Groupe Culte du Dude : Oasis, leur Discographie !

Logo Oasis

A l’occasion de la sortie de « Dig out your Soul » le 7ème albums des frères Gallaghers d’Oasis, mon avis sur leurs discographie, essentiellement leurs six premiers LP studio :
Oasis c’est Le groupe qui a marqué mon adolescence, cela correspond à la fin de mon collège et mon entrée au Lycée, vers les 14-15 ans. Un jour j’ai vu un clip, une mélodie, une voix particulière, c’était le « Supersonic » des frères Gallaghers. J’ai tout de suite adoré. Nous étions en 1996. J’ai ensuite écouté « Définitely Maybe » et puis « (What’s The Story) Morning Glory », là encore la confirmation que ce groupe n’était définitivement pas comme les autres. J’étais de ceux qui ont fais la queue pour le « Be Here Now » en août 1997, depuis cette date je n’ai jamais manqué d’acheter le nouvel album d’Oasis le jour de sa sortie. Le 6 Octobre je ne manquerais pas à cette règle. Oasis c’est aussi le groupe qui m’a fait découvrir pleins d’autres artistes pop-rock, des plus anciens aux plus récents. C’est toute cette période avec les The Verve, Radiohead et autres énormes artistes.

Bien sûr dans leur déjà longue discographie il y eu des hauts et des bas, mais comme le fan fidèle que j’étais, j’ai toujours été là, je les aient toujours soutenu, un peu comme on supporte un club de football. Oasis ne peut pas laisser indifférent, ou l’on rentre dans cette « secte Gallaghers » ou alors on déteste, comme tous les grands groupes ou artistes, Oasis ne peut laisser indifférent. Maintenant alors que le premier single sort Lundi 29 septembre « The shock of the lightning » et l’album « Dig Out Your Soul » le 6 Octobre, il est peut-être intéressant pour moi d’effectuer un petit retour en arrière sur leur discographie, une façon de me faire plaisir et puis de me replonger dans mes classiques. Je viens d’ailleurs de m’acheter le rock’n Folck avec Oasis en couverture, et oui quand on est fan on ne compte pas… Oasis c’est donc six albums (bientôt le 7ème) une compilation de face B, un Live à Wembley et un Coffret Best Of.

Definitely Maybe

« Definitely Maybe » (1994) Le premier album, que dire sinon qu’il est culte à plus d’un titre, Oasis met la barre très haut tout de suite, « rock’n roll star », « live forever », « supersonic », un disque qui a déjà 14 ans et qui pourtant n’a pas pris une seule ride, tout est bon, rien est à jeter, de « Columbia » en passant par ma préférée du disque « slide away ». Bref vous l’aurez compris, ce disque est juste énorme et l’on ne peut comprendre l’arrogance des Gallaghers aujourd’hui si l’on a pas écouté ce LP. Catégorie Culte au même titre que le « Nevermind » de Nirvana ou du « OK Computer » de Radiohead.
Ma Note:*****/5.

« (What’s The Story Morning) Glory ? » (1995) Second disque et album le plus vendu à ce jour d’Oasis, plus de 20

(What's the Story) Morning Glory?

millions d’exemplaires dans le monde, Oasis atteint avec ce LP, le toit du monde et proclame haut et fort qu’ils sont le meilleur groupe de rock du monde. Un album truffé de hits mondiaux, les hymnes « Wonderwall » et « Don’t look back in anger », les très belles « cast no shadow » et « champagne supernova » hymne oasisien par excellence, apogée de l’écriture de Noël Gallagher, album fait sous substances interdites mais dieu que ces deux premiers disques sont bons et ont forgés la réputation du groupe. Ma Note:*****/5.

Be Here Now

« Be here Now » (1997) Troisième albums et disque qui partage la critique et les fans. Le premier single est imparable, véritable mur de son ce « D’You Know What I Mean », « Stand by me » est excellente, j’adore « Magie Pie », « Fade in out » et « All around the world », mais la tournée qui suit est celle de tous les excès, trop de drogue, arrogance Gallagher à son maximum, ont sent pour la première fois un essouflement dans l’inspiration de Noël Gallagher. 5 très bons titres sur 12 c’est trop peu pour nos frangins terribles qui nous avaient habitué à beaucoup mieux. De plus la production est quelque peu ampoulé et le disque sonne lourdement, le son est puissant comme pour masquer un certain manque d’inspiration. Le disque se vend à 8 millions d’exemplaires dans le monde. Ma Note:***  /5.

En 1998, ils sortiront une compilation de Faces B « The Masterplan » contenant quelques pépites précieuses pour les fans.

Standing On The Shoulder Of Giants

« Standing on the Shoulder of Giants » (2000) Quatrième albums et changement de siècle pour Oasis, les fans attendent un nouveau cap qui ne viendra pas. Le producteur change certes mais le style Gallagher lui reste Noël écrit presuqe toutes les chansons. Premier titre anecdotique de Liam Gallagher. La tournée est ponctuée de soucis en tout genre, le disque se vend moins bien que prévu, 3,5 millions d’exemplaires tout de même, mais Oasis est attaqué parce qu’Oasis n’a pas su ou voulu changer, parce que de nouveaux groupes sont apparus : Coldplay, Muse; parce que Radiohead est devenu le « meilleur groupe du monde » et puis parce que les frasques des Gallaghers prennent le pas sur leur musique. Le premier single est efficace « Go let it out », j’aime « Who feels love » et « Gas Panic ! », le reste ressemble à ce que Oasis proposait en face B quelques années auparavant. Heureusement que la production du disque sauve la médiocrité de certaines compositions. Ma Note:***  /5.

Ils sortiront un live de cette tournée, à l’image du disque, où Liam Gallagher n’est plus sur la fin de cette dernière que l’ombre de lui-même. Un live poussif « Familiar to Millions » en 2000.

Heathen Chemistry

« Heathen Chemistry » (2002) Nous sommes dans une période sombre pour le groupe, l’inspiration de Noël est belle et bien envolée, le fan que je suis ne reconnais plus son groupe fétiche. 11 titres produit par le groupe, un album qui est plus une succession de chansons qu’un véritable disque, chacun écrit dans son coin, le groupe existe t’il encore vraiment ? la tournée est difficile, bien sûr chez eux Oasis est toujours maître et fait sold out, même chose au Japon, mais la voix de Liam en live est absolument massacré. Ne subsiste de cet album qu’un single ampoulé « The Hindu times », très vite lassant, « un « Stop crying your heart out » trop FM à mon goût. Seule réussite du disque la chanson de Liam « Songbird ». A ce jour c’est de loin le disque le plus faible du groupe, pochette hideuse, production ratée, tournée ratée également, bref une année à oublier pour Oasis. Les fans se demandent même si le groupe aura encore la possibilité d’avoir un second souffle. Vente estimé 3 millions d’exemplaires dans le monde. Ma Note:*    /5.

« Don’t Believe the truth » (2005) Et finalement c’est au moment où plus personne n’y croit qu’Oasis effectue un

Don't believe the truth - Edition limitée (inclus DVD)

come-back inespéré pour les fans et pour tous ceux qui avaient enterré le groupe des Gallaghers. Le batteur Alan White est viré et survient le fils de Ringo Starr, Zak Starkey, Gem et Andy écrivent, Liam, Noël, Oasis formeraient-ils enfin un véritable combo. Dès le premier titre de Andy « Turn up the sun » on est scotché, la voix de Liam est de retour. La production est confié à Dave Sardy qui effectue un très bon travail, l’album sonne vraiment, les titres s’enchaînent et pour la première fois depuis longtemps il y a de véritable hits sur le disque « Lyla », mais surtout la sublime chanson de Noël, celle que l’on attendait plus « The Importance of being idle », « Let there be love » chanté par les deux frères ensemble, où l’on retrouve les mélodies que l’ont aiment tant chez Oasis, une subtilité dans arrangements absente du précédent effort. Les titres de Liam « Love Like a Bomb », « The Meaning of Soul » et « Guess God thinks I’M Abel » sonnent vraiment bien. L’album sonne comme celui du renouveau auprès des fans, mais aussi des critiques qui pour la première fois depuis longtemps reconnaissent qu’ils se passent quelque chose du côté de la fratrie Gallagher que l’on avait peut-être un peu trop tôt enterré. Pour la première fois Oasis classe deux titres issus d’un même album numéro des singles en Angleterre. La tournée est un franc succès avec 2,5 millions de fans à travers le monde dont trois dates de suite au Manchester of City Stadium soit 180 000 personnes. La tournée n’est émaillée d’aucun incident et l’on reparle du groupe pour sa musique et non plus pour ses frasques. Les ventes dépassent les trois millions d’exemplaires dans le monde dont 1 millions rien qu’au Royaume-Uni. C’est un nouveau départ, la voix et ses apports niveaux chansons de Liam qui apportent un véritable vent de fraîcheur, le retour de l’inspiration chez Noël, le « turn up the sun » d’Andy, c’est le retour en forme des Gallaghers. Prochaine étape le 6 Octobre avec la sortie de « Dig out your soul » (2008) leur septièmes efforts studio. Ma note:***  /5.


Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Une réflexion sur “Groupe Culte du Dude : Oasis, leur Discographie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s