Histoire : « L’Europe en enfer 1914-1949 » Ian Kershaw

9782021243642_1_75L’Histoire : Été 1914. L’Europe plonge dans une guerre dévastatrice qui va ébranler le système politique et les valeurs d’un continent entier. Une génération plus tard, alors que les survivants du premier conflit mondial sont encore choqués d’avoir vu sombrer dans la barbarie une civilisation qu’ils considéraient comme un modèle, l’Europe s’achemine vers une déflagration plus inhumaine encore : une guerre où le massacre de civils occuperait une place centrale et dont le point culminant serait le génocide des Juifs.

Noël approche à grand pas et les idées cadeaux fleurissent ici et là. Sous le sapin et durant le temps des vacances, un livre peut être une valeur sûre, surtout lorsque celui-ci est l’œuvre de Ian Kershaw, que je ne présente plus, historien britannique spécialiste notamment du nazisme et auteur d’une formidable biographie sur Adolf Hitler (Flammarion, 2000 et 2001) qui fait l’unanimité tant dans les cerces universitaires qu’auprès du grand public. Si vous aimez l’histoire notamment la période allant de 1914 date du début du premier conflit mondial jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale et chose plus qu’intéressante et logique, son immédiat après guerre jusqu’au rideau de fer plongeant l’Europe en 1949 dans près de 40 longues années de « Guerre Froide », si vous aimez l’érudition mais aussi la clarté du propos, si vous désirez en apprendre plus sur cette première moitié du XXème siècle et sur les mécanismes qui ont conduits au suicide cette Europe, maîtresse du monde en 1914 avant de sombrer corps et âmes et de n’être plus qu’un champ de ruine partagé entre deux visions du monde irréconciliable en 1945 : celle du capitalisme, du libéralisme des Etats-Unis et celle de l’Union Soviétique avec son modèle communiste Stalinien.. ce livre est pour vous. Outre le talent de l’historien qui embrasse ici avec brio tant l’histoire de l’Ouest de l’Europe que celle de sa partie la plus à l’Est, ce que j’ai apprécié dans ce livre c’est que Kershaw nous parle aussi bien de la Roumanie, des pays Baltes, que de la Croatie ou des grandes puissances européennes d’alors. C’est une synthèse magistrale qui insiste non pas tant sur les événements des deux guerre mondiales en eux mêmes, récit que tout le monde connaît, mais bien plutôt sur ce qui a pu produire, amener, provoquer l’enfer en Europe. La période de l’entre deux guerre constitue le cœur du livre : les germes de la guerre dans le traité de Versailles en 1919, l’arrivée au pouvoir de mouvements d’extrême droite un peu partout, du fascisme en Italie mais bien plus grave encore l’irruption du nazisme et de Hitler au cœur de l’Europe avec entre ses mains la première puissance européenne à savoir l’Allemagne et son désir de suprématie; Kershaw parle aussi de façon abondante de l’Union soviétique et notamment du pendant tout aussi maléfique de Hitler qu’était Joseph Staline. Un récit apocalyptique qui ne peut laisser indifférent celui ou celle qui le lit tant notre époque présente semble faire écho à ces temps en enfer. Pour expliquer l’enchaînement des faits dramatiques, les rouages de ce suicide européen, Kershaw identifie quatre facteurs majeurs : « l’explosion du nationalisme ethnique, la virulence des révisionnismes territoriaux, l’acuité des conflits de classe et la crise prolongée du capitalisme« . C’est un ouvrage majeur qui nous est offert ici avec « L’Europe en enfer 1914-1949 » de Ian Kershaw aux éditions du Seuil, paru en Août 2016. Je vous le recommande.
Ma note:♥♥♥♥♥/5.  

Publicités

38 réflexions sur “Histoire : « L’Europe en enfer 1914-1949 » Ian Kershaw

  1. Coucou Frédéric,
    Voilà une idée cadeau qui pourrait bien intéresser un grand cousin à moi qui étudie l’histoire, mais je ne sais pas si je peux le trouver à la librairie ici ou peut être obligé d’acheter en ligne si possible
    En tout cas, je note et te remercie, car c’est vraiment passionnant en lisant tes notes super soignés comme d’habitude
    Passe un bon début de semaine
    Bisous de Madagascar

    Aimé par 1 personne

  2. Un livre qui arriverait à point nommé étant donné que l’histoire se veut généralement cyclique et que certains événements semblent se répéter dans notre monde transposé par la technologie.

    Je vois des débats fleurir autour de l’idée de la montée des extrémistes au pouvoir comme pendant l’entre deux guerres.
    Je pense qu’on vit une période de repli, et je pense que cette époque a quelque chose de plus sombre que les précédentes puisque comme tu dis, les « extrémistes » attendent d’être élu. Les plus engagés te diraient qu’on a le monde que les anciens dictateurs (pour ne pas nommer Staline et Hitler) rêvaient. Une société en réseau où toute information sur n’importe qui peut-être accessible grâce aux réseaux sociaux par le simple fait que nous-mêmes partageons nos vies. On serait nous-mêmes les participants à une société surveillée de toute part.

    Régime totalitaire ou démocratie, on ne semble pas échapper aux récessions. A surveiller pour ne pas reculer une nouvelle fois. Il ne faut pas oublier que les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux (disait La Boétie).

    Aimé par 1 personne

    1. Je te rejoins totalement Andy ! c’est Orwell et 1984 avec la novlangue et l’interdiction de penser différemment d’une sois disant « norme ». On a jamais autant parlé de différence et pourtant je trouve que notre monde coure vers une uniformisation.. un monde que je ne veux pas et nous sommes heureusement encore assez nombreux à ne pas le vouloir. J’aime beaucoup ta citation de La Boétie, c’est fort et très juste. Passe une bonne soirée Andy ! aussi longtemps qu’on sera là on continuera à notre niveau à promouvoir le droit à la différence. C’est ce qui fait le sel de notre monde. Nous sommes tous différents, l’uniformisation, le côté si tu n’as pas une maison, un crédit, une femme et des enfants ainsi qu’un suv.. tu n’es rien ou presque ç’est pas pour moi. J’exagère un peu mais c’est le fond de ma pensée ! 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. C’est un de mes historiens préférés, un livre empli d’érudition et néanmoins il réussi le tour de force d’être accessible. C’est pour moi un signe de qualité certaine. C’est gentil Joëlle, merci à toi pour ta fidélité au blog ! un plaisir d’échanger avec toi. Je suis heureux parce que je reçois à nouveau les alertes pour tes notes 🙂 ps: j’ai mes nièces à la maison et c’est du sport, je vais bien dormir ce soir loll Bises bretonnes 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Trouve un jeu de cartes rigolo à jouer avec elles; connais-tu « la salade de cafards »? Trop drôle, je perds à chaque partie!
        Je te ferai un nouveau commentaire demain pour te parler d’un autre livre d’histoire sont je viens d’entendre parler. Bon courage Fred pour ta soirée avec tes nièces 😉

        Aimé par 1 personne

        1. merci Joëlle ! non je ne connais pas ce jeu. La journée d’hier s’est bien passée mais par contre j’ai fini épuisé car elles débordent d’énergie, normal à cet âge et puis il y a à faire attention à ne surtout pas donner ce qui est à l’une à l’autre et inversement. Heureusement, on a regardé « Le monde de Dory », elles ont adorées ! Bon dimanche Joëlle ! ps: hâte de savoir de quel livre d’histoire il s’agit 🙂

          Aimé par 1 personne

            1. merci ! oui j’ai entendu parler de ce livre sur les usages de stupéfiants et autres dopant dans les hauts cercles du IIIème Reich, à commencer par Hitler. Je crois que c’est ce livre. Je ne l’ai pas encore lu. Je n’y manquerais pas, bon dimanche Joëlle ! un grand merci pour ton message 🙂 Bises bretonnes ! 😉

              Aimé par 1 personne

    1. C’est un livre érudit mais accessible ce qui en fait à mon sens le meilleur vecteur pour comprendre, analyser, s’imprégner de cette période apocalyptique. Ian Kershaw est un de mes historiens préférés sur ce sujet avec Antony Beevor, Peter Longerich, Il y a tellement de livres intéressants qui sortent pour les fêtes, c’est un bonheur et en même temps on se dit lequel choisir 😉 Passe un bon weekend Carole. Je tenais également à te remercier pour tous ces échanges, alors un grand merci ! Gros bisous 🙂

      J'aime

  3. J’adore t’entendre parler d’histoire, on sent ta passion, la profondeur de ta réflexion, et ta capacité à rester clair, rigoureux et accessible! Tu aurais fait un très bon prof! 😊 Prends soin de toi

    Aimé par 1 personne

  4. Effectivement, quand Trump a été élu, beaucoup d’entre nous ont fait le parallèle avec le monde tel qu’il était en 29-30, après la crise de 1929 aux Etats-Unis et la montée, lente mais sûre des extrêmes en Europe… Mais je pense que ça s’arrête là (l’Autriche a eu un sursaut salvateur dimanche dernier et pourtant c’est l’Autriche !!! 🙄 ) et il existe d’autres facteurs qui n’existaient pas à cette époque. Mais c’est toujours intéressant surtout si on nous évite le côté sanglant de la guerre ! Je n’ai pas encore fini ma liste au Père Noël, il y avait pas mal de poésie, mais je vais peut-être y ajouter celui-ci ! 😆 Bises 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. je ne pense pas que l’histoire se répète. On a à chaque fois des éléments qui divergent. Néanmoins, on ne peut s’empêcher de penser que le monde dans lequel nous vivons est agité par une grande vague de défiance vis à vis des « élites » politiques, médiatiques etc.. il y a également une crise économique majeure, une remise en cause de notre modèle de civilisation.. le populisme d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier certes et on ne peut pas comparer les partis d’extrême droite ou gauche d’aujourd’hui avec ceux d’hier. Ils ne veulent plus prendre le pouvoir par la force mais attendent d’être tranquillement élu. De plus, la guerre qui nous opposent au fondamentalisme musulman me fais dire que nous sommes en train de vivre le troisième conflit mondial : l’affrontement des démocraties réelles avec le totalitarisme musulman de l’Etat Islamique, d’Al Qu’Aïda etc.. la Turquie d’Erdogan et j’en passe.. C’est un livre qui nous fait réfléchir sur ce qui pourrait très bien se passer si nous ne faisons pas attention. Non Trump, Marine le Pen etc.. ne sont pas Hitler, ni Mélenchon ou Besancenot.. Staline mais je dis tout de même attention 🙂 Je te souhaite un bon weekend ! Bises bretonnes pour toi 😉

      J'aime

      1. je suis tout à fait d’accord sur les grandes lignes, on ne peut pas faire un copié-collé pour la bonne raison que les ennemis (les extrêmes en général) ont adopté une communication pour être « fréquentable » mais dans les idées de fond, ils n’ont pas tant changé que ça… Et puis nous vivons parallèlement dan le cybermonde, le numérique et la guerre se passe ici aussi ! (Voir les attaques en Amérique pour déstabiliser un candidat). C’est devenu mille fois plus complexe qu’en 1930 et le ptoblème est qu’il n’ a que des hommes politiques frileux ou extrêmes pour y répondre. Les années qui viennent, si le « peuple » ne réagit pas risquent d’être des « années de plomb »… Mais on se battra ! 😀 Bisous du soir…

        Aimé par 1 personne

        1. oh que oui on se battra ! je te rejoins totalement sur ce constat qui est loin d’être rose mais je fais confiance aux générations qui viennent pour l’écologie par exemple, ils trouveront des solutions, ils seront obligés de trouver des solutions. Aujourd’hui, je veux être optimiste, je le pense en tout cas. Bisous pour toi et bon dimanche 😉 🙂

          J'aime

          1. Il faudra aussi se battre pour que les deux tarés tout-puissants (celui à la tête de la Russie et l’autre à celle de l’Amérique) soient destitués ou soient mis hors d’état de nuire ! 🙄 Pour l’écologie, avec ceux-là qui laissent la priorité au fric, il va y avoir du boulot mais quand on sera obligés de sortir en combinaison avec l’oxygène pour respirer (et eux aussi), peut-être que… Il faut y croire et ne pas baisser les bras ! Gros bisous et bonne fin de dimanche (grisouille ici mais sans pluie et doux) 😉

            Aimé par 1 personne

            1. avec ces deux « lumières » on est bien parti pour de sacré surprises loll entièrement d’accord, ne pas désespérer de tout. Ici c’est grisouille et une petite pluie fine qui vient de débuter. Il fait plutôt doux aussi pour la saison. Gros bisous également ! @très vite 🙂 😉

              J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s