Littérature Jeunesse : « Harry Potter et les Reliques de la Mort » J.K. Rowling

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

GF_HP7-reliques-mort_A62491.indd

L’Histoire : Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints à la clandestinité. D’épreuves en révélations, le courage, le choix et les sacrifices de Harry seront déterminants dans la lutte contre les forces du Mal.

« Harry Potter et les Reliques de la Mort » est l’ultime tome de cette saga qui aura occupée mes moments de lecture et bien plus encore depuis le début de l’année 2017. De Janvier à la Mi-Avril, je me suis plongé dans cet univers fantastique, magique et envoûtant. J’ai découvert cette histoire, celle d’Harry Potter bien sûr et puis toutes celles qui lui sont annexes et qui n’en sont pas moins importantes. Je me suis attaché aux personnages, à certains d’entre eux plus qu’à d’autres certes mais aucun ne m’a laissé indifférent car ils avaient tous leur part d’ombre et de lumière.. à quelques exceptions près je vous l’accorde et non des moindres, mais même l’épouvantable Lord Voldemort alias Tom Jedusor parvient à susciter chez moi un élan de compassion car dans sa folie et sa quête sans fin de pouvoir et de mort, Voldemort est tel un enfant capricieux voulant assouvir ses pulsions mêmes les plus viles. Voldemort, un enfant capricieux ? Je vais sans doute un peu loin mais c’est le ressenti que j’ai à l’issue de cette lecture étourdissante. Harry Potter et Albus Dumbledore ont leur part de mystère, tout comme Severus Rogue et tant d’autres.. J.K. Rowling a réussi à dresser des portraits riches et complexes, tout en nuance et c’est là un des atouts majeurs de cette saga. Autre atout, sa capacité à conduire plusieurs histoires de tome en tome sans que jamais notre esprit ne lâche l’affaire avant d’avoir pu répondre aux multiples interrogations que suscitent en nous cette lecture. Je dois vous l’avouer, j’ai toujours eu un brin de condescendance lorsque l’on me disais qu’Harry Potter était une saga formidable. J’arguais toujours du fait que rien ne pouvais à mon sens égaler les sublimes pages de la saga du « Seigneur des Anneaux. » Aujourd’hui, je puis vous le dire : j’apprécie autant l’une que l’autre de ces sagas qui sont intemporelles et Trans générationnelles. Mais revenons à ce septième tome qui est un sommet dans la dramaturgie d’Harry Potter. Les rebondissements, le style de J.K. Rowling, les réponses qui enfin étanchent notre soif de savoir, tout culmine en cet ultime tome qui clôt de façon admirable cette belle parenthèse de lecture dans ma vie de Moldu!
Ma note:♥♥♥♥♥/5. 

Publicités