LITTERATURE ET HISTOIRE

Rentrée littéraire 2021 : « Au-delà de la mer » de Paul Lynch (Albin Michel)


L’Histoire : Malgré l’annonce d’une tempête, Bolivar, un pêcheur sud-américain, convainc le jeune Hector de prendre la mer avec lui. Tous deux se retrouvent vite à la merci des éléments, prisonniers de l’immensité de l’océan Pacifique. Unis par cette terrifiante intimité forcée et sans issue, ils se heurtent aux limites de la foi et de l’espoir, à l’essence de la vie et de la mort, à leur propre conscience.

Je remercie très chaleureusement les Éditions Albin-Michel et sa collection « Terres d’Amérique » pour cette lecture et leur confiance !

Mon Avis : Coup de 💙 absolu ! 💙💙💙💙💙/5

Un des livres les plus attendus de cette rentrée littéraire n’est nul autre que le nouveau roman de l’auteur irlandais Paul Lynch, son quatrième roman pour un auteur unanimement salué par la critique pour ses trois précédentes œuvres. Nul doute que « Au-delà de la mer« , publié par les éditions Albin Michel, va encore renforcer ce capital sympathie auprès de la critique et du grand public. Un ouvrage saisissant, hanté, aux frontières du rêve et de la réalité, aux confins de la vie et de la mort. Un récit tel un cri déchirant sur l’âpreté de la vie, le poids de la culpabilité et un roman servi par une plume écorchée, qui nous ronge jusqu’à l’os, à l’image de ces deux êtres perdus en pleine mer. Bolivar est un pêcheur sud américain endurci, à la peau tanné et au cuir épais. Il en a vu d’autres. La vie n’est que satisfaction des besoins primaires pour lui. Sa compagne est d’une tristesse mais il ne veut pas le voir. Ainsi alors que le manque d’argent se fait criant, Bolivar va jouer au dé son destin et celui d’un adolescent, Hector, qui se décide à partir finalement avec celui-ci. Pourtant, la tempête s’annonce, elle rugit et menace au large. Mais je vous l’ai dit, Bolivar est un être comme un roc sur qui tout ruisselle, même le danger d’une tempête ne l’effraie nullement. Les voilà partis, Hector et Bolivar, deux êtres qui ne se connaissent pas. La mer est très agitée, les vagues déferlent contre l’embarcation. C’est la lutte venant du fond des âges, celle menée en face à face entre l’homme et la nature implacable et féroce. L’Hybris , la démesure de Bolivar confronté à ce que l’homme craint le plus, l’imprévisibilité de la mer, son basculement entre beauté et vagues gigantesques, creux de plusieurs mètres qui mettent en péril l’embarcation. Bientôt, le moteur et le système de communication ne fonctionnent plus et voilà Bolivar et Hector perdu en pleine océan. Ils vont devoir apprendre à s’apprivoiser mutuellement. Jusqu’où iront-ils pour survivre ? Hector, l’adolescent fragile et torturé, et Bolivar, l’homme revenu de tout. Chacun est ancré dans deux réalités totalement distinctes. La soif les ronge au bout de quelques jours..

« L’espoir ce n’est rien qu’une petite flamme, pense Bolivar. On le nourrit d’une petite chose et puis d’une autre. C’est ainsi que nous vivons.« 

Dans ce tête à tête, alors qu’Hector recherche la rédemption, Bolivar lui continue d’être uniquement préoccupé par la survie, et ce à tout prix. Une plongée en apnée dans la psyché de Bolivar et Hector. Qui est Bolivar ? Que cache t’il derrière cette muraille infranchissable ? Ce roman est un questionnement sur le fil ténu entre la vie et la mort, la folie qui nous guette, une réflexion philosophique sur le sens de nos actes et le poids de la destinée, de la culpabilité. Bolivar et Hector sont les marionnettes de quelque chose de plus grand, qui les dépassent totalement. On songe à Hemingway bien évidemment et à Camus. Porté par un souffle certain, ce huis clos en pleine océan est d’une grande justesse et d’une beauté redoutable, de celle qui nous ensorcelle. On termine ce roman « Au-delà de la mer » la gorge sèche et le souffle court. Un roman inoubliable et qui fait partie des livres indispensables à lire en cette rentrée littéraire. Laissez vous tenter.

Auteur Paul Lynch

Traduction Marina Boraso

Editeur Albin Michel

Date de parution 18/08/2021

Collection Romans Etrangers

Nombre de pages 240

(41 commentaires)

  1. Coucou Frédéric 😁. J’espère que tu vas bien. Moi, ça va…
    Concernant le livre « Au-delà de la mer », je ne sais pas pourquoi mais ce titre m’attire et me donne fortement l’envie de le découvrir…
    Et puis tu en parles si bien qu’on ne peut passer son chemin…
    Alors merci à toi de nous faire découvrir toutes ces oeuvres littéraires…
    Me concernant, pour l’instant, je commence à revenir petit à petit sur WordPress… Cela faisait longtemps que je n’y avais plus rien publié et là de nouveau j’ai retrouvé l’inspiration que j’avais perdu depuis pas mal de temps…
    Ça me fait plaisir de partager à nouveau avec les personnes que j’apprécie…
    Alors merci à toi Frédéric 😁.
    Je te souhaite une très belle semaine. En plus, actuellement il fait très beau, ce qui n’est pas déplaisant…
    Énormes bisous à toi ainsi qu’à ta Maman sans oublier la jolie Malzenn 😁😁😁😁

    Aimé par 2 personnes

  2. ta chronique me plaît beaucoup, je l’avais noté il y a quelques jours à peine sur ma « liste de la rentrée » et dans ma PAL Babelio…
    en plus ce je n’ai encore lu aucun des romans de Paul Lynch (j’ai failli écrire David!!!) j’avais noté aussi « Grâce »
    il ne me reste plus qu’à trouver le temps 🙂
    le temps et moi, c’est une longue histoire ce qui m’a conduite à la procrastination chacun ses symptômes c’est-il pas?

    Aimé par 1 personne

  3. Oui c’est vrai, moi même j’ai des périodes où l’envie de lire ou d’écrire se fait moins ressentir.. Et puis, ça revient comme des cycles. Paul Lynch signe un très beau roman qui fait songer au vieil homme et la mer de Hemingway. Je compte lire « Grace » aussi 🙂 Merci Eve pour ton commentaire, bonne découverte de ce roman 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou chère Cécile ! Je reviens de ton blog où j’ai lu ton texte très beau sur les crayons, stylos. C’est poétique à souhait💙. Un plaisir de pouvoir te lire à nouveau sur WordPress. Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fais chaud au cœur. Malzenn vient d’être lavée. Elle est toute propre. Je lui ai dit à la douche et elle est allée à la douche.. elle comprend tout, ne lui manque que la parole ! 😁😉 Belle semaine à toi Cécile et @très vite, gros bisous et merci pour maman et Malzenn 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou mon cher Frédéric 😁,

    Merci encore pour ton commentaire concernant les stylos… Ça m’a touchée…
    Saches que pour moi également c’est un véritable plaisir de venir te lire car tu as véritablement une belle âme tout comme ta tendre Maman ❤️.
    Oh ! C’est si adorable cette petite anecdote concernant Malzenn… Il faut dire qu’elle est vraiment très attachante… J’ai vu quelques photos d’elle qui le confirment…
    Pleins de bisous pour elle et bien-sûr pour toi et ta Maman. À très bientôt 😁😁😁😁

    Aimé par 2 personnes

  6. Rien qu’en lisant ta chronique, on ressent l’oppression qui se joue dans ce livre et qui attend ces deux protagonistes. On sent a quel point cette embarcation sera décisive pour eux ! Merci pour cette belle chronique comme toujours, et pour cette découverte 🙂 Passes une belle soirée Frédéric 😊

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou Frédéric ! Merci pour ce bel article qui donne diablement envie de découvrir cet auteur irlandais qui fait beaucoup parler de lui ! Très hâte de découvrir Au-delà de la mer, d’ores et déjà commandé pour ma médiathèque ! 🙂
    Quels romans du même auteur pourrais-tu conseiller ?
    Cette rentrée littéraire s’annonce déjà riche, c’est difficile de faire des choix, de savoir quoi lire en priorité !
    Merci encore Frédéric, et à très bientôt ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou Emilie ! Merci beaucoup. C’est un auteur très talentueux. Il a un style d’écriture et un art de la narration assez époustouflant📚👍. Ce livre va plaire dans ta médiathèque. Il est accessible et en même temps profond. C’est plutôt rare. Sinon tu as « Grace » qui est paraît-il très beau aussi. Je compte le lire dans les prochaines semaines d’ailleurs🙂. Toujours un plaisir d’échanger avec toi Emilie, @très bientôt 😊📚

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :