BD et Romans graphiques

BD-thèque : « Le Plongeon » de Séverine Vidal et Víctor L. Pinel (Bamboo Editions-Collection Grand Angle)

L’Histoire : En fermant une dernière fois les volets de sa maison, Yvonne, 80 ans, abandonne 40 ans de vie pour intégrer un EHPAD. Le changement est rude pour cette femme indépendante, d’autant qu’elle a encore toute sa tête. Elle a du mal à s’acclimater à cette nouvelle vie, qui la rapproche douloureusement de la mort. Prise dans le tourbillon inéluctable de la vie, l’octogénaire décide de s’offrir une dernière parenthèse enchantée.

Je remercie chaleureusement Babelio, les Editions Bamboo et la collection Grand Angle pour cette lecture et leur confiance !

Ma note :

Note : 5 sur 5.

C’est un sacré pari que viennent de réussir Séverine Vidal, au scénario, et l’illustrateur coloriste Victor L. Pinel : celui de nous faire vibrer sur l’histoire d’Yvonne qui rejoint un Ehpad, suite à la vente de sa maison, parce que son mari Henri est décédé. Il en faut du talent car on peut tomber dans certains écueils évités ici dont celui du misérabilisme. Pas de ça ici, et les talents de scénariste de Séverine Vidal sont une nouvelle fois mise en évidence. Celui-ci est d’une rare sensibilité et l’on ressent une profonde émotion à la lecture de la BD « Le Plongeon » publiée aux Editions Bamboo dans la collection Grand Angle. La couverture splendide est signée Victor L. Pinel et elle est à l’image de la réussite de cette BD qui voit arriver Yvonne à l’Ephad « Les Mimosas ». Un tout autre monde où l’on infantilise souvent les personnes âgées. Mais pas de ça pour Yvonne, dont le personnage est très attachant, drôle, et qui cache une vraie sensibilité. Il y a ainsi une scène déchirante, avec son chien âgé Bellouche, au tout début de notre histoire. Toute la souffrance de laisser Bellouche se passe dans le regard et les larmes d’Yvonne. Il y a de la pudeur mais le scénario brillant, touchant de Séverine Vidal nous ménage également de beaux moments de rire, d’humour avec la galerie de personnages haut en couleur des « Mimosas ». Les visites de Tom son petit-fils préféré font du bien à Yvonne qui souffre parfois de mélancolie. Elle rencontre P.F. ou Paul-François qui lui refait prendre goût à la vie et à l’amour. La sexualité des personnes âgées est encore tabou mais Séverine Vidal aborde le thème avec délicatesse et talent. Yvonne aime Paul-François et puis il y a aussi la gentillesse de Youssef, l’infirmier compréhensif et qui soutient Yvonne, dans sa démarche d’aller vers la vie, alors que la mort rôde au bout du chemin. Elle rôde, mais c’est de vie dont il est question ici. Yvonne et ses ami(e)s s’offrent une parenthèse enchantée. Il nous démontre que même âgées et en Ehpad, ces derniers ont encore besoin des plaisirs simples de la vie. « Le Plongeon » c’est l’Ehpad comme vous ne l’avez que rarement vu en BD. Les illustrations m’ont plu également. Le travail de Victor L. Pinel fait merveille et donnant du caractère aux personnages, à leurs visages, expressions. C’est assurément une BD à découvrir en cette rentrée 2021.

(32 commentaires)

  1. Bonjour Frédéric
    J’avoue, je ne suis pas lectrice BD, mais je suis touchée par le scénario et la façon dont tu en parles. « C’est de vie dont il est question « … Tout est dit. Ou presque.
    Merci Frédéric pour ce beau retour Bien mérité me semble-t’il.
    Je note ( pour l’offrir)
    Bel après-midi à toi Et, bien sûr, mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2021. A bientôt

    Aimé par 2 personnes

  2. Oh qu’elle semble belle, cette BD! Le bleuté de la couverture, j’adore! On imagine bien la profondeur émotionnelle… et ce sujet m’intéresse. Si elle croise mon chemin, je l’embarque. Merci pour tes mots, qui nous embarquent aussi, à chaque fois. Bonne soirée, je t’embrasse.

    Aimé par 2 personnes

  3. Merci beaucoup Nadège ! Tout comme toi, je trouve la couverture absolument splendide et l’histoire est à la fois émouvante mais aussi avec des pointes d’humour. C’est audacieux et fort intéressant de publier une BD sur cette thématique. Je l’ai reçu avec Babelio. Cela confirme mon envie de lire plus de BD. Merci infiniment pour tes mots Nadège, ça me touche. Passe un excellent week-end, je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

  4. Le sujet mérite que l’on s’arrête sur cette histoire. D’autant plus que la majorité d’entre nous serons confrontés à cela à un moment ou l’autre. J’aime l’idée que Séverine Vidal prenne le parti de la vie plutôt que faire peser le poids de la mort à venir.
    Merci Frédéric.

    Aimé par 1 personne

  5. Sujet très difficile surtout lorsqu’on vieillit.
    L’Ehpad fait peur. En tout cas, à moi, il me terrifie !
    Surtout je ne voudrais pas qu’on m’offre cette BD qui me semble superbe par le graphisme et pleine de respect …J’y verrai un message subliminal 😉 . Non, je verrai plus un cadeau pour des personnes qui pensent que passé l’âge de la retraite, la personne est sur un siège éjectable vers la mort ! En tout cas, merci bcp pour cette présentation. Il s’agit bien depuis quelques temps de changer le regard sur la vieillesse avec le dernier Pivot, le livre de Laure Adler et celui-ci, et d’autres… Surtout lorsque on pointe du doigt la vieillesse comme responsable des pbs de santé publique et économiques que ce virus engendre ! Ne les laisser pas nous diviser et cette BD peut y contribuer ! Merci bcp Frédéric 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Excellent ! oui on pourrait y voir un message subliminal 😉 C’est une BD très respectueuse, le mot est très juste et représente bien ce qu’a voulu faire Séverine Vidal. Le but ici n’est surtout pas de tourner au ridicule les personnes âgées, nos aînés comme j’aime les appeler. Mes grands parents paternels ont 86 et 90 ans et ils sont encore autonomes. Ils vivent dans leur appartement sur Paris. Je ne vois donc pas la vieillesse comme un naufrage mais plutôt comme une chance d’avoir pu vivre jusqu’à cet âge. Ils n’ont jamais été aussi heureux. Je n’aime pas non plus quand on pointe du doigt nos aîné(e)s, c’est mesquin, en sachant que tous nous passerons par cette étape. Merci beaucoup Matatoune pour ton commentaire. Passe un excellent week-end 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. je le note mais j’y vais à reculons car je suis en plein dedans: ma mère y est entrée il y a 2 ans (95 ans ! )on l’a maintenue à domicile le plus longtemps possible mais les chutes, les auxiliaires de vie qui commençaient à paniquer, et mes problèmes de santé impossible de faire autrement…
    Je peux te dire une chose, c’est extrêmement culpabilisant… et le 1er confinement a été difficile dans leur chambre toute la journée les neurones se sont fait la malle 🙂 mais il n’y a eu aucun cas de COVID 🙂
    J’ai commencé le livre de Laura Adler mais je me suis arrêtée en route, car le senior basching est quasi quotidien alors qu’elle est d’accord avec moi en fait…
    mais les dessins me plaisent…
    désolée d’avoir envahi ton blog avec mes réflexions morbides belle journée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Je comprends Eve, cela fait résonance à des choses pas facile. Mes grands parents paternels de 86 et 90 ans sont encore autonomes et vivent sur Paris. Ils sont dans leur appartement. La question de mettre sa mère ou son père en Ehpad doit être culpabilisante et angoissante. C’est une BD tourné vers la vie. Le scénario aborde par touche, et une pudeur qui m’a plu, ce que c’est d’être en Ehpad. Mais je comprends que cela te fasse penser à ta maman. Je déteste le « senior bashing », nous devons avoir du respect et de l’affection pour nos aîné(e)s. Je te rejoins totalement Eve. 🙂 Ne t’inquiètes pas, ici sur ce blog je suis toujours ravi de recevoir tes commentaires alors merci Eve ! Beau week-end, on a du soleil 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. C’est très bien d’aborder le sujet de la vieillesse, cela concerne tout le monde, on voit ses proches vieillir, on vieillit soi-même. C’est la vie et il faut s’y confronter. Merci de cette présentation très intéressante ! Bonne soirée Frédéric !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :