Cinéma : « Batman V Superman : L’Aube de la Justice » de Zack Snyder

130929.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx


L’Histoire : Craignant que Superman n’abuse de sa toute-puissance, le Chevalier noir décide de l’affronter : le monde a-t-il davantage besoin d’un super-héros aux pouvoirs sans limite ou d’un justicier à la force redoutable mais d’origine humaine ? Pendant ce temps-là, une terrible menace se profile à l’horizon…
Il y avait plusieurs interrogations à lever autour de ce « Batman V Superman : L’Aube de la Justice ». DC Comics et le conglomérat Time Warner jouait très gros sur ce film, tant parce qu’il fallait contrer l’offensive des Héros Marvel de Disney et leurs Avengers, mais aussi parce qu’il voulait imposer la nouvelle licence de la « Justice League. » Un duel au sommet donc pour toutes les raisons invoquées. Première nouvelle, depuis la sortie du film, ce dernier à engrangé des centaines de millions de dollars partout dans le monde alors que la campagne de la critique presse a été particulièrement violente contre celui-ci. Le public semble donner tort à ceux qui ont voulu voir dans ce « Batman V Superman » un énième blockbuster sans âme. La presse US en particulier n’a pas été très tendre. Qui a raison ? Levons tout d’abord l’une de nos premières interrogations. Ben Affleck campe avec talent un excellent Batman. Pour ceux qui en doutait, la réponse de l’acteur est cinglante : IL est Batman. Henry Cavill quand à lui poursuit son chemin avec lui aussi de la réussite. Son Superman est dans la lignée de ce qu’il avait déjà réalisé dans « Man Of Steel« . Aux manettes de ce projet dantesque Zack Snyder, qui lui aussi ne laisse pas indifférent la critique. Si vous avez aimé « Man Of Steel » vous aimerez « Batman V Superman » tant ce dernier est une nouvelle fois l’archétype même du travail de Snyder. Car oui en effet, ce film reprend peu ou prou l’œuvre déjà conséquente du réalisateur. Je ne vous le cache pas, je fais partie de ce qui trouve du talent au bougre. Pourtant, ce film est loin d’être parfait. La première heure est même assez assommante. On peine à comprendre les enjeux, l’ensemble tourne au ralenti mais c’est sans compter sur une deuxième heure dantesque où Snyder semble enfin se lâcher. Les effets spéciaux omniprésents sont réussis, certaines séquences sont même assez grandioses. Alors oui Zack Snyder n’est pas Nolan, comprenez par là que le côté Geek du personnage est palpable dans son œuvre. Snyder fait du Snyder mais il donne aussi une tonalité sombre à son long métrage. DC Comics est plus adulte de ce point de vue que Marvel c’est une certitude pour moi. Les film de Snyder ont l’esthétique de certains jeux vidéo, le tout étant de se laisser emporter par ce postulat de départ, de s’y abandonner. La dernière demi heure peut au choix être vu comme du grand n’importe quoi ou bien, et c’est là mon avis, être perçu comme un combat dantesque prenant. Et la « Justice League » dans tout cela me direz vous ? Wonder Woman apparaît bien tendre à côté de nos deux héros en cape. Manque de charisme et d’intérêt ? ce qui est sûr c’est que la sortie du film qui devait lui être consacré est repoussée aux calendes grecques. Malgré toutes les réserves que l’ont peut légitimement posées sur ce « Batman V Superman : L’Aube de la Justice« , on peut affirmer qu’il contient néanmoins suffisamment de bons moments pour rendre ce dernier, certes pas impérissable mais fortement distrayant. Si Snyder échoue dans sa façon de donner un intérêt à la « Justice League », il m’a donné à l’inverse sacrément envie de voir un nouveau Batman ou Superman en solo. Et en cela, c’est déjà pas mal !
Ma note:♥♥♥1/2   /5.

sam_r3_v11c6_151015_15mj_g_r709f.278306.tif 375792.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

578587.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités