Histoire : « La Grande Guerre » André Loez – Alan Seeger (1888-1916) « Poésies »

1518205-gfL’Histoire : Un siècle après l’événement, la Grande Guerre reste d’une étonnante présence dans la mémoire, les productions culturelles et l’espace public. Elle suscite un foisonnement de recherches qui renouvellent les connaissances dans tous les domaines, des approches politiques et diplomatiques à l’histoire économique et sociale et, plus récemment, à celle des sensibilités, des identités ou de la violence. Ce livre en propose une synthèse précise et accessible. Il aborde des débats interprétatifs encore vifs : quelles sont les causes du conflit ? Quel sens donner aux entrées en guerre de 1914, et peut-on y lire une adhésion à la guerre ? Comment expliquer l’intensité de la violence ? S’agit-il déjà d’une guerre totale ? Pourquoi les combattants ont-ils obéi ou désobéi ? Quels ont été les effets sociaux du conflit ? Pourquoi son règlement est-il resté si fragile ? Pour répondre à ces questions, l’ouvrage propose un récit complet et détaillé, attentif aux spécificités nationales, nourri de références bibliographiques, permettant une première approche comme une étude plus approfondie de la période. Il s’attache à restituer les logiques sociales qui ont permis aux États, aux sociétés et aux individus d’endurer l’immense épreuve de 1914-1918.
André Loez est professeur agrégé d’histoire. Il est également doctorant et ses recherches portent sur la guerre 1914-1918. L’ouvrage présenté ici, se veut une synthèse de ce qu’a été ce conflit majeur dans l’histoire du XXème siècle. Il aborde différentes thématiques et fait notamment le point sur les débats (comme par exemple ceux concernant « les causes de la Grande Guerre »), sur l’historiographie en général, la bibliographie.. C’est concis, bien écrit et suffisamment intéressant pour nous ouvrir les portes d’une recherche plus approfondie sur le sujet. Un livre idéal pour se remettre en tête les grandes dates, les grands faits de cette guerre qui devait être la « Der des der ». Ma note:4/5.

201408012021-fullliste_Bibliographie-la-grande-guerre_4902FILES-WWI- ANNIVERSARY-FRANCEver4_alerte_001furl741852963Alan Seeger (1888-1916) est un poète américain mort au combat lors de la bataille de la Somme le 4 juillet 1916, jour de la fête nationale américaine. Il avait 28 ans. Il est l’auteur d’un poème célèbre et prémonitoire intitulé Rendez-vous avec la mort (I have a rendez-vous with Death). Ironie de l’histoire, ce fût l’un des poèmes favoris du président américain John F. Kennedy.

« J’ai un rendez-vous avec la Mort
Sur quelque barricade âprement disputée,
Quand le printemps revient avec son ombre frémissante
Et quand l’air est rempli des fleurs du pommier.
J’ai un rendez-vous avec la Mort
Quand le printemps ramène les beaux jours bleus.
Dieu sait qu’il vaudrait mieux être au profond
Des oreillers de soie et de duvet parfumé
Où l’amour palpite dans le plus délicieux sommeil,
Pouls contre pouls et souffle contre souffle,
Où les réveils apaisés sont doux.
Mais j’ai un rendez-vous avec la Mort
À minuit, dans quelque ville en flammes,
Quand le printemps revient vers le nord cette année
Et je suis fidèle à ma parole,
Je ne manquerai pas ce rendez-vous. »

J’apprécie également ce petit texte que l’on trouve sur la plaque en son honneur à l’ossuaire de Lihons.

Ô, si je devais tomber demain, enterrez-moi ici,
Afin qu’au dessus de ma tombe à chaque jour qui revit,
Les fleurs des champs puissent fleurir, et les tourterelles s’aimer,
Et les amoureux, dans cet endroit inconnu,
S’embrasser tendrement en regardant la lune qui luit.

Publicités