Littérature : « Chanson douce » de Leïla Slimani

a19667L’Histoire : Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Glaçant, c’est ce mot qui m’est immédiatement venu à l’esprit à l’heure où j’achevais ce roman qui a le bonheur de nous conter une histoire dans un style enlevé qui nous saisit pour ne plus nous lâcher. Implacable, ce récit l’est et le questionnement lancinant de surgir dès la première page : pourquoi ? Louise est un personnage énigmatique qui prend peu à peu racine dans le quotidien de ce couple et de leurs deux jeunes enfants. Qui est-elle ? comment en est-elle arrivé à commettre l’indicible meurtre de ces deux petits êtres ? toutes ces questions et d’autres encore vous vous les poserez comme moi afin de saisir ce qui ne se peut pas. Leïla Slimani excelle dans la description de ces petits rien qui conjugué les uns aux autres conduisent au drame révoltant conté dans les toutes premières pages. Louise est banale de prime abord mais peu à peu les fissures apparaissent. Le postulat de dévoiler dans les toutes premières pages l’issue de ce drame se jouant sous nos yeux n’entame en rien notre désir de comprendre. Leïla Slimani bâti un récit envoûtant, énigmatique et saisissant. Un conte moderne avec son ogresse et ces enfants innocents parsemé de miettes de pain qui sont autant d’instantanés pris tout au long du récit. Le Goncourt a pu être par moment dévoyé, le jury préférant souvent favoriser la forme sur le fond. La force de « Chanson douce » c’est son histoire avant tout et je me réjouis de voir cette dernière récompensée. Avoir du style c’est bien mais réussir à raconter une histoire c’est encore mieux à mon sens. Si vous ne l’avez pas encore lu, jetez vous sur ce prix Goncourt 2016 !
Ma note:♥♥♥♥♥/5.

Publicités