LITTERATURE ET HISTOIRE

Littérature : « Lumière » de Christelle Saïani

L’Histoire : Ambre et Olivier sont voisins : elle se débat dans les difficultés, il a le bonheur insolent, une famille unie, des amis présents. Ce déséquilibre, trop difficile à supporter, devient un véritable point de crispation pour Ambre qui nourrit peu à peu un ressentiment tenace à l’égard de son voisin. Un jour, elle s’en prend à lui, pour déverser sa douleur, avant de venir lui présenter ses excuses. Elle découvre alors une faille dans la vie parfaite d’Olivier et le bonheur auquel elle aspire se lie curieusement au destin de cet homme si longtemps détesté…


Je remercie chaleureusement l’auteure Christelle Saïani pour cette lecture et sa confiance !


Il est important de conserver un espace pour les auteures auto-éditées que je n’ai jamais considérées différemment sur ce blog que ceux qui sont publiés dans les maisons d’édition les plus prestigieuses. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler d’un livre qui me tiens tout particulièrement à cœur : « Lumière » de l’auteure Christelle Saïani. C’est toujours difficile de jouer le jeu des comparaisons mais j’ai trouvé le livre de Christelle absolument magnifique, et je le situerais dans la lignée d’une Anna McPartlin, d’un Philippe Forest. Une plume d’une rare sensibilité, à fleur de peau, des personnages forts auxquels on s’attache, de la tendresse, de l’amitié et beaucoup d’amour qui infusent, qui se dégagent de ce très joli roman. Une leçon de vie, de courage, d’abnégation. Ce roman est tout sauf plombant, bien au contraire il est lumineux et porte bien son nom « Lumière ». J’ai apprécié le style d’écriture, sa richesse et sa justesse dans les moments les plus poignants comme dans ceux plus heureux. A présent parlons plus en détail de l’histoire de ce roman. Ambre aime Léo mais celui-ci décide de rompre brutalement. Le choc est rude et l’univers s’écroule autour d’Ambre. Elle perd du poids, sombre dans un état dépressif. Un jour au marché du quartier où elle habite, elle manque de défaillir. C’est alors qu’un homme propose de l’aider. C’est un de ses voisins. Elle le rabroue en colère et rentre chez elle. Quelque temps plus tard, elle souhaite s’excuser de s’être emporté à son encontre. Elle découvre alors la faille d’Olivier, son cancer du poumon contre lequel il se bat avec courage et abnégation, entouré de sa famille et de ses ami(e)s. Le personnage d’Olivier affronte la maladie avec un courage admirable. Il est tourné entièrement vers le don. Ambre retrouve à son contact le goût de la vie, de l’amitié, elle retrouve confiance peu à peu, mais c’est un long chemin, une montagne à gravir. Un roman plein d’authenticité, une peinture réaliste des épreuves de la vie mais aussi de ce qui nous la rend belle à savoir l’amitié et l’amour. J’ai beaucoup aimé. Amoureux des mots, épris des histoires pleines d’intensité, profondément humaine, jetez-vous sur ce livre « Lumière » de Christelle Saïani qui a l’image d’une Anna McPartlin, aborde la question du deuil, de la perte, de cette vie qui continue malgré les épreuves, avec brio. On est touché, bercé par les mots si justes de l’auteure. Un roman coup de cœur que je vous invite vraiment à découvrir.

Ma note:

Note : 5 sur 5.


Broché : 189 pages
Éditeur : Librinova (18 février 2020)

(43 commentaires)

  1. Merci Cat ! C’est un livre magnifiquement écrit et l’histoire est très touchante, belle, lumineuse malgré la gravité du sujet.
    Nous avons les tapis, ton livre et avec la rentrée qui approche c’est d’autant plus intéressant pour être moins anxieux. Elles aiment bien. Bisous bretons ensoleillés pour cette dernière semaine de vacances 😊☀️🌊

    Aimé par 1 personne

  2. Hello Frédéric,
    Tu sais à quel point je défends le fait que l’autoédition recèle de vrais bons auteurs. C’est un vivier dans lequel on puise de belles pépites.
    Avec le Prix des auteurs Inconnus, je défends justement cette qualité dont tu parles.
    D’ailleurs « les trois vies de l’homme qui n’existait pas » fait parti des sélectionnés 2019 😉
    Je te souhaite un bon week-end 🙂
    Bises sous la pluie parisienne 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Julie,
    Je t’en remercie chaleureusement d’ailleurs. Quand je pense à des blogueuses qui défendent l’autoédition, ton blog vient dans mon esprit en premier. Je trouve cela formidable ce travail de fond avec le Prix des auteurs Inconnus. Comme toi, je considère qu’un(e) auteur(e) auto édité mérite le même regard, la même attention qu’un(e) auteur(e) publié(e) dans une grande maison d’édition. C’est vrai que grâce à ton blog, je lis plus d’auteur(e)s auto-édité. Dernièrement, il y a eu ce formidable « Lumière » de Christelle Saïani, un roman d’une beauté, j’étais ko. « les trois vies de l’homme qui n’existait pas » de Laurent Grima est une autre belle réussite. Un très joli roman. Plus que jamais, les auteur(e)s auto édité ont besoin de nous toutes et tous. Cela donne des échanges très riches avec eux. Je serais très curieux de ton retour sur le livre de Christelle Saïani 😉
    Je te souhaite un beau weekend Julie, 🙂
    Bises entre petit crachin breton et éclaircies salvatrices 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Cela me fais plaisir Laurence. Merci beaucoup ! En effet, il est important de parler aussi des auteur(e)s auto-édité(e)s. Il y a de vraies pépites et je lis ces derniers avec le même plaisir, le même regard que s’il s’agissait d’un(e) auteur(e) d’une grande maison d’édition. Le roman « Lumière » de Christelle Saïani m’a profondément touché. Il est magnifique. Beau weekend Laurence 🙂☀️

    J'aime

  5. Christelle Saiani c’est vraiment une super découverte et un énorme coup de cœur pour cette auteure au talent proportionnel à son humanité, sa gentillesse, son intelligence. J’aime bien (et tu le fais aussi souvent Geneviève) mettre en avant des auteurs auto édités. Franchement, « Lumière » n’aurait pas à rougir de la comparaison avec les plumes de nombre de grandes maisons d’édition. D’ailleurs, les retours sont unanimement positifs ce qui me rend heureux pour Christelle Saiani. Bises Geneviève et encore merci pour tes messages qui font vraiment plaisir. Longue vie à nos partages et échanges 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Une très très belle chronique. Toujours aussi convaincant, Frédéric. En même on ne peut parler aussi bien de ce que l’on a vraiment beaucoup aimé.
    Et je trouve super de ta part que de temps à autre tu parles de livres autoédités.
    Merci pour eux. Je te souhaite une très belle nuit. A bientôt. Bisous.
    PS: Je continue car j’ai encore qq billets à lire ici

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou ma chère Solène, merci beaucoup ! ah le livre de Christelle est vraiment beau, très bien écrit. Je pense qu’il aurait pu être publié dans une grande maison d’édition. J’aime bien parler aussi de livre auto édité, c’est important de donner une visibilité à ces auteur(e)s qui ont du talent mais pas toujours les réseaux pour être publié dans des maisons d’éditions plus prestigieuses. Je t’envoie mes bises bretonnes, passe un beau weekend Solène ! 😊☀️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :