Cinéma / Blu Ray-DVD-VOD

Cinéma : « Call Me By Your Name » de Luca Guadagnino

4076138.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

« Call Me By Your Name » est une ode au désir, à l’amour, une célébration des sens mais également une réflexion profonde sur l’âge des premiers émois, sur le temps qui passe comme coule un torrent. On est ému par la beauté des décors, par la richesse du propos, la profonde humanité, la sincérité qui émane de ce film singulier, magistralement interprété par Armie Hammer et surtout le jeune Timothée Chalamet, qui m’a tout particulièrement touché par son jeu tout en nuance. Luca Guadagnino met en image l’écheveau des sentiments propre à l’adolescence, moments de découvertes, d’attirances plus ou moins refoulé vers l’un ou l’autre sexe ou bien encore les deux. Parce qu’ici au fond, il importe peu de savoir si ce jeune homme est plus attiré par les hommes que par les femmes, ce qui compte c’est la teneur des sentiments exprimés, leur vérité. A l’image d’un Kechiche dans « La Vie d’Adèle », Luca Guadagnino filme la passion, les tumultes qui la caractérise, l’assouvissement de la chair puis la séparation des êtres avec une maestria peu commune. Gorgé de soleil, d’eau, de nature, de nourriture, tout « Call Me By Your Name » tend vers cet éloge de la vie, de la chair, de l’apaisement des sens, de cette soif de culture, de comprendre ce qui peut se jouer dans ces moments délicieux où l’on semble perdre pieds. Rarement, le désir n’aura été aussi bien défini, montré comme étant à la fois métaphysique et dans un même élan joyeusement temporel. Vouloir être ou tout l’un ou tout l’autre est une erreur. Certes, on aime, surtout à notre époque, mettre des noms sur les choses, mettre l’attirance pour l’un ou l’autre des deux sexes dans des catégories, dans des cases, mais luca Guadagnino nous délivre un message d’universalité ou comment être à la fois nous même et dans un même élan se fondre, s’oublier dans les yeux de cet autre pour qui bat notre coeur. Ce film est sublime, délicat, sensible, il se joue de notre trouble, de ce miroir tendu sur nos regrets, nos déceptions, nos peines tout en apportant non pas une réponse à ces maux (ce serait trop simple) mais une réelle proposition de cinéma, audacieuse, vivante. Magistral.

Ma note:5/5.

2422608.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

2289796.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx2369483.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités

(33 commentaires)

  1. Coucou mon cher Frédéric. J’espère que tu vas bien. Moi, tout doucement…
    Je viens de lire ta critique cinéma… et il a l’air vraiment bien ce film…
    Lorsqu’il sera sur Google play films, je ne manquerai de le regarder…
    Merci encore pour tous tes partages culturels… qui nous interpellent toujours… Tu arrives aussi à nous émouvoir….
    Tes critiques sont sobres mais sans jamais « casser » comme on dit…
    Par exemple : je me souviens fort bien que tu avais détesté Pirate des Caraïbes… le dernier en date… mais tu étais resté juste comme il faut…
    Continue surtout !!!
    Je te fais de gros bisous. Passe un excellent week-end Frédéric. À très bientôt !! 🙂🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ma chère Cécile ! oui ça va bien merci. Je pense bien à toi et j’ai hâte que tu te sentes mieux mais il faut du temps.. et ce temps il est nécessaire pour cicatriser les blessures de nos âmes. Oui c’est un film délicat, subtil, intense, j’ai adoré ! avec ta belle sensibilité je pense qu’il te touchera tout comme moi. C’est vraiment très gentil ce que tu me dis là, tes retours sont importants et cela me donne l’énergie pour continuer ce blog qui me procure beaucoup de satisfaction. Tu me fais plaisir et tu as une analyse très fine et juste : en effet je préfère parler de ce que j’aime. Plutôt que de passer du temps à « détruire », je préfère partager mes coups de cœurs et puis quand ça m’arrive de ne pas aimer et bien je le dis mais sans forcer le trait car cela n’est pas constructif (surtout qu’un avis est très subjectif on le sait). J’aime la mesure, je suis comme ça. Je te fais de gros bisous ma chère Cécile, suricate 😉 , un grand merci pour tes mots, passe un excellent weekend, @très vite 🙂 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Merci mon cher Frédéric…
    Tu as tant de gentillesse en toi… Je suis vraiment très heureuse de te connaitre sur wordpress…
    Et c’est réciproque… J’aime tes commentaires… ils me font du bien… du bien justement pour me sentir mieux…
    C’est certain qu’il me faudra du temps… mais je suis sur la bonne voie… éclairée par l’étoile de mon père…
    Merci encore Frédéric…
    Tu m’as davantage touchée par tes mots…
    Surtout reste tel que tu es…
    Je te fais de très gros bisous ! À très bientôt ! 🙂☺☺☺

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime cette image que tu utilises chère Cécile , celle d’un chemin éclairé par les étoiles qui représentent les êtres chéri(e)s disparu(e)s. C’est très juste. On apprend, on chemine, on se trompe parfois, on tombe et puis on se relève et finalement un jour on sent la vie qui irradie en nous.. tu as cette intelligence de cœur aussi Cécile. Je suis très sensible moi aussi, ça nous aide à ressentir les choses de façons différentes. Merci beaucoup, tu m’aides aussi tu sais, gros bisous, @très vite 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Un grand merci à toi ! Tu m’as émue.. Et je confirme … tu es très sensible et si généreux…
    Vraiment, je remercie le destin d’avoir croisé ton chemin sur wordpress…
    Longue vie à ton joli blog culturel…
    Gros bisous Frédéric ☺☺☺

    Aimé par 1 personne

  6. C’est toujours un plaisir de lire tes critiques Frédéric, les mots y sont choisis avec soin et les émotions retranscrites avec justesse. Ravie aussi de constater que nos avis sur ce film se rejoignent 🙂
    Bon dimanche, bises

    Aimé par 1 personne

  7. Merci c’est très gentil et ça me fais plaisir parce que j’essaie vraiment d’aller au plus près de ce que j’ai ressenti. Quel beau long métrage sous ce soleil italien. Les acteurs sont formidables, les images envoûtantes. J’ai rarement vu un film décrire avec autant de justesse le désir. Belle journée à toi, Bises 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Merci beaucoup ! quel film, quelle justesse dans la description des sentiments amoureux, du désir, c’est envoûtant et sublime comme les paysages de cette Italie que j’aimerais tant visiter ! Merci du retour pour le livre parce qu’il me tente bien 😉 Passe une belle journée ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou Fred! Super intéressant, je n’en avais pas du tout entendu parler! C’est une thématique qui me touche beaucoup. De plus, j’ai une grande attirance pour la culture italienne ( tout comme toi 😉) que ce soit littérature cinéma ou autre ! Merci pour cette découverte ! Bon dimanche gros bisous

    Aimé par 1 personne

  10. Coucou Gwen ! merci c’est cool ton retour positif. J’ai découvert ce film en lisant Télérama. C’est une merveille. Un film qui m’a profondément touché parce que le regard porté sur la différence est très juste en ce sens où le désir, le sentiment amoureux, l’émoi provoqué par l’autre, est le même pour tous. Je n’ai que rarement vu un film aussi juste sur le désir. A rapproché de « La vie d’adèle » de Kechiche. Avec ta très belle sensibilité Gwen, ce film est pour toi. Oui l’Italie c’est notre seconde patrie.. 😉 si un jour on devait émigrer d’Alsace ou de Bretagne, on serait bien là bas 😉 leur culture est fascinante. Un plaisir de partager ce coup de cœur avec toi. Belle journée à toi, gros bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

  11. Voilà un film que tu me donnes envie de voir.
    Tu as en parles d’une telle façon qu’on ne peut pas rester insensible 😉
    Comment vas tu ?
    Nous avons un dimanche pluvieux. Je vais aller chercher ma fille qui fait une 2ème retraite.
    Le 20 mai on célèbrera sa confirmation, un beau moment en perspective.
    Titi vient de partir avec ses petits plats pour la semaine, une heure de route l’attende pour retrouver son appartement.
    Je te souhaite un bon dimanche, gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  12. Coucou Carole ! c’est un film magnifique, envoûtant. Merci c’est très gentil 😉 Je suis en pleine forme, le temps est meilleur ici, c’est le Printemps, ma saison préférée ! Je peux balader Malzenn. Je lis beaucoup, j’écoute toujours autant de musique, je vais voir des films et je poursuis l’aventure blog avec beaucoup de joie ! C’est chouette qu’Agathe fasse sa confirmation. C’est un très beau moment en perspective ! Ton Titi a de la chance avec ces bons petits plats 🙂 C’est cool. Passe un beau dimanche Carole, Gros bisous de ma Bretagne 🙂

    Aimé par 1 personne

  13. Coucou Anita ! heureux de retrouver ici. Tu es une de mes plus fidèles lectrices. Je suis moi même un fan de ton univers et de ton île si belle. Je te remercie pour ta fidélité. Passe une belle journée. C’est un film remarquable tu verras. Bisous de ma Bretagne pour toi Anita 🙂

    Aimé par 1 personne

  14. Bonjour mon cher Frédéric. Heureuse de te retrouver avec cette superbe chronique cinéma. Ce fil correspond totalement à ce que j’ai envie de voir en ce moment.
    Bon en même temps, si j’ai choisi de lire cette chronique en premier, ce n’est pas tout à faire par hasard, alors que j’avais le choix. Pas déçue, et même totalement convaincue. Oui je le sens envoûtant ce film.
    Tu vas bien ? Tu sais, j’espère que cette fois sera la bonne, après des soucis de connexion via mon nouveau Samsung. Avec Google-WordPress, et la Wi-Fi, la totale! On dirait que c’est rentré dans l’ordre. 😀Enfin !
    Des bisous, à bientôt 😘❤

    Aimé par 1 personne

  15. Coucou ma chère Solène ! oui je suis en pleine forme car le soleil est à nouveau de la partie et ça fait un bien fou. C’est un film remarquable parce qu’il nous présente cette histoire d’amour homosexuelle comme il nous raconterait n’importe quelle autre histoire d’Amour.. et ça c’est très beau je trouve Les images de l’Italie, la chaleur, la nourriture, l’amour, la passion devrais je dire… c’est superbe ! Aie oui c’est souvent ça quant on change de matériel, il faut un temps de rodage qui est toujours lassant ^^ Passe une excellente soirée, Bisous bretons et amitié pour toi Solène, @très vite 🙂

    J'aime

  16. Mon 2eme gros coup de coeur de l’année. C’est sublime et déchirant. Leurs étreintes sont les plus belles vues au cinéma depuis longtemps. Quand Elio pose la tête sur la poitrine de Christopher on fond littéralement.
    Ce film est d’une beauté !
    J’ai hâte de le revoir en DVD.
    Il serait question d’une suite… je ne sais si c’est une bonne idée même si je rêve de les retrouver.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.