LITTERATURE ET HISTOIRE

Littérature : « Celle qui pleurait sous l’eau » de Niko Tackian (Calmann-Lévy)

126106991L’Histoire : Aujourd’hui, Clara n’est plus qu’un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d’une piscine parisienne. Le suicide paraît évident. Tomar est prêt à fermer le dossier, d’autant qu’il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce geste. Pas après pas, Rhonda va remonter jusqu’à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité – et l’appui de Tomar – pour venir à bout de cette enquête bouleversante.

Tout d’abord, j’aimerais vous dire combien je trouve ce titre mélancolique, un peu comme une épiphanie de « Celle qui pleurait sous l’eau« . Il y a aussi cette couverture qui nous met dans l’ambiance tout de suite. Niko Tackian démontre une nouvelle fois sa très belle sensibilité car l’émotion affleure tout au long de l’histoire bouleversante de ce polar qui se veut un hommage au combat de toutes ces femmes qui subissent les blessures physiques et psychiques de ces monstres pervers narcissique et manipulateur. La souffrance de Clara qui est retrouvée morte les veines tranchées dans la piscine qu’elle fréquentait, dans cette eau où elle aimait plonger pour oublier et parfois même pleurer sous l’eau, cette expression définissant une personne en souffrance qui vient noyer sa peine dns l’eau des bassins. C’est la compagne et équipière de ce cher Tomar Khan qui mène l’enquête. Tous pense au suicide mais l’instinct de Rhonda lui dicte qu’il y a quelque chose d’autre à chercher. Comment peut-on en arriver au suicide ? qui se cache derrière cela ? Rhonda est un personnage fort et doté aussi d’une profonde humanité. Je l’ai trouvé très attachante. Et puis, il y a Thomar Khan, notre commandant de police préféré. Lui cache ses blessures notamment celles infligées par son tortionnaire de père qui frappait sa mère et son frère jusqu’à la délivrance de cette violence avec son parricide qui n’a de cesse de le hanter. Il y a aussi cette enquête sur la mort d’un de ses collègues qui voulait le faire tomber. Une nouvelle procureur veut lever le voile sur cette affaire. L’a-t’il tué ou si ce n’est pas lui, qui d’autre aurait pu commettre cet assassinat. Une double enquête menée tambour battant, un rythme à cent à l’heure comme sait si bien les construire Niko Tackian. C’est un polar percutant, un des meilleurs Niko Tackian sans nul doute mais je dois émettre une petite réserve sur ce livre : je l’ai trouvé trop court. J’aurais aimé en apprendre davantage sur Clara, que l’histoire autour d’elle soit plus étoffée car j’ai été profondément touché par ce qu’elle a subi. En voulant rendre un vibrant hommage aux femmes qui tentent de se libérer de l’emprise de ces hommes violents, le tout en plein mouvement MeToo, Niko Tackian m’a ému.

Ma note: 4/5

Broché : 250 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (2 janvier 2020)
Collection : Les enquêtes du commandant Tomar Khan (3)

niko

 

(41 commentaires)

  1. Hey!
    Je vois que nos avis sont plutôt similaires 😉 j’étais sure qu’avec ta sensibilité tu serais particulièrement touché par la thématique de ce livre.
    Je te rejoins également sur le côté court, mais j’ai souvent eu cette sensation avec Tackian: s’il y avait 100 pages ou des descriptions supplémentaires je ne cracherai pas dessus ^^
    Très bon week-end mon ami, fais attention à toi! Bisous 😚

    Aimé par 1 personne

  2. Ravie que celui-ci t’est plu aussi. Moi je n’ai pas le même ressenti sur le manque de pages supplémentaires. Non, j’ai l’impression que cet auteur se bride encore. Sa sensibilité le porte vers des sujets graves où souvent les femmes sont touchées et il me semble qu’il ne nous dit pas tout de lui- même. Autant pour la série Hugo, c’est bluffant, le personnage solitaire amoureux des grands espaces. Autant, pour un roman, il me semble qu’il devrait encore plus se livrer …Je ne sais si je me fais bien comprendre..En tout cas, et malgré tout, très bon weekend

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup les polars, avec les incertitudes, les fausses pistes, les méandres de l’enquête… Ça ressemble à nos introspections intérieures, mais c’est romancé, donc plus ‘léger’, plus imagé…
    Je vais donc lire ce roman en suivant ton bon conseil.
    Bon weekend

    Aimé par 1 personne

  4. Tu vas voir c’est un thriller efficace avec une touche d’émotion. J’aurais voulu qu’il soit plus long.. Je trouve ta comparaison introspection intérieures/ méandres de l’enquête très juste. Il y a là un parallèle très intéressant. Je te souhaite un excellent weekend Colette 🙂

    J'aime

  5. Je vois ce que tu veux dire, Niko Tackian a très certainement une grande sensibilité. On le ressent dans ses livres mais je te rejoins il devrait se livrer davantage. C’est un auteur en mutation je pense, il évolue et je pense qu’il n’a pas fini de nous surprendre. Très bon weekend Matatoune 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou Gwen ! Tu m’as incité à le lire et je t’en remercie car j’ai trouvé ce livre beau et touchant. Merci beaucoup, nous sommes des sensibles et nous détestons l’injustice, or il n’y a pas plus grande injustice que celle de devoir subir la violence d’un proche, qu’elle soit physique ou psychique. Niko Tackian fend l’armure. Je le sens comme en mutation, il évolue et ça c’est chouette ! Gros bisous, très bon weekend à la plus chouette des Alsaciennes😚, je te promets de faire attention Gwen ! Quelle joie de te connaître mon amie 😊

    Aimé par 1 personne

  7. L’idée d’un polar au titre poétique et au contenu assez psychologique me tente bien. Merci pour cette belle chronique et cette nouvelle idée lecture 😉 Prends soin de toi et des tiens !

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou Frédéric !
    En cette période de crise sanitaire et de confinement, j’ai souhaité revenir sur WordPress pour lire certains articles…
    Tout d’abord, j’espère que tu vas bien ainsi que tes proches… C’est tellement essentiel la santé…. Et on s’en aperçoit encore plus avec ce virus….
    Concernant ton article, il m’a interpellée… J’avoue que j’aime beaucoup le titre de ce livre… On y ressent tant de tristesse…. C’est comme si cette femme était finalement seule au monde sans que l’on puisse la sauver… Elle n’en pouvait plus….
    C’est sûr que je lirai ce livre….
    Merci encore pour tous tes partages culturels… Ça fait toujours plaisir de venir sur ton blog pour te lire…
    Ça change les idées et puis on te sent toujours bienveillant envers ton prochain, ici…. Alors surtout continue…
    Pour ma part, je reviendrais de temps en temps sur WordPress, m’y promener et lire les personnes que j’apprécie….
    Je te souhaite bon courage et surtout des rester positif comme tu l’es ici sur ton blog.
    Gros bisous à toi et à bientôt 😀😀😀😀

    Aimé par 1 personne

  9. Merci cher Frédéric pour tes excellentes chroniques comme toujours.
    Je noté les titres et auteurs. En ce moment je suis « un peu coincée ». Je ne peux aller ni chez mon libraire ni à la bibliothèque municipale. J’ai une PAL impressionnante de toute façon. Mais qui, en une semaine, n’a pas bcp descendu. Du mal à me concentrer, ces temps.
    Des bisous et un bel après-midi à toi. Prends bien soin de toi.
    A bientôt.

    Aimé par 1 personne

  10. Coucou chère Solène ! Merci beaucoup pour tes messages, tous ces échanges, c’est chouette ! Moi aussi la librairie que j’apprécie est fermé, même chose pour la médiathèque en face de chez moi. J’ai été obligé d’acheter sur la Fnac du coup alors que j’aime privilégier les librairies indépendantes.. mais là je n’ai pas eu le choix. Les cinémas me manque aussi, la vie culturelle mais c’est ainsi en cette période de confinement. Je te souhaite une excellente soirée, prend soin de toi Solène🤗, @très vite ! Gors bisous de Bretagne où le soleil est de la partie pour mon plus grand bonheur. Je vais dans le jardin du coup. 😊☀️

    Aimé par 1 personne

  11. Coucou chère Cécile ! Merci beaucoup pour ce message qui me touche. C’est chouette de passer sur le blog pour me faire un coucou. Tu fais partie des blogueuses avec qui j’adore échanger. On est des bienveillants toi et moi. Ne changeons rien et surtout pas en cette période de crise. Gardons foi en la vie, restons des passionnés et pensons à ces jours meilleurs qui vont advenir, ces promenades, ces films, ces expositions que nous pourrons découvrir à nouveau. Je suis sur le blog comme dans la vie, un incorrigible optimiste qui remet en perspective ce qui nous arrive à l’échelle de l’histoire. J’adore échanger et partager sur le blog avec de belles personnes comme tu l’es Cécile. Merci infiniment pour ton amitié et ce que tu m’apportes à chaque fois. Je te dis @très vite, prends bien soin de toi🙏, Gros bisous de Bretagne où le soleil est au rendez-vous et ça fait un bien fou ! 😊☀️

    Aimé par 1 personne

  12. Je découvre cet auteur par ton billet. J’espère que Niko Tackian viendra lire ton avis ainsi que les commentaires qui le suivent — cela l’incitera peut-être à écrire davantage pour aller plus loin dans la psychologie de ses personnages. Mais la longueur ne fait pas tout: en ce moment je lis un roman (en anglais) qui nous est dévoilé en ligne chapitre par chapitre. Or, J’ai trouvé le dernier complètement inutile au propos de l’histoire, et même peu crédible. C’est dommage, car le style de son auteure est agréable. Je doute qu’il soit un jour traduit en français: c’est de la littérature “légère”, le genre que je recherche en me couchant le soir!
    Merci, Fred, de continuer à partager tes lectures avec nous. Bonne journée, bisous!

    Aimé par 1 personne

  13. C’est très gentil et c’est grâce aux blogueuses du Collectif Polar que j’ai lu ce très beau livre de Niko Tackian. Cet auteur a une belle sensibilité pour écrire un tel roman sur un sujet qui me touche aussi beaucoup. Je l’apprécie beaucoup. C’est moi qui remercie le Collectif Polar d’avoir élargie mon horizon de lecteur. Je n’ai jamais lu autant de thrillers, polars.. 😊

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :