Littérature : « Ecoutez nos Défaites » Laurent Gaudé

CIMG1476L’Histoire : Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d’élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d’une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste… Un roman inquiet et mélancolique qui constate l’inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu’on meure pour elles. Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d’élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d’une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste…

Laurent Gaudé publie « Ecoutez nos défaites » pour cette rentrée littéraire et il signe pour l’occasion un ouvrage d’une rare maîtrise formelle mais il livre surtout une réflexion profondément mélancolique sur un monde qui aujourd’hui comme par le passé, oublie que ses victoires, remportées au prix de tant de vies humaines sacrifiées, ne sont en réalité qu’une seule et même défaite, celle d’une humanité oubliant que seule la beauté, l’amour, la liberté valent la peine que l’on se batte, que l’on meurt pour elles. Des victoires qui ne sont que défaites (cf. le général Grant écrasant les Confédérés, celui que l’on surnommait le « boucher » dans sa propension à ne pas hésiter à sacrifier des milliers d’hommes pour des victoires à la Pyrrhus), des défaites qui valent plus que des victoires (le formidable récit de la vie d’Hannibal, général carthaginois qui passera son existence à vouloir détruire le « grand Satan », l’orgueilleuse Rome), Hailé Sélassié aussi et sa lutte contre Mussolini et le fascisme italien. Gaudé convoque le passé au banquet de l’histoire, les guerres d’aujourd’hui  ne valent pas mieux que celles du passé récent ou lointain. Mais il y a des guerres que l’on n’a néanmoins pas le droit de perdre. Le combat de la liberté, du savoir, de l’art contre l’obscurantisme des partisans de Daech, La menace propre à terrasser notre civilisation si nous n’en prenons pas garde. Ces hommes veulent effacer l’histoire nous dis Gaudé. Le saccage des musées, le sort réservé aux reliques du passé, passant de mains en mains depuis des siècles malgré les écueils, ce Moyen Orient ou tant de sang à coulé et coule encore. Au milieu du chaos, le miracle de l’amour unissant deux êtres au destin s’entrecroisant le temps d’une nuit d’étreinte où les corps célèbrent la vie face à l’absurde, au vide, à la quête de sens de nos existences noyée dans l’histoire, dans les histoires multiples et infinies, la petite et la grande histoire qui elles mêmes ne sont que le fruit du hasard ou de la providence selon les croyances de chacun. Un livre qui fait écho à l’actualité récente avec un talent rare, celui de confronter les époques qui ne sont que les différentes couches successives d’un même oignon. « Ecoutez nos défaites » c’est aussi ne pas faire abstraction du caractère illusoire de nos victoires. La métaphore de l’objet trouvé et choyé par les spécialistes, les archéologues, qui n’ont au final pour seule destinée que celle d’être perdue à nouveau, ou simplement détruit. Mais au fond Gaudé nous rappelle très justement, que nous sommes tous voués à l’oubli, à l’anonymat de la tombe. Un grand livre. Vraiment.

Ma note:♥♥♥♥♥/5.

Publicités

28 réflexions sur “Littérature : « Ecoutez nos Défaites » Laurent Gaudé

    1. Bonjour ! c’est gentil merci. Un plaisir de partager ce coup de cœur avec toi. Laurent Gaudé a un style d’écriture bien à lui. Son dernier livre est chouette. Tu as raison, il sera vite en poche vu qu’il va bien se vendre. Je l’espère en tout cas. Passe une belle journée. Heureux de faire ta connaissance ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Je n’ai encore jamais lu Gaudé. Les avis sont rarement fades sur cet auteur, on aime ou il dégoûte… ta chronique me donne carrément envie de tenter la découverte ! Je devrais aimer. Merci pour cet intéressant avis ! Bises et bon weekend 🙂

    Aimé par 2 people

    1. Merci cela me fais plaisir ! oui c’est vrai que c’est un auteur qui ne laisse pas indifférent. Son dernier livre est à mon sens très bon, en tout cas il m’a plu. Quand la grande histoire rencontre la petite, le style est sublime. Passe un bon weekend également ! Bises bretonnes 🙂 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. C’est gentil merci ! j’aime beaucoup ton nouvel avatar, très chouette ! c’est un excellent livre que je te recommande. J’en ai pris un autre complètement différent à la Fnac. J’en reparlerais prochainement sur le blog. Passe une belle journée. Bisous de ma Bretagne 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Très tentant, et encore plus après ce billet… Je suis contente que Laurent Gaudé quitte l’Antiquité. (je fais référence au dernier roman de lui que j’ai lu, mais pas son dernier, en réalité !).
    Bon week-end.

    Aimé par 3 people

    1. Merci à toi cela me fais toujours plaisir ! Un beau roman qui plaira aux amateurs de l’auteur. Je l’ai dévoré. Quand on aime l’Histoire c’est un plaisir de lecture. J’ai toujours apprécié son style. Je n’ai pas lu par contre son avant dernier livre qui ne me tentait pas.
      Je te souhaite une bonne soirée !

      J'aime

    1. Merci Carole. Complètement, j’aime l’Histoire plus que tout, c’est ma formation universitaire et ce livre nous fais réfléchir sur ces moments qui ont survécu au temps qui dévore tout ou presque. Le style est sublime comme à chaque fois avec Gaudé. En plus, c’est aussi un livre très « actuel » en ce sens ou il nous parle des tourments actuels, de ce qui menace les fondements mêmes de notre civilisation à savoir Daech. Passe un bon weekend Carole 🙂 Bises bretonnes pour toi !

      Aimé par 1 personne

    1. c’est gentil merci Emilie ! gros coup de cœur pour cet ouvrage de la rentrée littéraire. Le style est superbe et quand on aime l’Histoire c’est un régal, doublé d’une réflexion sur le mal incarné par le terrorisme de Daech. Passe un bon weekend Emilie ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Pour le style, c’est Gaudé ! On aime ou pas d’ailleurs, certains le lui reprochent en disant « Gaudé a encore fait du Gaudé », moi j’ai envie de leur dire « hé bien c’est pour ça qu’on l’aime !!! » 😆 C’est vrai que son avant-dernier ne me tentait pas mais j’en ai lu 5 de ce grand Monsieur (dont un recueil de nouvelles pas chroniqué) et à chaque fois, j’en sors éblouie…Bisous et à bientôt (j’essaie de revenir mais…pas facile ! 😦 )… Je suis au moins à nouveau mes blogs « amis » comme je peux ! 😀

        Aimé par 1 personne

        1. entièrement d’accord, je n’ai pas lu son avant dernier. L’histoire ne me tentait pas même si la couverture du livre était, je dois le dire, sublime. Un grand écrivain et pour moi son dernier roman va plaire aux amateurs de son style et comme tu le dis si bien c’est pour cela qu’on l’aime !! Je suis heureux de ton retour, prends soin de toi surtout. Bisous et bonne soirée 🙂

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s