Cinéma : « Café Society » de Woody Allen

451098.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx


L’Histoire :  New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d’étouffer ! Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l’engager comme coursier. À Hollywood, Bobby ne tarde pas à tomber amoureux. Malheureusement, la belle n’est pas libre et il doit se contenter de son amitié. Jusqu’au jour où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre. Soudain, l’horizon s’éclaire pour Bobby et l’amour semble à portée de main…
Woody Allen a fait l’ouverture du festival de Cannes avec son « Café Society« , hors compétition bien sûr (le réalisateur n’a jamais accepté d’être à Cannes en compétition). L’occasion de mesurer à l’aune de cette livraison annuelle, l’état de forme du vieux monsieur qu’on aime tant aimer. L’inconditionnel que je suis a lu des critiques dithyrambiques dans tous les médias. C’est dit, après « un homme irrationnel » un poil décevant, nous allions voir de quel bois se chauffe notre réalisateur. Malheureusement, je dois bien reconnaître qu’à la sortie de la salle de cinéma, c’est le sentiment de frustration qui prédomine. Le casting avec Kristen Stewart en tête (qui elle est excellente) pêche en ce sens ou l’on ne croit pas une seule seconde au rôle du très fade Jesse Eisenberg (quel manque de charisme !). Par quel miracle une femme comme Blake Lively ou encore Kristen Stewart tomberait amoureuse d’un tel homme. Lorsqu’il joue les niais passe encore, mais quand il doit nous faire croire qu’il gère un night club avec tout le monde à ses pieds, là je dis stop. Ce n’est pas vraisemblable. Joaquin Phoenix est un immense acteur qui a, grâce à son talent, transcendé certaines faiblesses de « l’homme irrationnel« . Ici, j’ai trouvé les dialogues pas aussi incisifs que d’habitude, l’humour est trop rarement présent (si quand même cette conversion du frères gangster qui à l’heure de la mort préfère être un juif relaps et choisir le christianisme parce qu’il y a une espérance de vie après la mort). Les seconds rôles sont bons, les parents, le frère, la sœur et le beau frère communiste, j’aurais tant aimé que l’histoire creuse en ce sens là, au lieu de nous imposer ce que Woody Allen a déjà fait mille fois, c’est à dire nous dépeindre un monde bourgeois, le tout avec une musique jazzy trop de fois entendu. Woody Allen tourne beaucoup, trop sans doute à mon goût. Avec « Café Society », il recycle et reprend pèle mêle ce qui a fait le sel de son cinéma, à ceci près que le casting est loin d’être au diapason d’une photographie et de lumières splendides. Un Woody Allen en mode mineur en somme.
Ma note:♥♥♥1/2    /5.

wasp2015_day_39-0228.CR2

wasp2015_day_05-0185.CR2

564529.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités

36 réflexions sur “Cinéma : « Café Society » de Woody Allen

  1. Comme tu pourras le voir, je suis très en retard pour ce commentaire… Décidément flemmarde avec l’ordi cette année!!!
    Je vous trouve bien durs avec Woody et ce film!
    Même si j’en ai aussi préféré d’autres, je trouve la mise en scène de « Café Society » élégante et brillante.
    Le monde chic et rétro des années 30, où tout semble possible, est bien rendu ainsi que la nostalgie qui en émerge.
    J’ai aimé les ambiances jazzy (comme d’hab!), la forme du conte avec voix off dans lequel les aléas et l’ironie de l’existence sont narrés avec talent.
    J’ai été vraiment émerveillée par la qualité de chaque plan du film, magie du Directeur de la photo, Vittorio Storaro, 75 ans!
    Les univers, les sociétés, Hollywood / New York, et les tempéraments qui s’opposent dans ce film m’ont fascinée.
    Apparemment j’ai également été plus sensible que toi à l’humour (même clichés, bien vus cependant) qui émerge régulièrement, faisant habilement cohabiter comédie et drame.
    Pour moi, un film à la fois doux et amer, romanesque et romantique, comédie semi-tragique.
    C’est vrai que ce Woody, « c’est comme avant », à l’ancienne, avec la guéguerre entre New York et Los Angeles, avec tous les ingrédients qu’il affectionne et une passionnante réflexion sur tous ses thèmes de prédilection ( ceux de « Match Point » me semblent ici prolongés de façon plus sentimentale et mélancolique).
    Aucune réserve pour les choix et jeux d’acteurs, ils m’ont tous embarquée et emballée!
    J’avoue … je suis allée voir ce film 2 fois!!!
    C’est vrai que le rituel d’un film par an nous rend peut-être plus exigeant avec Woody… mais un jour ces rendez-vous rituels vont malheureusement nous manquer!!!…
    Voilà, voilà mon ressenti Frédéric… et ce retard me donne l’occasion de te souhaiter une bonne fin d’année… Pour ma part, j’attends avec impatience qu’elle se termine, (elle me fut bien difficile) et que la suivante soit vraiment meilleure…
    Grosses bizzzzz

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marithé ! c’est avec un grand plaisir que je te retrouve sur ce blog. On l’aime notre Woody, tellement même que parfois je le reconnais volontiers on se met à attendre davantage encore de lui.. éternel insatisfait que je suis 😉 Eastwood, Woody Allen, Scorcèse, Spielberg.. il fait bon de les avoir encore là avec nous malgré les années et ce foutu temps qui file. Je te souhaite Marithé de passer de bonnes fêtes ! tu verras l’année 2017 sera riche dans le bon sens du terme 🙂 @bientôt ! Grosses bises pour toi de Bretagne. Prends soin de toi ! 🙂
      Frédéric

      J'aime

    1. Merci Pauline ! Woody Allen est un de mes réalisateurs préférés. Les acteurs, les décors, c’est un bon cru. J’ai préféré « L’homme irrationnelle » avec Joaquin Phoenix (acteur que j’adore). Par contre je ne sais pas si ce film « café society » est tiré d’un livre. Passe une belle journée Pauline 🙂

      Aimé par 1 personne

        1. j’adore le cinéma, j’essaie d’y aller un maximum pour les voir en salle. C’est toujours un bon moment.. sauf quand le film est mauvais.. 😉 mais ça m’arrive rarement, j’essaie de choisir au mieux. Pour Woody Allen, j’adore « escroc mais pas trop », il joue dedans et c’est du tout bon. Il y en a tellement des bons films de lui. Bonne soirée Pauline 🙂

          Aimé par 1 personne

  2. Je trouve que le film a vraiment décollé avec l’apparition de Blake Lively (comment peut-on être aussi suvlime ?). La fable amoureuse sans happy end, qui montre la vie, les choix qui nous emprisonnent alors que l’on croit avoir fait les bons mais avait-on le choix ? Après qu’il ne soit plus libre pour elle, la relation entre Kristen Stewart et Eisenberg est puissamment touchante (Kristen Stewart qui est adorable de bout en bout, allaluiah elle sourit enfin !) Comme si Jesse Eisenberg jouait le rôle d’un Woody jeune que Woody ne peut plus jouer (les épaules voûtées, le pantalon remonté jusque sous les bras). Mais même décevants je suis toujours tellement bien dans les films de Woody 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Blake Lively est très belle.. trop belle, je préfère le charme de Stewart (tu as vu le fan loll) 😉 Un Woody, même moyen, reste supérieur à 90% de la production actuelle. Disons qu’il est en mode pantoufle.. Oui je te rejoins, mais je regrette le temps où il jouait dans ses films. Merci de m’avoir donné ton sentiment sur ce film, c’est cool ! bon après midi à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Woody Allen est un peu au cinéma ce que Modiano est à la littérature ! 😆 Avec Modiano, les inconditionnels diront que chaque livre même mineur s’inscrit dans l’Oeuvre… Avec Woody c’est plutôt une histoire de muses ! Qui sera LA Muse cette année ? 😉 Pour moi (mais c’est très personnel), aussi jolies soient-elles, Kristen Stewart et Blake Lively sont encore des actrices de séries (oui certains vont hurler je sais)… 😀 Mais désolée, elles n’ont pas encore l’envergure d’une Mia Farrow, Diane Keaton ou autres actrices charismatiques qui ont fait le succès de W. Allen. Quant à l’acteur, je ne le connais pas, je ne me permettrais donc pas de donner mon avis… Et puis, heureusement qu’il lui reste l’humour juif new-yorkais à papy Woody (80 balais quand même), il faut savoir lever le pied plutôt que de commettre ce genre de film ! Tu m’as coupé l’envie ! Billet très explicite ! Merci ! Bises 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. excellente comparaison, c’est drôle et tellement juste. Penser l’œuvre de Woody Allen en fonction de ses coups de cœurs pour telles ou telles muses, c’est une analyse vraiment pertinente. Par pitié qu’il revienne à de vrais actrices qui ont un charisme réel et pas seulement une plastique. Kristen Stewart n’a pas une filmographie étincelante c’est le moins que l’on puisse dire, les twilight 😉 je te rejoins au risque de me faire lyncher par des masses d’adolescentes du monde entier loll, c’est très faible. Alors oui il filme cette dernière avec amour, la photo est belle mais à l’aune de ce qu’il a déjà fait c’est à mon sens mineur. La presse s’est empressée d’aimer parce qu’ils ont peurs d’avouer que Woody Allen tourne trop.. C’est un immense réalisateur, là dessus pas de doute mais depuis « Match Point », ça fait dix ans tout pile, presque rien de vraiment convaincant. Au moins dans « l’homme irrationnel » il y avait Joaquin Phoenix, mais là cet acteur c’est juste pas possible.. il n’est pas drôle, alors que Woody Allen l’était quand il jouait dans ses films, plus jeune. Comme toi je me demande à présent qui va être la prochaine muse 😉 Je ne sais pas si tu la connais, mais il y a une jeune actrice (27 ans je crois) qui joue super bien et que j’ai découvert récemment : Alicia Vikander. Elle a du charisme je trouve. Merci à toi Asphodèle, c’est riche d’échanger avec toi.
      Passe un bon weekend ! Bises 🙂 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Merci Frédéric pour le compliment mais échanger avec toi est un plaisir partagé ! Je sais bien que mon blog vire blog de cuisine en ce moment (lol) mais je partage ce que je fais le plus et (malheureusement pour moi mais avec bonheur quand même) c’est la cuisine qui prend beaucoup de place… Je lis quand même mais les billets ne suivent pas, il y en a deux à venir si ça peut te rassurer !!! 😀 Pour en revenir aux critiques, tu sais c’est un nid de requins : on brûle aussi vite ce que l’on a encensé la veille donc je me fie maintenant davantage aux blogs, que ce soit pour le cinéma, les livres et même la cuisine !!! 😀 C’est très consensuel d’aimer Woody Allen au regard de son riche passé cinématographique, mais comme tout le monde il n’est pas à l’abri de ratages somptueux ! On en revient aux muses, plastiquement idéales mais certainement moins inspirantes…et puis il faudrait aussi qu’il produise moins pour se renouveler ou du moins choisir ses acteurs… Nous sommes d’accord ! Bises, bonne fin de soirée et bon week-end à venir ! P.S. : Non, je ne connais pas Alicia Vikander ! Mais j’ai vu que j’avais encore un billet de retard chez toi sur un film, je viendrai demain , j’aurai plus de temps, soupir ! 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. j’aime bien aussi tes recettes, cela donne des idées au gourmand que je suis 😉 hâte de lire les deux notes à venir. Je me fie moi aussi davantage aux avis des personnes sur internet. Il n’y a pas d’enjeu ou d’arrangements entre ami(e)s pour dire que tel film est bien juste parce qu’on connaît le producteur ou le réalisateur.. loll Passe une bonne après-midi 🙂 Bises bretonnes !

          J'aime

  4. Hmmm… J’avais espoir qu’il me renoue avec lui, mais à voir quand même! Merci pour ton avis toujours aussi éclairé, tu me rappelles que j’ai certains classiques à ne pas manquer

    Aimé par 1 personne

    1. merci c’est gentil Andy 🙂 Woody Allen a une liste de classiques impressionnantes. Je regrette le temps où il jouait dans ses films car il avait un potentiel comique impressionnant. Depuis quelques années, il s’endort sur ses lauriers, un film par an c’est trop surtout à son âge. Celui-ci, j’en attendais sans doute trop, résultat c’est un film mineur dans sa filmographie. Hâte de connaître ton avis sur ce film. Passe une bonne soirée Andy 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Oui « minuit à Paris » était très sympa. Je suis un grand amateur de ses films habituellement. Je trouve que ce « café society » pêche par son casting (surtout avec cet acteur benêt au possible), les images sont belles mais le sujet est vu et revu. J’ai préféré son précédent « l’homme irrationnel » avec l’immense Joaquin Phoenix ! La Ba ne me disais trop rien mais bon je vais voir tous ses films au cinéma mais là je n’adhère pas. Woody Allen ne se bonifie pas avec l’âge. Hâte de connaître ton sentiment sur ce film. Merci pour le compliment, c’est gentil 🙂 Passe une belle journée 🙂 Bises.

      Aimé par 1 personne

      1. Bon, eh bien je te rejoins sur le sentiment de frustration… A part la photographie et Kristen Stewart (qui n’a jamais été si sublime !), il n’y a pas grand chose à retenir de ce Woody. Les deux derniers plans sont assez beaux, la lumière est très bien travaillée, mais le scénario laisse à désirer. Ca parle beaucoup, comme toujours chez Woody, mais ça ne va très loin… Je regrette beaucoup que le récit soit parasité par ces histoires de famille et de gangsters qui ne trouvent pas grâce à mes yeux, à part pour les quelques répliques piquantes, et par cette voix-off trop explicative. L’histoire d’amour m’aurait largement suffi, mais c’est mon côté romantique qui parle ^^

        Aimé par 1 personne

        1. excellent cool de m’avoir donné ton avis sur ce film. On se rejoint. Je suis romantique aussi ^^ mais là je n’ai pas trouvé l’histoire crédible. Kristen Stewart est très belle.. j’oserais dire trop, on peine à croire qu’elle puisse tomber amoureuse de ces deux hommes. Là c’est mon côté réaliste qui parle loll Quand on voit Black lively, l’actrice blonde lui demander s’il ne trouve pas que depuis la naissance du bébé elle est prise quelques kilos… je me dis aie la fille fait 1m80 pour 50 kg au bas mot, non Woody tu n’es pas dans la vraie vie là 😉 moi j’ai besoin de croire au plausible dans une histoire sinon ça devient de la science fiction ! Passe une bonne après midi Emilie 🙂 Bises.

          J'aime

    1. Je comprends. Moi tu vois j’adore ses films mais je trouve que ces dernières années le niveau n’est plus le même.. en gros c’était mieux avant loll Déception pour moi, « l’homme irrationnel » avec Joaquin Phoenix était bien meilleur à mon goût.
      Je te souhaite une bonne soirée Carole! bisous de ma Bretagne pour toi 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. oui l’ennui et un grand sentiment de vide avec des choix d’acteurs pour le moins discutable. De ce point de vue « l’homme irrationnel » lui est supérieur avec l’immense Joaquin Phoenix ! Bises 🙂

      J'aime

    1. On reconnaît son style entre mille, mais ce « café society » ne m’a pas emballé alors que je suis pourtant un grand admirateur de ses films. J’ai hâte de connaître ton point de vue sur celui-ci. Bonne séance 🙂 Bises pour toi ma chère Apolline ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s