Littérature : « Vindicta » de Cédric Sire

9782902324002_1_75L’Histoire :  » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé.  » Leur plan semblait sans risque. Le bijoutier ne porterait pas plainte pour ce braquage car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginaient avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes. Mais maintenant, l’irréparable est commis et un monstre vengeur est lâché à leurs trousses.« 

Tout a déjà été écrit au sujet de « Vindicta« , le thriller phénomène de cette année. Publié en mars chez Metropolis, ce livre de Cédric Sire est sans aucun doute ce que j’ai lu de meilleur en matière de suspens et d’intensité. Une poussée d’adrénaline vous saisis pour ne plus vous lâcher. On est pris dans les tourments d’une histoire qui au départ est somme toute banale. Quatre jeunes décident de faire un braquage chez un bijoutier. Ils s’appellent Damien, Élie, Audrey et Driss. Tout devait se passer comme dans leur plan. Seulement tout a foiré. Olivier, flic au grand cœur, mais aux méthodes peu académique, est en planque près de cette bijouterie. Il ignore tout du casse et s’occupe d’une autre affaire mettant en scène un avocat véreux. Il assiste au braquage mais sur ordre de son supérieur hiérarchique, il ne peut rien dire. Une fillette est renversée.. s’ensuit une implacable course contre la montre, car la bête s’est réveillée, tapi dans l’ombre, le « slender man » continue de faire ce pour quoi il a été créé : tuer, torturer, annihiler toute forme de vie. De flashbacks sur les théâtres d’opérations d’Afrique, du Moyen Orient et d’Afghanistan, se dessine peu à peu les contours d’une personnalité hors norme et dévoué, tel un ange exterminateur, prêt à tout pour réussir la mission qu’il s’est assigné. Le « slender man » traque ses proies. Olivier va tout tenter pour mettre fin à cet engrenage mortel. Un thriller d’une noirceur totale, réflexions sur ce qui fait de nous des monstres, sur le pardon et son pendant la vengeance. Plusieurs fois on pense toucher au but mais à chaque fois Cédric Sire nous embarque avec sa maestria dans les circonvolutions, les arcanes d’une histoire qui assemblent ses morceaux avec parcimonie, tout au long du récit, pour ne plus nous lâcher. Le « Slender man » hantera j’en suis certains les prochaines nuits que vous passerez après avoir achevé ce livre dantesque. Un succès phénoménal amplement mérité. Le style Cédric Sire ne s’embarrasse pas de scories. L’auteur va droit au but privilégiant l’action, le suspens pour bâtir un récit dont on imagine bien qu’il puisse être porté sur grand écran dans les prochaines années. Interrogeant la folie érigée en doctrine d’état, Cédric Sire fait bel et bien parti de ces rares auteurs capable de transcender un sujet pour en tirer une formidable leçon de courage et de vie. Mais avant cela, je vous préviens, le chemin sera constellé de morts. Un thriller envoûtant et hautement addictif que je vous recommande vivement.

Ma note: 5/5.

Broché: 577 pages
Éditeur : Metropolis (21 mars 2019)
Collection : Thriller

Cedric-Sire-2019