BD et Romans graphiques

Roman graphique : « Carbone & Silicium » de Mathieu Bablet

L’Histoire : 2046 Derniers nés des laboratoires Tomorrow Foundation, Carbone et Silicium sont les prototypes d’une nouvelle génération de robots destinés à prendre soin de la population humaine vieillissante. Élevés dans un cocon protecteur, avides de découvrir le monde extérieur, c’est lors d’une tentative d’évasion qu’ils finiront par être séparés. Ils mènent alors chacun leurs propres expériences et luttent, pendant plusieurs siècles, afin de trouver leur place sur une planète à bout de souffle où les catastrophes climatiques et les bouleversements politiques et humains se succèdent…

Je remercie chaleureusement Hélène ou LadyDoubleH du blog https://lettresdirlandeetdailleurs.wordpress.com/ pour cette découverte !

https://lettresdirlandeetdailleurs.wordpress.com/2021/02/16/carbone-silicium-mathieu-bablet-bd/

Ma note : Attention Chef d’œuvre !

Note : 5 sur 5.

Après le phénomène SF que constituât « Shangri-La », sélection officielle du FIBD d’Angoulême 2017, c’est peu dire que l’on attendait le nouveau projet de Mathieu Bablet avec impatience ! Lauréat du prix BD France Inter/Fnac, le jeune prodige de la SF a une nouvelle fois réussi son pari avec un roman graphique « Carbone & Silicium » d’une ambition et d’une grâce folle. En près de 300 pages il redessine et repousse les frontières de la SF avec une œuvre post apocalyptique et philosophique convoquant aussi bien Asimov et ses lois sur la Robotique, que Blade Runner de Philip K Dick, entre autres sources d’inspirations. Car de l’inspiration Mathieu Bablet n’en manque pas tant cette BD est traversée par le souffle de l’histoire, celle de notre futur, de notre avenir à l’heure où le réchauffement climatique, l’épuisement des ressources de la planète, l’apocalypse nucléaire, les pandémies et la surpopulation menacent de toutes parts. C’est à une odyssée robotique à laquelle nous assistons. Carbone et Silicium sont deux entités, deux IA fabriqués dans la Silicon Valley en 2046. Ils seront les témoins de tous les déchirements de l’humanité, de toutes les compromissions, de toutes les lâchetés de notre espèce. Deux IA dont on promettaient une espérance de vie de quinze ans afin de pouvoir vendre plus de robots, toujours plus et les renouveler sans cesse, sans fin. Oui mais voilà, lors d’un voyage d’essai en Inde, Silicium, qui a le corps d’un Robot homme, s’échappe et s’en va découvrir le monde, son obsession. Carbone, dans son corps de Robot femme, n’aura qu’une idée en tête le retrouver et vivre à ses côtés. On suit les évolutions de l’intelligence artificielle à l’heure des réseaux sociaux, des téraoctets de données échangées en quelques secondes. On contemple l’abîme dans lequel l’homme s’effondre. Ses braises et ce feu ardent de la guerre et des révoltes d’abord entre hommes puis entre robots et hommes ne sont qu’une étape dans la perception visionnaire de Mathieu Bablet. Ce monde qu’il bâtit sous nos yeux est aussi effrayant que fascinant et les planches des illustrations sont absolument sublimes. On a le vertige, surtout dans le dénouement de ce roman graphique puissamment évocateur. A lire aussi, la magnifique postface d’Alain Damasio (La Horde du Contrevent) qui offre des clés aux lecteurs pour analyser ce roman graphique dantesque. On est ébloui, tout simplement par cette immersion dans les scénarios possibles du futur de l’homme et du robot. Les hommes sont de plus en plus connectés, se perdent dans les couloirs du temps et les robots sont appelés à exercer des tâches qui autrefois incombaient aux premiers. Mais il y a une chose que l’homme ne pourra jamais avoir et concevoir c’est l’immortalité. La finitude du corps, sa lente et inexorable décomposition, Mathieu Bablet l’imagine aussi pour le robot, mais ce dernier peut changer de corps grâce aux réseaux connectés. Avec « Carbone et Silicium » Mathieu Bablet tutoie les sommets du genre. C’est inconcevable quand on aime la BD, de passer à côté de ce qui est un classique instantané de la BD SF ! Culte et visionnaire.

Carbone & Silicium, par Mathieu Bablet, éd. Ankama, coll. Label 619, 272 p., 22,90 €.

(47 commentaires)

  1. Cette bande annonce, ce sujet perclus d’influences majeures de la SF (ça me fait penser aussi beaucoup au Manga « Ghost in the shell »), et surtout ton texte passionné et passionnant m’entraînent inexorablement vers l’histoire de ces androïdes dont je ne sais s’ils rêvent de moutons électriques. 😉
    Merci Frédéric pour cette belle chronique.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup ! ah ce cher Philip K. Dick, mon auteur préféré de SF et de loin, un pur génie, j’adore ta référence 😉 Mathieu Bablet est très impressionnant. Son travail est foisonnant et mêle avec beaucoup de talent des influences majeures de la SF. Les illustrations sont superbes. Vraiment je pense que tu adorerais. J’en lirais d’autres de lui c’est sûr pour les chroniquer sur le blog ! belle soirée à toi 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Merci beaucoup maman ! Je vais te la prêter. C’est Hélène qui me l’a fait découvrir et je la remercie chaleureusement car quel bonheur que ce roman graphique exceptionnel signé illustrations et histoire de Mathieu Bablet. J’en lirais d’autres c’est sûr pour les chroniquer sur le blog 😊 Et moi j’ai beaucoup de chance de t’avoir comme maman, je t’embrasse fort 😘😍 💙

    Aimé par 1 personne

  4. Si c’est inconcevable de passer à coter, je vais alors le noter dans ma liste d’envies de ce pas ! 🤭 Cette BD et ton avis font étrangement échos a l’actualités , du moins pour une science fiction se déroulant dans le futur. Et en même temps les années 2040, ce n’est pas si loin quand on y pense.. merci pour cette belle chronique, bonne soirée 🙂✨

    Aimé par 2 personnes

  5. J y croyais vraiment… mais vraiment… mais vraiment au mois de mars sans achat… c était sans compter sur ton retour sur ce livre que je guettais !! Très beau retour bravo 👏

    Aimé par 2 personnes

  6. je n’étais pas trop tentée au départ mais la vidéo m’a quand même plu alors pourquoi pas si je le vois à la BM
    j’ai ma pile BD romans graphiques en pleine expansion…Soit il y a davantage de sorties soir je fais plus attention 🙂
    et c’est drôle mon budget est en train d’exploser!!!
    en général, j’achète beaucoup de livres, surtout d’occasion, mais depuis un an je bats mes records 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Merci beaucoup ! ah tu sais j’ai eu le même problème avec le blog d’Yvan qui s’est fait tentateur pour le Chuck Wendig « les somnambules » que j’ai commandé sur Rakuten. Dur de résister😂 là c’est de la SF avec de splendides illustrations. Du grand art. Une tentation qui vaut le coup😉. Belle après midi à toi Maud 😊

    Aimé par 1 personne

  8. Cette année j’ai pour objectif de lire davantage de romans graphiques et BD. Je prends un grand plaisir à découvrir ces différents univers 🙂 Les objets sont magnifiques, les couvertures attirent l’œil ! Pareil, j’aime bien acheter en occasion sur Rakuten 🙂 certains romans graphiques frôlent les 40 euro mais quand on aime.. 😉 Belle après midi Eve 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Ha oui !! Bah moi je vous suis tous les 2 😉 alors tu as bien mérité ton surnom 🤩 c est moi qui te le dis 🤪😉
    Belle fin de journée également 😉

    Aimé par 1 personne

  10. bonjour, comment vas tu? j’ai découvert cet auteur lors de sa participation à la bd collective midnight tales. j’avoue que j’ai un peu de mal avec son trait. passe un bon mercredi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  11. Je l’ai terminé il y a peu et c’est vraiment grâce à toi. Je suis ravie d’avoir pu découvrir cet univers si riche et ses graphismes. Merci beaucoup pour cette découverte !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :