense à Stephen Markley et son sublime « Ohio », à toute cette génération d’auteur(e)s américains sans concession pour les maux d’une Amérique où périssent chaque année des dizaines de milliers de personnes à cause du fléau de la drogue. David Joy ne tombe pas dans le sordide mais il nous démontre l’absurdité de la lutte contre les dealers, guerre perdue depuis longtemps du fait du nombre croissant de consommateurs de drogues dures. Ray veut sauver d’autres toxicomanes et les sortir des griffes des dealers. Sa vengeance, c’est aussi dû à ce sentiment de culpabilité pour Ricky parti trop tôt. Une histoire déchirante, écrite de main de maître par un David Joy au sommet de son art. C’est un des livres à ne pas manquer en cette rentrée littéraire !

Le 14 janvier 2022 : Portrait de l’écrivain américain David Joy à Tuckasegee en Caroline du Nord

38 réflexions sur “Roman noir : « Nos vies en flammes » de David Joy (Sonatine)

  1. Le sort semble vraiment s’acharner sur un personnage qui semble bien courageux de mener une guerre. Une guerre qu’il est certain de perdre, mais qui est néanmoins nécessaire….
    En tout cas, ton avis laisse entrevoir un roman sombre au déroulé sans-faute.

    Aimé par 1 personne

  2. Oui ce qui est le plus scandaleux dans ces contextes c’est le sentiment que rien n’est fait pour endiguer ce phénomène (je le constate même dans les petites villes) on sait, on voit mais on ne s’emmêle pas et on compte ensuite les dégâts. Pour l’instant trop de lectures assez sombres m’attendent mais je retiens dans un petit soin de mon cerveau livresque déjà surchargé l’auteur. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Génial que tu ais envie de découvrir son univers. David Joy écrit vraiment avec ses tripes et ses livres sont souvent sombre mais avec tout de même de l’humanité. Proche de David Vann mais en moins torturé. Je te remercie de m’avoir lu. Excellente soirée à toi 🙂

    J’aime

  4. Bonjour Frédéric, comment vas tu ? 🙂
    Ce pauvre Ray a vraiment vécu l’enfer avec la perte de sa femme et ensuite de son fils. Ce roman a l’air vraiment sombre, et révélateur de cette population souvent oublié dans l’image de l’Amérique. Merci pour cette belle chronique et cette découverte ! Passes une belle journée, a très vite Frédéric 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir cher Frédéric 😀. (Habituellement, c’est Bonjour… Lol 🤣🤣). J’espère que tu vas bien. Moi ça va…
    Alors je dirai que ce roman me plairait très certainement car j’apprécie me plonger dans tout ce qui est sombre pour connaître et apprendre…
    La drogue : Un véritable fléau… Et qui n’est hélas pas prêt de s’arrêter… Je me souviens que lorsque je vivais en Afrique, j’apercevais souvent des petits jeunes âgés de 13 ans à peine qui vendaient de la drogue dans les rues et pas aux touristes où encore aux expatriés… Non… En réalité entre eux, les Africains… Ça faisait mal au coeur de voir ça en plein jour mais c’était pour eux leur gagne pain… Triste tout ça mais c’est toujours ainsi…
    Alors oui, ce Roman me rappellerait que la fichue drogue existe partout dans le monde…
    Le frère de Joaquim Phœnix, celui qui s’appelait River mourut très jeune, à l’âge de 23 ans je crois bien d’une overdose successive de drogues…
    C’est fort dommage car je trouvais qu’il était un très bon acteur… Notamment dans le film « Mosquito Coast » avec Harrison Ford…
    Sinon, je viens de terminer de regarder le film « The power of the dog » avec Kristen Dunst…Et j’ai tout simplement adoré… Je me souviens que tu en avais fait une Chronique de ce film et que tu l’avais également apprécié…
    Merci encore pour tous tes partages qui font toujours grand plaisir à lire…
    Je te souhaite une très bonne fin de semaine…
    Prends bien soin de toi et gros bisous à toi mon cher Frédéric 😁😁👍.

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou ma chère Cécile ou plutôt bonsoir 😅😅 c’est un roman très sombre sur le fléau de la drogue. River Phoenix était promis à une grande carrière. Il joue dans l’un des Indiana Jones aussi. Quel gâchis.
    Je suis heureux que tu ais aimé le film de Jane Campion. Kirsten Dunst est mon actrice préférée.
    Ce que tu racontes sur l’Afrique est très intéressant. J’aime beaucoup quand tu me parles de ce continent 😊merci beaucoup pour ce que tu me dis là. Bientôt le week-end. Gros bisous de Bretagne, prends bien soin de toi ma chère Cécile. 😊😁🤘🖐

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou Ludivine, je suis content car ma PAL est pleine. J’ai acheté le Nicolas Mathieu, le Pierre Lemaitre et le Leila Slimani, trois nouveautés que j’ai hâte de démarrer. David Joy est un auteur que j’adore. Il décrit parfaitement bien les maux de l’Amérique. Merci à toi Ludivine, je te souhaite une belle semaine, à très vite 🌞 😊

    Aimé par 1 personne

  8. Je lis ce que j’aurais aimé ressentir à la lecture de ce roman, ce que je m’attendais à éprouver. C’était une découverte et j’en attendais beaucoup plus, trop peut être, surtout sachant que tu aimes à ce point cet auteur 🙂 Tant pis, rendez-vous manqué !

    J’aime

  9. Oh j’aime bien Pierre Lemaitre, j’en ai lu très peu mais ses histoires me font toujours envie. Hâte de voir ton retour dessus, ainsi que sur les deux autres auteurs. ☺️
    Au passage, j’aime bien la rénovation de ton blog 🙂 envie de changement ? Passes une belle semaine également, et de bonnes lectures maintenant que tu as garnie ta pile à lire ! 😉 A bientôt Frédéric 🌞☺️

    Aimé par 1 personne

  10. Merci beaucoup Ludivine ça fait plaisir. Oui j’aime bien changer de temps en temps. Ce thème me plaisais alors hop changement 😉 Ma PAL est pleine alors je vais essayer de tenir pour ne pas céder à de nouveaux achats en librairie 😅 pas gagné d’avance 😉 A très bientôt Ludivine, belle journée à toi 😊

    Aimé par 1 personne

  11. Recoucou cher Frédéric 😀. J’espère que tu passes un bon début de semaine. Je ne sais pas si tu as remarqué mais j’ai publié récemment un article… Je ne t’en dis pas plus…. peut-être que tu n’as pas dû recevoir de notification me concernant…
    C’est un article assez spécial que je t’invite à découvrir lorsque tu auras du temps devant toi bien-sûr…
    Je te fais de gros bisous et te souhaite une bonne semaine. Prends bien soin de toi 😀😀😀😁😁😁

    Aimé par 1 personne

  12. Coucou ma chère Cécile, je reviens justement de ton blog où je t’ai laissé un message car tes mots m’ont beaucoup touché. Je te souhaite un très joyeux anniversaire 🍾 🎂 , ta sincérité, ton
    amitié me sont si précieuses. Je t’encourage à écrire encore zt encore. Je serais ton premier lecteur tu sais. Vive l’imprévisibilite, ne change rien car tu es une très belle personne Cécile. De gros bisous de Bretagne pour toi !! Longue vie à nos échanges et encore une fois poursuis ce rêve, ce désir d’écrire un roman !! 😊☀️🙏🖐

    Aimé par 1 personne

  13. Coucou mon cher Frédéric 😁😁. Merci encore pour mon anniversaire 🤗. Et merci d’être toi tout simplement… Je suis tellement heureuse de t’avoir pour ami… Merci pour tes mots, pour tes encouragements… Et comme je suis imprévisible je reviendrai ici te commenter au moment où tu t’y attendras le moins … Ce sera comme une surprise 😁😁😅😂. Oui, j’aime l’humour aussi 😁😁. Je te fais d’énormes bisous. Prends bien soin de toi 🌟🌟🤗🤗

    Aimé par 1 personne

  14. Tu as raison, il faut se faire plaisir ! J’aime beaucoup l’image que tu as utilisé en en tête (cette magnifique bibliothèque !) 😊
    Non en effet, pas facile de ne pas craquer face à toutes les tentations que les libraires nous font subir 🤭
    Belle journée également Frédéric, a très vite ! 😊🌿

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.